Skip to main content

Covid-19 : la pandémie a totalement transformé nos habitudes de consommation - pour le meilleur ?

Portefeuille numérique
(Crédit photo: Business World)

Selon une nouvelle étude de Paysafe, spécialiste du paiement en ligne, la majorité des consommateurs a aujourd’hui modifié sa façon d’acheter des biens et des services, pour mieux s’adapter aux restrictions instaurées suite à l’arrivée et à l’essor du Covid-19.

Plus de huit personnes sur dix (86%) ont transformé leurs habitudes de paiement par rapport à la période pré-pandémique, 49% d'entre elles s’étant tournées vers une nouvelle méthode de paiement pour la première fois.

Les consommateurs issus de la tranche d'âge 18-24 ans se sont montrés encore plus disposés à tester des moyens de paiement inédits, 77% d'entre eux installant et utilisant de nouvelles applications pour exploiter le potentiel des portefeuilles numériques.

La recherche d’alternatives aux monnaies sonnantes et trébuchantes, et donc aux transactions s’effectuant par contact manuel, a été le facteur clé dans l'adoption desdits portefeuilles virtuels. Du moins pour 33% des consommateurs interrogés, 26% déclarant en complément qu’ils souhaitent suivre leurs dépenses de plus près - un autre avantage de l’outil. Reste enfin la menace omniprésente de la fraude, une préoccupation majeure pour 25% des sondés. 

La fin de la carte bleue ?

L’étude révèle également que l’expansion du coronavirus et de ses bouleversements a incité davantage de consommateurs à s’informer scrupuleusement sur les nouvelles options de paiement sans contact. 38% des personnes interrogées affirment ainsi être beaucoup mieux renseignées sur les nouvelles technologies et les systèmes de paiement disponibles. Un tiers des personnes interrogées (31%) sont même prêtes à abandonner leur carte de paiement traditionnelle pour ces nouveaux services en ligne. 

Pour autant, les paiements par carte restent très populaires. Au niveau mondial, 54% des consommateurs ont utilisé une carte de crédit pour acheter un bien ou un service au cours du mois dernier. Ils sont 51% à avoir procédé ainsi durant les quatre dernières semaines. 

L'utilisation des portefeuilles numériques, elle, est en hausse. 43% des sondés en ont utilisé un au cours du mois dernier. Ils seraient de même 32% de consommateurs convertis à ce type de service depuis l’arrivée de la pandémie, tandis que 13% privilégient actuellement les cartes prépayées. Dans le même temps, seuls 8% optent pour des solutions de paiement en ligne eCash.

Les consommateurs s'attendent également à un plus grand choix d'options de paiement dans les lieux de vente physiques. Plus de la moitié (53%) recherchent aujourd’hui la présence de terminaux automatiques et sans contact pour régler leurs achats.

En outre, les consommateurs attendent également de meilleures performances en matière de lutte contre la fraude, 63% d'entre eux souhaitant des mesures de sécurité plus strictes lors de l'achat de biens ou de services.

Et, bien que de nombreuses personnes interrogées soient heureuses que les détaillants fassent des efforts supplémentaires pour aider les gens à faire leurs achats, 28% d'entre elles estiment que de nombreuses enseignes n'ont pas agi assez rapidement pour répondre à l'évolution des besoins. 

Philip McHugh, PDG de Paysafe, commente les résultats de cette étude : "Les consommateurs se sont adaptés et se sont familiarisés avec les méthodes de paiement alternatives au cours de l'année dernière, poussés par la progression de la pandémie. La bonne nouvelle, c'est qu'il est maintenant plus facile que jamais pour les commerçants d’intégrer leur catalogue de biens et services sur une plateforme de paiement et d'accéder à un large éventail de moyens transactionnels via une connexion unique."

Rob Clymo

Rob Clymo is a Freelance writer for digital and print, specialising in tech, gadgets, automotive and innovation but also covering filmmaking and travel.