Skip to main content

Le MWC 2020 est officiellement annulé

Mobile World Congress 2020
(Crédit photo: Future)

Le MWC 2020 devait rassembler les plus grands constructeurs et opérateurs mobiles, du 24 au 27 février prochain. Il n’aura finalement pas lieu, en raison des inquiétudes suscitées par le coronavirus. Cette annonce n'est pas surprenante. Un grand nombre d'entreprises avait déjà confirmé leur retrait au cours des dernières semaines, laissant de multiples places vides dans la liste des exposants du salon.

La propagation du coronavirus a rendu l’organisation du Mobile World Congress inenvisageable selon le PDG de la GSM Association, organisatrice de l’événement. « L'inquiétude internationale concernant la progression du virus, et les préoccupations liées aux vols aériens, rendent impossible la tenue du salon », explique-t-il dans la déclaration officielle mettant fin à une suspense de près d’un mois.

La déclaration se poursuit, assurant la volonté de la GSMA et de ses partenaires de planifier l’édition 2021 du MWC, toujours à Barcelone.

Une longue liste d’abandons

LG a été la première société à se retirer officiellement du MWC, le 4 février dernier. Elle a été suivie par une impressionnante série de compagnies inquiètes de protéger leur personnel, leurs clients et les participants du salon contre les risques potentiels d’infection par le nouveau coronavirus. Les désistements anticipés sont venus de :

  • Amazon
  • Amdocs
  • AT&T
  • BT
  • Cisco
  • Deutsche Telekom
  • Ericsson
  • Facebook
  • HMD Global
  • Intel
  • LG
  • McAfee
  • MediaTek
  • Nokia
  • NTT Docomo
  • Nvidia
  • Orange
  • Rakuten
  • Royole
  • Sony
  • Sprint
  • Vivo
  • Vodafone
  • Western Digital

Si plus de 30 entreprises se sont retirées de la convention avant la décision ultime de la GSMA, la majorité des exposants avaient quant à eux tenu à honorer leur présence. Certains - comme Huawei et Xiaomi - sont même allés jusqu'à confirmer à maintes reprises leur participation, tandis que d'autres (comme TCL et ZTE) ont annulé leurs conférences de presse tout en conservant leurs stands.

La GSMA a longtemps soutenu que le MWC se poursuivrait mais a dû se résigner face à la menace d’occuper un salon fantôme, avec de trop rares exposants et participants. Aujourd’hui, il demeure encore possible que certains constructeurs organisent encore des rendez-vous d'annonce à Barcelone. Nous couvrirons ces dernières si tel est le cas.

Via The Verge