Skip to main content

L'iPhone 14 sera-t-il un iPhone 13 bis ?

iPhone 13 Pro
(Crédit photo: TechRadar)

Quelles surprises la série iPhone 14 nous réserve-t-elle lorsqu'elle sera lancée - à priori au début de l’automne ? Ceux d'entre vous qui espéraient une amélioration majeure des performances de l'iPhone 13 pourraient s’avérer déçus, si l'on en croit les dernières fuites techniques qui viennent d'être divulguées à propos de la future génération de smartphones Apple.

Selon le cabinet d'études taïwanais TrendForce, seuls les modèles Pro et Pro Max de la famille iPhone 14 recevront une toute nouvelle puce A16 - les iPhone 14 et iPhone 14 Max standard resteront équipés du processeur A15 actuel.

Ce n'est pas non plus la première fois que nous entendons cette rumeur : en mars dernier, l'analyste réputé Ming-Chi Kuo avait déclaré que les deux modèles les plus chers de la série seraient les seuls à bénéficier d’une puce mise à niveau.

Un saut de puce

Kuo a également tweeté (opens in new tab) sur le processus de gravure employé.  Apparemment, les puces A16 compteraient sur la même technologie à 5 nanomètres que les versions A15, il n’y aurait pas d’évolution vers une architecture à 4 nanomètres cette année.

En termes simples, moins l’on compte de nanomètres, plus les performances sont conséquentes… sans qu’il ne soit nécessaire d’allonger la surface utile du smartphone. Si l’on en croit les différentes sources s’exprimant sur les puces des prochains iPhones, ces derniers pourraient conserver, ou à peine dépasser, la vélocité des iPhones 13. 

Si les nouveaux iPhones se limitent à une augmentation mineure des performances cette année, les causes sont diverses. Les effets continus de la pandémie et la pénurie mondiale de semi-conducteurs influent forcément. Les récents blocages d’usines chinoises, où les puces Apple sont fabriquées, aussi.


Apple peut compter sur son avance technologique

Ce serait un véritable changement pour Apple si la prochaine gamme iPhone proposait deux puces distinctes. Jusqu'à présent, tous les iPhones sortis au cours d'un certain cycle utilisaient la même puce, y compris l'iPhone SE, très abordable.

Faire de l'A16 une exclusivité pour l'iPhone 14 Pro et l'iPhone 14 Pro Max constituerait une décision inhabituelle, mais elle pourrait ne pas s’avérer mauvaise - il peut être difficile d'identifier les principales différences entre les quatre iPhones phares qui sont généralement lancés chaque année, et cela ajouterait certainement un peu de clarté dans la décision d’achat du consommateur.

N'oublions pas que le chipset A15 reste un processeur ultra-rapide qui bat la plupart de ses concurrents sur le marché mobile à l'heure actuelle. On pourrait dire que les modèles iPhone 13 ont plus de puissance sous le capot qu'ils n'en ont réellement besoin, et donc que les appareils lancés en 2022 ne souffriront d’aucune latence à ce stade.

Cette politique pourrait enfin contribuer à faire baisser les prix de l'iPhone 14 et de l'iPhone 14 Max. Nous devrions en avoir le cœur net en septembre prochain, si Apple s'en tient à son calendrier traditionnel. Et nous vous tiendrons bien sûr informés d'ici là.

Via MacRumors (opens in new tab)

Dave is a freelance tech journalist who has been writing about gadgets, apps and the web for more than two decades. Based out of Stockport, England, on TechRadar you'll find him covering news, features and reviews, particularly for phones, tablets and wearables. Working to ensure our breaking news coverage is the best in the business over weekends, David also has bylines at Gizmodo, T3, PopSci and a few other places besides, as well as being many years editing the likes of PC Explorer and The Hardware Handbook.