Skip to main content

L'iPhone 12 disposera-t-il de ses propres composants 5G pour contrer Samsung ?

iPhone 11 Pro
(Crédit d'image: Apple)

Apple devrait lancer sa nouvelle génération d’iPhone en septembre prochain, comme à l’accoutumée. L'iPhone 12 devrait toutefois nous surprendre par deux éléments autres que sa date de sortie. L’adoption de la 5G et un design tout en finesse.

C'est ce qu'affirment, en tout cas, nos confrères de Fast Company. Selon eux, Apple souhaite concevoir ses propres antennes 5G et ne s’appuierait pas, cette fois, sur les composants de Qualcomm. La firme de Cupertino veut, en effet, réduire sa dépendance à l'égard de ses fournisseurs tiers. Une prise d’autonomie qu’elle a déjà acté via la fabrication de ses propres puces A13 Bionic, actuellement incluses dans la gamme de smartphones iPhone 11.

Cette internalisation permettrait également de réduire les composants utilisés au maximum, afin de livrer un smartphone nettement plus fin que le précédent.

  • Iphone 12 : tout ce que nous savons sur le prochain fleuron d’Apple.
  • L’iPhone 11 Pro est-il le meilleur iPhone de tous les temps ?
  • Le coronavirus risque-t-il de retarder le calendrier Apple ?

L'année de la 5G

Tous les analystes sont unanimes depuis longtemps : 2020 sera l'année où l’iPhone passera enfin à la 5G. La vraie surprise serait donc qu’Apple décide de reporter l’intégration de cette technologie à l’an prochain. La compagnie risquerait ainsi d’envoyer un mauvais signal au marché.

Presque tous les smartphones premium, et même un grand nombre de modèles milieu de gamme ont ajouté la 5G sur leurs fiches techniques. Samsung a, pour sa part, centrer une partie du marketing de la nouvelle gamme Galaxy S20 sur les débits de navigation et de téléchargement passés à la vitesse supérieure. Il ne fait presque plus aucun doute qu’Apple prendra en charge la 5G. Reste à savoir encore de quelle manière.

Fabriquer une antenne exclusive illustrerait une vraie prise de risque pour la société. Nous nous souvenons encore des problèmes liés à celle de l’iPhone 4, qui avait provoqué des réceptions d’appels instables. La 5G est un défi majeur pour le département R&D d’Apple.

Via Engadget