Skip to main content

Google SkinMarks : des tatouages connectés qui transforment votre corps en clavier

Google SkinMarks
(Crédit photo: CNET)

Google élabore actuellement une nouvelle gamme de tatouages qui a pour objectif de transformer notre peau en un pavé tactile pleinement fonctionnel. Baptisés SkinMarks, ces tatouages sont équipés de capteurs et peuvent être appliqués sur les zones courbes du corps, comme les articulations. Ils sont nettement moins artistiques que ceux que vous pourriez vous offrir dans un salon de tatouage, mais si vous avez toujours fantasmé d’être un écran géant ou une guirlande de LEDs, l’initiative devrait vous plaire.

Les tatouages SkinMarks peuvent être déclenchés en tapotant ou en glissant le doigt sur votre peau, des gestes classiques que vous répétez déjà quotidiennement sur l’écran tactile de votre smartphone. D’autres modes d’activation de ces tatouages sont étudiés, comme plier vos phalanges ou snapper vos doigts (façon Thanos !)

Les chercheurs de l'Université de la Sarre, en Allemagne, réfléchissent depuis 2017 sur l’évolution du corps comme support technologique à part entière. L’humain serait en effet plus naturellement engagé à adopter des nouvelles normes tech si elles utilisaient nos membres et nos sens plutôt qu’un appareil subsidiaire. Par exemple, au lieu de sortir votre téléphone pour consulter le bulletin météo, vous pourriez simplement presser votre index avec votre pouce pour entendre les prévisions de la journée.

Une technologie ink-croyable

Comment ces tatouages fonctionnent-ils ? Et bien, ils sont conçus par sérigraphie avec une encre conductrice déposée sur un papier à tatouage. Celui-ci est ensuite thermodurci pour pouvoir s’appliquer sur la peau. Comme mentionné ci-dessus, les tatouages SkinMarks peuvent également être déposés sur nos articulations.

« Grâce à une épaisseur considérablement réduite et une flexibilité accrue, un tatouage SkinMark peut se conformer à une géométrie irrégulière, comme les lignes d’articulation et les os saillants », avancent l’équipe universitaire de la Sarre en charge du projet Google.

Bientôt sur vous ?

Pourrait-on se faire tatouer un SkinMarks dans un avenir proche ? Ne l'excluez pas. Google expérimente constamment de nouvelles technologies, et cette technique de tatouage interactif suscite d’ores et déjà beaucoup de curiosité. Cependant, ce type de recherche n'est pas nécessairement entrepris avec un objectif final en tête. Au contraire, elles servent généralement à encourager de nouvelles façons de penser et anticiper les futures tendances du marché.

Cela dit, nous n'aurions rien contre des nouvelles parcelles d'encre interactif pour bousculer nos usages technos. Espérons simplement qu'elles soient imperméables.

Via CNET