Skip to main content

Les futurs téléphones bon marché de Samsung pourraient avoir moins d'appareils photo, et c'est une bonne nouvelle

Gros plan sur les caméras d'un Samsung Galaxy A53
Un Samsung Galaxy A53 (Crédit photo: Future)

Il semblerait que Samsung envisage de privilégier la qualité à la quantité pour les appareils photo de certains de ses prochains téléphones. En effet, un rapport suggère que les Galaxy A54, Galaxy A34 et Galaxy A24 auront chacun un objectif de moins que leurs prédécesseurs.

Concrètement, TheElec affirme qu'aucun de ces téléphones ne disposera d'un capteur de profondeur, ce qui les laissera avec des configurations à trois lentilles là où les Samsung Galaxy A53, Galaxy A33 et Galaxy A23 ont tous des configurations de caméra à quatre lentilles.

C'est une bonne nouvelle, car si un capteur de profondeur décent n'est pas inutile (puisqu'il peut aider aux prises de vue de portraits par exemple), ceux des téléphones bon marché et de milieu de gamme ont tendance à n'être que de simples accessoires qui n'ajoutent rien ou presque aux performances de l'appareil photo.

Bien sûr, si Samsung supprimait les capteurs de profondeur tout en conservant le reste, ce ne serait pas génial non plus, mais selon ce rapport, la société va se concentrer sur le perfectionnement de l'offre de caméras de base. On peut donc supposer que l'argent économisé en n'incluant pas de capteur de profondeur sera injecté dans les autres objectifs ou capteurs.

Il est également probable que le Samsung Galaxy A54 disposera d'un appareil photo primaire de 50 Mpx, d'un ultra-large de 5 Mpx et d'un macro de 5 Mpx, tandis que le Galaxy A34 disposera d'un appareil photo primaire de 48 Mpx, d'un ultra-large de 8 Mpx et d'un macro de 5 Mpx. Enfin, le Galaxy A24 serait équipé d'une caméra primaire de 50 Mpx, d'une caméra ultra-large de 8 Mpx et d'une caméra macro de 5 Mpx.

En termes de nombre de mégapixels, le Samsung Galaxy A24 sera curieusement le mieux loti, bien qu'il soit probablement le moins cher de ces téléphones, tandis que le plus haut de gamme - le Galaxy A54 - aurait le moins de mégapixels au total.

Mais cela montre bien que les mégapixels ne font pas tout. Si c'était le cas, les appareils 12 Mpx d'Apple ne feraient pas partie des meilleurs téléphones à appareil photo.

Outre les améliorations potentielles de l'appareil photo, l'abandon du capteur de profondeur pourrait également permettre de réduire les coûts, mais il reste à savoir si ces économies seront répercutées sur les consommateurs.

Quant à savoir quand vous pourrez acheter ces téléphones, le Samsung Galaxy A34 sera apparemment lancé en mars, et le Galaxy A54 en avril 2023. Il n'y a pas de précision sur la date de lancement du Samsung Galaxy A24, mais le Galaxy A23 a été lancé en mars de cette année, donc un lancement autour de mars 2023 semble probable.


Le viseur de l'appareil photo sur un Samsung Galaxy A53

(Image credit: Future)

Analyse : le mieux est l'ennemi du bien

Cette nouvelle est prometteuse, à condition que cette information soit exacte, car si un appareil photo à quatre objectifs peut constituer un bon point sur la fiche technique, la qualité réelle des appareils photo est susceptible d'être améliorée par ce changement.

Idéalement, il serait bon de voir Samsung aller encore plus loin et abandonner les caméras macro sur ces téléphones. Les objectifs macro sur les téléphones bon marché ont également tendance à être de mauvaise qualité, et comme ceux-ci ne sont apparemment que de 5MP, nous ne sommes pas optimistes quant à leur qualité. Il serait donc agréable de voir Samsung soit renoncer à l'objectif macro, soit s'efforcer de le rendre réellement utile.

Mais c'est un pas dans la bonne direction et cela pourrait aider ces téléphones à rivaliser avec les meilleurs téléphones bon marché - dont la plupart ont actuellement des caméras à triple ou quadruple objectif.

James Rogerson
James Rogerson

James is a freelance phones, tablets and wearables writer and sub-editor at TechRadar. He has a love for everything ‘smart’, from watches to lights, and can often be found arguing with AI assistants or drowning in the latest apps. James also contributes to 3G.co.uk, 4G.co.uk and 5G.co.uk and has written for T3, Digital Camera World, Clarity Media and others, with work on the web, in print and on TV.