Skip to main content

La puce A15 Bionic serait en cours de production, laissant présager une sortie de l'iPhone 13 en septembre

iPhone 12 mini
(Crédit photo: TechRadar)

Un nouveau rapport suggère que le fournisseur de silicium mobile d'Apple, TSMC, a commencé la production des puces A15 qui seront utilisées dans la prochaine gamme d'iPhone 13. Cela pourrait signifier que la sortie des téléphones est bien prévue pour septembre. 

La pénurie mondiale de puces devrait durer jusqu'à la fin de 2022, et un rapport a suggéré qu'elle affecterait l'approvisionnement des nouveaux MacBooks et iPads d'Apple. Alors que l'iPhone 12 de l'an passé aurait été touché par des pénuries de composants, une rumeur récente laisse entendre que les iPhones à venir ne seraient probablement pas affectés. 

Pour l'instant, il semble que tous les systèmes soient prêts. Le nouveau rapport est une initiative de DigiTimes, qui affirme également que la demande pour la puce A15 Bionic sera plus importante que celle de la A14 qui équipait la gamme iPhone 12. Cela suggère qu'Apple s'attend à des ventes encore plus importantes pour ses prochains téléphones phares. Et si les puces A15 commencent à être produites, cela suggère que l'iPhone 13 pourrait être dévoilé pendant la fenêtre de sortie habituelle d'Apple en septembre pour ses téléphones phares.

La mauvaise nouvelle ? Ne vous attendez pas à un bond en avant des capacités entre la A14 et la A15 - cette dernière est censée être construite sur le même processus à 5 nanomètres. Selon PhoneArena, il faudra attendre au moins l'iPhone 14, en 2022, pour voir apparaître un jeu de puces doté d'un procédé à 4 nanomètres, bien que les rumeurs suggèrent également qu'un jeu de puces à 3 nanomètres soit en cours de développement.

iPhone 13 : modèles, design, etc

Nous avons vu les premiers rendus de l'iPhone 13 suggérant (sans surprise) qu'il ressemblera beaucoup à l'iPhone 12 avec son côté plat et son design semblable à celui de l'iPad Pro. 

Le dernier lot de clichés confirme certains soupçons antérieurs selon lesquels les caméras arrière, bien que placées de manière identique à celles de leur prédécesseur, ont des objectifs plus grands cette fois-ci. Une supposée unité factice suggère que la version finale aura une encoche plus petite, mais pas encore un passage à un trou de perforation pour ses caméras frontales. 

Et ce n'est que l'aspect esthétique - les modèles iPhone 13 Pro devraient également bénéficier d'un taux de rafraîchissement de 120 Hz sur leurs écrans, bien que l'on ne sache pas si cela sera étendu aux modèles standard et aux éventuels modèles mini.