Skip to main content

Cette fonction cachée de Google Docs transforme votre ordinateur en véritable machine de guerre (bureautique)

Google Docs
(Crédit photo: Google)

Google vient d’annoncer l’implémentation de Markdown au sein de l’application Google Docs. Une mise à niveau qui plaira certainement aux programmeurs disposant d’un Chromebook ou d’un compte Google Workspace.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Markdown, créé par John Gruber, est un langage léger spécialement conçu pour faciliter le balisage (l'ajout d'éléments de mise en forme) d'un document en texte clair. 

"L'utilisation du langage Markdown est différente de celle d'un éditeur WYSIWYG. Dans une application comme Microsoft Word, vous cliquez sur des boutons pour formater des mots et des phrases, et les changements sont visibles immédiatement", explique la documentation. "Le format Markdown n'est pas comme ça. Lorsque vous créez un fichier formaté en Markdown, vous ajoutez la syntaxe Markdown au texte pour indiquer quels mots et phrases doivent avoir une apparence différente.

Google Docs représentant un éditeur de texte riche, le format Markdown n'était jusqu'à présent pas pris en charge. Jusqu'à présent. 

## Comment fonctionnera Markdown ?

La mise en œuvre du format Markdown par Google n'est pas complètement nouvelle. Google Docs prend en charge une version limitée de Markdown depuis un certain temps, mais la dernière mise à jour en étend sérieusement sa portée. 

Grâce à la fonction de correction automatique de Docs, Google reconnaît désormais automatiquement le formatage Markdown. Par exemple, si vous tapez "# Google", il sera transformé en un titre sans avoir à sélectionner cette partie du texte, cliquer sur un bouton de mise en forme ou toute autre action. 

Pour activer cette fonctionnalité, rendez-vous dans Outils > Préférences et cochez la case "Détecter automatiquement le format Markdown". Google indique que cette fonctionnalité est en cours de déploiement. Ne vous inquiétez donc pas si elle n'est pas encore disponible depuis votre appareil.

La prise en charge du format Markdown est également désactivée par défaut, ce qui reste logique, car les utilisateurs "classiques" de Google Docs seraient probablement très désorientés s’ils exécutaient ce formatage accidentellement. Pour les connaisseurs en revanche, c’est un vrai bonus dispensé par Google.

Max Slater-Robins has been writing about technology for nearly a decade at various outlets, covering the rise of the technology giants, trends in enterprise and SaaS companies, and much more besides. Originally from Suffolk, he currently lives in London and likes a good night out and walks in the countryside.