Microsoft accusée de concurrence déloyale, cette fois pour favoriser l’hégémonie de OneDrive et Teams

OneDrive sur un ordinateur portable
(Crédit photo: Shutterstock - monticello)

Une coalition d'éditeurs de logiciels et d'entreprises spécialisées dans le cloud computing a déposé une plainte auprès de la Commission européenne (CE) contre le comportement anticoncurrentiel de Microsoft, consistant à grouper ses services de stockage dans le cloud OneDrive, Teams et autres au sein des offres Windows 10 et Windows 11.

Coalition for a Level Playing Field comprend plusieurs entreprises basées dans l'Union européenne (UE), dirigées par le fournisseur Nextcloud, spécialisé dans les solutions open source d’hébergement de fichiers et d’outils collaboratifs.

"Cela ressemble beaucoup aux agissements passés de Microsoft, lorsque le groupe a tué la concurrence sur le marché des navigateurs [web], stoppant presque toute innovation en matière de navigation pendant plus d'une décennie. Copier le produit d'un innovateur, le regrouper avec son propre produit dominant et tuer son entreprise, puis arrêter d'innover", accuse Frank Karlitschek, PDG et fondateur de Nextcloud.

Des services open source en péril ?

Faisant valoir que le comportement de Microsoft est néfaste pour les consommateurs, la coalition a demandé à la Commission européenne d'appliquer des règles du jeu équitables pour tous les acteurs du marché. Tout en veillant à ce que Microsoft ne tire pas parti de sa position dominante sur le marché des systèmes d'exploitation pour évincer la concurrence sur d'autres segments.

Outre Nextcloud, la coalition comprend plusieurs organisations à but non lucratif et à code open source de premier plan, telles que l'European DIGITAL SME Alliance, la Document Foundation et la Free Software Foundation Europe (FSFE).

Sur sa page d'accueil (s'ouvre dans un nouvel onglet), la coalition suggère que le comportement anticoncurrentiel de Microsoft tue non seulement la concurrence, mais, ce faisant, porte préjudice aux utilisateurs de tels produits et services, aussi bien du côté des entreprises que de celui des particuliers.

"Microsoft intègre de plus en plus profondément [Microsoft] 365 dans son portefeuille de services et de logiciels, y compris Windows. OneDrive est présent partout où les utilisateurs ont besoin de stocker des fichiers et Teams fait partie intégrante de Windows 11. Il est donc presque impossible de concurrencer ces services SaaS [Software-as-a-Service]", développe la coalition.

Pour enfoncer le clou, elle rappelle que si Microsoft, Google et Amazon ont augmenté leur part de marché européenne sur ce secteur à 66%, la part des fournisseurs locaux s'est contractée de 26% à 16% dans la même zone. 

With almost two decades of writing and reporting on Linux, Mayank Sharma would like everyone to think he’s TechRadar Pro’s expert on the topic. Of course, he’s just as interested in other computing topics, particularly cybersecurity, cloud, containers, and coding.