Skip to main content

Facebook pourrait changer de nom dès la semaine prochaine

Mark Zuckerberg
(Crédit photo: Shutterstock / Frederic Legrand - COMEO)

Facebook va bientôt changer de nom, selon un nouveau rapport, car l'entreprise cherche à démontrer qu'elle s'est développée au-delà de sa plateforme sociale d’origine. En 2021, elle se veut résolument tournée vers la création de produits innovants à l’instar du metaverse.

Selon The Verge, on ne sait pas encore si ce changement de nom inclura le réseau social Facebook lui-même, ou s’il se contentera de porter une nouvelle identité pour la maison mère seulement. De même, il n’est aucunement fait mention des marques Instagram, WhatsApp et Oculus dans cette évolution annoncée.

The Verge cite "une source ayant une connaissance directe de la question", affirmant que le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, discutera du changement de nom lors de la prochaine conférence Facebook Connect ce 28 octobre.

TechRadar a contacté Facebook pour obtenir plus d’informations sur ce sujet, un porte-parole de la société nous a brièvement répondu : "Nous ne commentons pas les rumeurs et spéculations".


Pourquoi Facebook aurait-il intérêt à changer de nom ?

Il est logique que Facebook veuille changer de marque pour mieux refléter les différents produits et marques que la compagnie gère désormais - comme Oculus, spécialisé dans la réalité virtuelle. Nous avons assisté à une stratégie similaire en 2015, lorsque Google s'est restructuré et a créé une nouvelle maison mère appelée Alphabet. La suite de produits et services Google devenant une filiale de cette nouvelle structure.

Six ans plus tard, on peut dire que l'ADN de Google n'a pas beaucoup changé, et de même, la création d'une nouvelle entité Facebook aurait peu d'incidence sur la gamme actuelle de produits et services de Facebook.

Cela dit, il faut reconnaître que Facebook est en pleine crise de marque. Le mois dernier, le Wall Street Journal a publié "The Facebook Files", un ensemble controversé de leaks dévoilant notamment une étude interne de la société sur l'impact négatif d'Instagram sur la santé mentale et le bien-être de son public adolescent.

La lanceuse d’alerte est une ancienne employée de Facebook, Frances Haugen, qui a depuis témoigné devant le Sénat américain au sujet des prétendues pratiques néfastes du leader des interactions sociales.

Si Mark Zuckerberg doit annoncer son intention de changer le nom de Facebook le 28 octobre, il s’agirait aussi une excuse commode pour mettre un peu d'espace entre les autres marques de l'entreprise et la sombre réputation que le réseau social original a acquis au fil des années.

Jasmine Gearie

Jasmine Gearie is TechRadar Australia’s resident deals expert, with a keen eye for hunting down the best Aussie discounts on everything from laptops and phones to cameras, headphones and mobile and broadband plans. She doesn’t buy anything without doing a little research first, and she wants to help you do the same.