Skip to main content

Le cabinet d’avocat des stars piraté : Trump menacé par des fuites

(Crédit photo: CNBC)

La cyber-attaque contre le cabinet d'avocats Grubman Shire Meiselas & Sacks (GSMS) devient de plus en plus menaçante après que les auteurs de l'attaque aient augmenté leurs exigences.

Le gang derrière l'attaque a maintenant doublé la demande de rançon à 42 millions de dollars. De plus, ils prétendent posséder des informations compromettantes sur le président Trump et ont menacé de les révéler si l'argent n'était pas versé.

En effet, le groupe de Hacker en l’absence d’un premier versement a décidé d’augmenter la pression en publiant 2,4 Go de données juridiques concernant Lady Gaga.

Les criminels avaient initialement exigé 21 millions de dollars et publié des contrats légaux relatifs à une récente tournée de Madonna comme preuve que la menace était réelle et qu’ils possédaient bien des données relatives aux clients de GSMS.

Cyber-experts et FBI sur le coup

Dans une déclaration repérée par le site web de divertissement Page Six, le gang qui se fait également appeler Gold Southfield a déclaré avoir accédé à "une tonne de linge sale" sur Trump et demande à présent au président américain de pousser le cabinet juridique à payer la rançon. 

Cependant, on ne sait toujours pas comment les pirates ont réussi à relier le cabinet d'avocats à Trump, qui n’aurait jamais engagé GSMS. Cependant la liste de clients actuels du cabinet comprend des célébrités telles que Lady Gaga, Elton John, Rod Stewart, Madonna, Robert de Niro ou Mike Tyson. L’un d’entre eux pourrait-il être lié à Donald Trump ?

Le cabinet GSMS a confirmé que le groupe a doublé la demande de rançon et a déclaré qu'il travaillait 24 heures sur 24 pour faire face à la crise. Ils ont déclaré que les cyber-experts et le FBI les avaient déjà informés que négocier avec ces criminels violaient le droit pénal fédéral.

Via: PageSix