Skip to main content

Il n’y aura plus de trilogie Star Wars au cinéma

Jyn Erso dans Rogue One
(Crédit photo: Lucasfilm/Disney)

Dans une longue interview accordée à Vanity Fair (opens in new tab), qui revient en détail sur la franchise Star Wars et ses nombreuses déclinaisons télévisées, la productrice Kathleen Kennedy a évoqué les projets à venir sur grand écran - et a jeté le doute sur la forme qu’ils prendront. 

Alerte spoiler : les futurs films Star Wars ne se construiront plus autour d’une trilogie, comme ce fut le cas depuis 1077.

Le dernier blockbuster de la franchise, Star Wars Episode IX : L’Ascension de Skywalker sorti en 2019, a mis fin à l’ultime trilogie démarrée en 2015 avec Star Wars Episode VII : Le réveil de la Force. Depuis lors, la mythologie s’est largement imposée sur le petit écran avec divers programmes Disney Plus : The Mandalorian, Le Livre de Boba Fett et, bientôt, Obi-Wan Kenobi.

Un certain nombre de films demeurent dans les cartons de Disney, mais Mme Kennedy se veut formelle : leur approche sera différente. La formule de la trilogie, que la franchise a utilisée trois fois au cours de son histoire, appartient bel et bien au passé. 

"J'hésite à utiliser le mot trilogie parce que Star Wars est beaucoup plus une histoire persistante", a déclaré Kathleen Kennedy.

L'article rappelle que le prochain film Star Wars à voir le jour sera réalisé par Taika Waititi (Thor: Love and Thunder), Taika Waititi, et scénarisé par Krysty Wilson-Cairns (1917). Un second projet, Rogue Squadron, supervisé par Patty Jenkins (Wonder Woman), se veut - lui - plus éloigné dans le temps. 

Lorsqu’on l’interroge sur d’autres long-métrages pouvant potentiellement donner naissance à des trilogies (avec Kevin Feige et Rian Johnson aux commandes, respectivement le patron du MCU et le réalisateur de Star Wars Episode VIII : Les Derniers Jedi), Mme Kennedy répond avec pessimisme.
 

Oh non...

Il semble en effet que la trilogie de Johnson soit maintenue en pause. "Rian est incroyablement occupé avec la saga A couteaux tirés et l'accord qu'il a conclu avec Netflix pour plusieurs films", justifie-t-elle. 

Quant au projet de Feige, il semble que les choses ne soient pas aussi avancées qu'on l'avait laissé entendre : "J'adorerais voir quel nouveau récit il pourrait proposer", avance Kennedy, "mais pour l'instant, il n'y a rien de précis."

Quid du futur de la franchise au cinéma ? Sa cheffe d’orchestre se montre plus vague sur cette question. "Nous avons une feuille de route", rassure-t-elle, avant de bien préciser la difficulté d’enrichir la saga sur grand écran. "Je pense que la réalisation de ces productions colossales n'est plus aussi amusante. Le business, les enjeux, tout ce qui a été insufflé au cours des dix dernières années environ. Il y a une sorte de spontanéité et de divertissement que nous devons faire attention à préserver."


Star Wars va-t-il devenir une franchise exclusivement télévisuelle ?

Dans un avenir prévisible, probablement. 

La formule gagnante de la postlogie Star Wars a consisté à mélanger la tradition à l’innovation, à associer un Harrison Ford, une Carrie Fisher et un Mark Hamill de retour au bercail à un casting inédit. En troquant le passé, mais en insufflant une nouvelle énergie. On ne peut pas utiliser cette recette deux fois, pas avant qu'Adam Driver, Daisy Ridley et John Boyega soient beaucoup, beaucoup plus âgés. 

Kennedy préfère développer des films plus événementiels, plutôt qu’un cycle de sorties annuel. Diffuser davantage de productions comme Rogue One, et laisser la majeure partie de la narration aux séries Disney Plus. Et franchement, cela nous convient parfaitement. 

 Tom Goodwyn is TechRadar's Senior Entertainment Editor. He oversees TechRadar’s coverage of the best TV shows, documentaries and movies across streaming services, theaters and beyond. Based in London, he loves nothing more than spending all day in a movie theater, well, he did before he had two children…