Skip to main content

Le Huawei P50 Pro embarque-t-il les objectifs photo les plus gigantesques jamais vus sur un smartphone ?

Huawei P40
(Crédit photo: Elisa Huttunen)

Une nouvelle fuite visuelle du Huawei P50 Pro illustre quelques-uns des plus impressionnants objectifs photo qu’il nous ait été donné de voir sur un smartphone. Ils sont énormes. A la limite du grotesque. Et nous sommes impatients de les tester.

En supposant qu'ils soient réels, bien entendu - les leaks ne sont pas toujours garantis et il est possible que ce rendu ne représente nullement la version finale du smartphone. La source reste pourtant crédible puisque le document est partagé par le très fiable Steve Hemmerstoffer alias @OnLeaks. 

See more

Hemmerstoffer n'a pas livré plus de détails pour accompagner les illustrations du module photo. Aussi, nous ne pourrions encore déterminer à quel point chacun de ces deux objectifs s’avère véritablement massif. Toutefois, en les observant à l'œil nu, on peut voir que les deux capteurs majeurs alignés dans le bloc caméra occupent un tiers de la longueur du téléphone.  

Un écran forcément revu et corrigé

Le document d'Hemmerstoffer comprend d'autres informations présumées sur certains composants complémentaires du P50 Pro. Celui-ci embarquerait un écran de 6,6 pouces avec des bordures en cascade légèrement incurvées, un capteur d'empreintes digitales sous écran et un trou central dissimulant la caméra frontale (par opposition au trou ovale à deux lentilles de la gamme Huawei P40). 

Selon la fuite, le haut et le bas du P50 Pro sont plats, rappelant un peu le P30, et les dimensions supposées (159 x 73 x 8,6 mm) se veulent à peine plus longues et plus larges que celles du P40 -  bien que l'on s'attende à ce que la caméra fasse passer l'épaisseur du téléphone à 10,3 mm. Attendez-vous à un dos en verre et à un cadre métallique, avec des haut-parleurs disposés au sommet et à la base de l’appareil mobile. 

Jusqu’à présent, les quelques rumeurs que nous avons entendues autour du P50 Pro se concentraient sur la question de savoir si le téléphone serait le premier à être livré avec le système d'exploitation Harmony, propre à Huawei. Dorénavant, nous nous demandons ce que ces objectifs pourraient accomplir.