Dead Space Remaster souffre d'un problème graphique majeur sur PS5

Isaac Clarke marche avec précaution sur une passerelle
(Crédit photo: EA)

Le remake tant attendu de Dead Space souffre de plusieurs bugs, dont un problème graphique important constaté sur PS5. EA a reconnu les faits mais ne peut pas dire quand ces dysfonctionnements seront corrigés. 

Le remake de Dead Space apporte avec lui une refonte graphique complète du jeu d'horreur et de science-fiction, le rendant comparable à un jeu moderne, au lieu d'un bout de ferraille spatiale vieux de 15 ans. Cependant, certains joueurs PS5 signalent un problème majeur : les textures sont chargées à des résolutions bien inférieures à celles prévues, créant ainsi un décalage visuel entre un personnage principal très détaillé et un environnement de faible définition.

"L'équipe travaille sur un patch qui améliorera la situation sur PS5", a déclaré EAKfam, gestionnaire de la communauté EA, dans un post Reddit (s'ouvre dans un nouvel onglet). "Le patch fournira également une option pour désactiver le VRS sur PC (Variable Rate Shading, qui permet de gérer la qualité des ombres en fonction des zones de l'image). Pas de date pour le moment, mais je vous tiendrai tous informés." 

EAkfam décrit le bug comme un "problème graphique majeur", précisant qu'il s'agit du bug le plus urgent à résoudre pour l'équipe, sur la liste des problèmes ne perturbant pas le fonctionnement immédiat du jeu. Bien que nous n'ayons pas de date exacte pour ce correctif, le problème est définitivement une priorité d'EA. Ces problèmes graphiques ne sont pas le seul bug affectant le jeu, cependant. Le stuttering (saccades, absence de fluidité...) sur PC, les "boucles de mort infinies" et les "objets spécifiques aux chapitres qui ne se déclenchent pas ainsi que les bugs qui empêchent la progression" sont également mentionnés dans le post d'EAkfam, ainsi que plusieurs solutions provisoires. Cela vaut certainement la peine d'être lu si vous avez rencontré des problèmes dans votre propre jeu.   

Des nuances de gris

Isaac vole en apesanteur

(Image credit: EA)

L'erreur est probablement causée par le Variable Rate Shading, ce processus évoqué précédemment, qui permet à votre carte graphique de consacrer moins de temps et d'efforts aux parties du jeu que vous êtes moins susceptibles de voir, comme les zones obscurcies par les ombres. Le VRS modifie le nombre de pixels sur lesquels une opération de shader à pixel unique (un shader est un petit programme qui permet d'appliquer des effets ou des textures sur les objets 3D) peut avoir un impact, ce qui permet aux développeurs de réduire la complexité de l'opération dans certaines circonstances. Il améliore les taux de rafraîchissement et aide les machines moins performantes à suivre le rythme. 

Cependant, l'application du VRS dans le remake de Dead Space a été faussée par ce bug, faisant apparaître les zones modérément ombragées comme floues et étranges. John Linneman, de Digital Foundry, montre des exemples concrets de ce phénomène dans des captures d'écran partagées sur Twitter.

See more

Le remake de Dead Space a été, pour la majeure partie, bien accueilli par les critiques et les fans, se targuant d'un score de 89 sur Metacritic (s'ouvre dans un nouvel onglet) avec une note de 8,4 pour les utilisateurs. Notre propre spécialiste du gaming sut Tech Radar, Aleksha McLoughlin, a attendu avec impatience ce remake, surtout après avoir rejoué à l'original. Avec une horreur saisissante, des démembrements macabres et la promesse d'une fin alternative mystérieuse, il n'est pas étonnant que le remake ait été bien accueilli.

Les bugs du jeu mettent un bémol, mais la nouvelle de correctifs en cours de réalisation donne au moins l'espoir qu'ils seront bientôt éliminés. En attendant, les horreurs de Dead Space ne se limitent pas aux bêtes de l'enfer mutantes qui rôdent dans les couloirs de l'USG Ishimura.

Cat Bussell
Staff Writer

Cat Bussell is a Staff Writer at TechRadar Gaming. Hailing from the crooked spires of London, Cat is an experienced writer and journalist. As seen on Wargamer.com, TheGamer.com, and Superjumpmagazine.com, Cat is here to bring you coverage from all corners of the video game world. An inveterate RPG maven and strategy game enjoyer, Cat is known for her love of rich narratives; both story-driven and emergent. 


Before migrating to the green pastures of games journalism, Cat worked as a political advisor and academic. She has three degrees and has studied and worked at Cambridge University, University College London, and Queen Mary University of London. She's also been an art gallery curator, an ice cream maker, and a cocktail mixologist. This crash course in NPC lifestyles uniquely qualifies her to pick apart only the juiciest video games for your reading pleasure. 


Cat cut her teeth on MMOs in the heyday of World of Warcraft before giving in to her love of JRPGs and becoming embedded in Final Fantasy XIV. When she's not doing that, you might find her running a tabletop RPG or two, perhaps even voluntarily.