Skip to main content

Elon Musk mène la guerre au télétravail

Elon Musk en 2022
(Crédit photo: Getty Images)

Suite à l'interdiction du travail à distance dans toute l'entreprise, Tesla a commencé à prendre des mesures contre les salariés qui ne se présentent pas physiquement dans les bureaux de l’entreprise.

Les employés de Tesla doivent se présenter sur leur lieu de travail, ce qui permet d'enregistrer leur présence. En outre, un message automatique est envoyé aux travailleurs qui ne pointent pas assez souvent sur leur site attitré.

"Vous recevez cet e-mail parce qu'il n'y a aucune trace de l'utilisation de votre badge pour entrer dans une installation Tesla depuis au moins 16 jours, au cours de ce mois", peut-on lire dans un courriel partagé par The Telegraph.

Les destinataires du message sont priés d'expliquer leur absence à leurs deux supérieurs hiérarchiques et de se présenter à un système de contrôle de l'entreprise.

Tesla durcit le ton

Dans un e-mail antérieur, envoyé par Elon Musk aux employés de Tesla le 31 mai 2022, on pouvait également lire : "Toute personne qui souhaite faire du télétravail doit assurer un minimum (et je dis bien un minimum) de 40 heures par semaine passées au bureau ou quitter Tesla. C'est moins que ce que nous demandons aux ouvriers en usine".

Musk a toutefois déjà suggéré que des "contributeurs particulièrement excellents" pourraient être autorisés à travailler à domicile.

Cette décision fait suite à une semaine agitée au cours de laquelle 200 personnes ont été licenciées, avec une antenne californienne fermant ses portes, dans le cadre d'une opération plus vaste qui verra l'entreprise réduire ses effectifs salariés de 10%. Selon les informations recueillies, cette mesure ne devrait pas affecter le personnel des chaînes de production "qui construit des voitures, des packs de batteries ou installe des systèmes solaires".

Dans l'ensemble, des centaines de salariés sont susceptibles d'être concernés par les nouvelles politiques rigides liées au télétravail. Et comme de nombreuses entreprises adoptent des méthodes de travail hybrides dans le monde entier, la main-d'œuvre de Tesla pourrait être amenée à contester cette décision.

Via The Telegraph (opens in new tab)

With several years’ experience freelancing in tech and automotive circles, Craig’s specific interests lie in technology that is designed to better our lives, including AI and ML, productivity aids, and smart fitness. He is also passionate about cars and the electrification of personal transportation. As an avid bargain-hunter, you can be sure that any deal Craig finds is top value!