Skip to main content

Instagram veut pousser les adolescents à s’éloigner du service, quelques jours après une double panne massive

Instagram
(Crédit photo: Future)

Instagram va commencer à inciter les adolescents à "faire une pause" sur la plateforme sociale, la cible ayant été très impactée psychologiquement par les pannes récentes des services Facebook. 

L'application devrait ajouter un certain nombre de nouvelles fonctionnalités destinées à aider les utilisateurs affectés négativement - ce qui, selon Nick Clegg, vice-président international de Facebook, devrait provoquer "une différence considérable".

Nick Clegg précise que, dans un futur proche, inciterait ses membres les plus jeunes à diversifier leur navigation en recherchant "des contenus plus propices à leur bien-être", voire de s'éloigner temporairement de la plateforme si nécessaire.

C'est un revirement stratégique très net pour Facebook, qui espérait lancer prochainement une version d'Instagram conçue pour les enfants. C’est la lanceuse d’alerte Frances Haugen qui a, la première, mis en cause les potentielles addictions à Instagram provoquant des troubles alimentaires et des épisodes dépressifs chez les adolescents.

Début octobre, une panne mondiale massive a entraîné l'arrêt de tous les services de Facebook. Cette panne a été suivie d'une autre, plus courte, le 8 octobre, qui a empêché les utilisateurs d'accéder à des sites comme Instagram pendant plusieurs heures.

Pendant ces pannes, plusieurs membres ont afflué vers d'autres plateformes sociales et messageries telles que Twitter ou Signal - ce qui suggère que le concept de "pause sociale" n’est pas acquis par tout le monde. 

Rompre avec l’addiction

Si de tels arrêts accidentels et momentanés peuvent avoir un impact, ils n'éliminent pas pour autant un problème de cet ampleur, ni n’incitent les utilisateurs à parcourir sans fin leurs fils d'actualité.

Même le fait de demander aux adolescents de faire une pause s’avère d'une utilité limitée. Car les applications sociales restent une distraction disponible en permanence, qui permet de déconnecter des cours ou de soucis familiaux, et de développer des interactions amicales.

En mai 2021, Instagram a introduit un moyen de masquer le nombre de "like" - et nous aurons besoin de plus de décisions comme celles-ci pour freiner le mécanisme de dépendance du service. Plutôt que de simplement suggérer aux utilisateurs de le fermer de temps à autre.

Via The Verge

Henry St Leger

Henry is TechRadar's News & Features Editor, covering the stories of the day with verve, moxie, and aplomb. He's spent the past three years reporting on TVs, projectors and smart speakers as well as gaming and VR – including a stint as the website's Home Cinema Editor – and has been interviewed live on both BBC World News and Channel News Asia, discussing the future of transport and 4K resolution televisions respectively. As a graduate of English Literature and persistent theatre enthusiast, he'll usually be found forcing Shakespeare puns into his technology articles, which he thinks is what the Bard would have wanted. Bylines include Edge, T3, and Little White Lies.