Skip to main content

Test du Google Nest Hub 2

Du mal à trouver le sommeil ? Google vous vient en aide.

Google Nest Hub 2
(Image: © TechRadar)

Notre verdict

Le Google Nest Hub (2e génération) ressemble beaucoup à son prédécesseur, mais grâce à la technologie radar Soli intégrée, il peut désormais suivre votre sommeil - ce qui en fait l'écran intelligent le plus innovant de Google à ce jour. L’analyse de vos cycles fonctionne bien, même si vous n'obtiendrez pas les statistiques détaillées qu'offre une montre ou un bracelet connecté incluant cette fonction. Il s’agit tout de même d’un compagnon intéressant qui parviendra à vous détendre et à vous réveiller dans les meilleures conditions.

Pour

  • Suivi régulier du sommeil
  • Mode réveil en douceur
  • Netflix et Disney+ disponibles sur un écran de 7 pouces

Contre

  • Manque une caméra, essentielle pour les appels vidéo
  • Les basses sont limitées

Le Google Nest Hub 2 en résumé

Le Google Nest Hub 2, ou de seconde génération comme la société préfère l’appeler, est le dernier écran connecté de Google. Comme son prédécesseur, il rêve de s’installer sur votre table de chevet. Une ambition que n’a pu mener le modèle original - et pour cause, il ne pouvait pas suivre et analyser votre sommeil. Contrairement au Nest Hub 2.

Cet écran intelligent embarque (pour la première fois sur un appareil domotique Google) la technologie radar Soli, déjà aperçue au sein des smartphones Google Pixel 4 et Pixel 4 XL. Soit un capteur qui prend en compte vos mouvements pour les transformer en commandes spécifiques comme le lancement d’une playlist musicale, par exemple. Dans le cas du Nest Hub 2, cette innovation contrôle en plus votre respiration et la qualité de votre sommeil.

Côté design, nous retrouvons l’écran de 7 pouces placé en angle sur une base ovale et déclinée en quatre coloris différents. L’option Ambient EQ permet d'éclairer ou d'assombrir automatiquement l'écran en fonction de la lumière ambiante de la pièce. Ainsi, si vous décidez de placer le Nest Hub 2 sur votre table de chevet, il ne vous aveuglera pas par un trop plein de lumière, alors que vous tentez désespérément de trouver le sommeil.

Lorsque vous n'utilisez pas l'écran, celui-ci affiche un cadran d'horloge ou peut être utilisé comme cadre photo numérique pour afficher vos albums à partir de Google Photos.

Vous pouvez également regarder Netflix et Disney+ depuis votre dalle de 7 pouces, ou écouter divers services de streaming musical. Google affirme que le nouvel Hub offre des basses 50% supérieures à celles de son aîné, ne vous attendez pas à ce que le son soit percutant et remplisse toute la pièce pour autant. De même, la qualité de l'écran ne vous surprendra pas, reste que vous obtenez un affichage légèrement plus décent que celui de votre smartphone. Et ça fait amplement l’affaire.

Google Assistant prend en compte toutes vos requêtes, de la programmation d’alarmes à celles de vos appareils domotiques, en passant par la lecture de bulletins météo ou de divers contenus.

Nous aurions aimé que le Nest Hub 2 dispose d’une caméra - à l’image de l’Amazon Echo Show 8 - pour rendre vos appels téléphoniques plus conviviaux, mais il faudra vous contenter de l’audio. Google évoque des mesures de sécurité et de protection de la vie privée - ce qui est entendable, l’écran connecté trouvant majoritairement place dans une chambre. 

Prix et disponibilité du Google Nest Hub 2

Le prix conseillé du Google Nest Hub 2 est de 99,99 €. Il est un peu plus cher que le premier Google Nest Hub, initialement appelé Google Home Hub et lancé en 2018 - mais seulement de 10 €. Cette seconde génération est disponible à la vente depuis le 16 mars 2021.

A titre de comparaison, l’Amazon Echo Show 8 est vendu à 109,99 €, avec une webcam en supplément. Le Google Nest Hub 2 demeure néanmoins plus abordable que le Facrbook Portal Mini de 8 pouces, proposé à 149 €. 

Google Nest Hub 2

(Image credit: TechRadar)

Design du Google Nest Hub 2

Le Google Nest Hub 2 se montre presque identique à l'itération précédente en termes de conception. Mesurant 12,04 x 17,74 x 6,95 cm (l x p x h), il est légèrement plus petit que son prédécesseur, déjà peu encombrant. La base de forme ovale, suffisamment compacte pour pouvoir être tenue dans la paume d'une main, contient le haut-parleur large bande. Elle est recouverte du même tissu maillé que l’enceinte connectée Google Nest Mini - un tissu conçu à partir de plastiques recyclés. Le nouveau modèle se veut disponible en quatre couleurs : Chalk (gris pâle), Charcoal (gris foncé), Sand (rose pâle) et Mist (bleu pâle). L'écran de 7 pouces, avec résolution de 1024 x 600 pixels, est positionné sur le dessus de la base.

La partie supérieure de l'écran contient un bouton physique pour mettre en sourdine Google Assistant, ainsi que trois microphones à champ lointain qui capturent votre voix correctement. Sur le flanc droit, derrière l’écran, se trouve une bascule permettant de régler le volume. Cependant, contrairement à son rival Amazon, l'Echo Show 8, le Google Nest Hub (2e génération) ne dispose pas d'une prise jack pour coupler votre écran connecté à un casque ou des écouteurs. Vous composerez également sans port micro USB pour charger d'autres appareils - ce qui est décevant si l'on considère que le Nest Hub 2 se qualifie d’appareil de chevet parfait.  

Vers la base du produit, se trouve la prise secteur. A l’instar des autres enceintes et écrans intelligents Google Nest, celui-ci doit être branché en permanence. La fonction Ambient EQ éclaircit ou assombrit automatiquement l'écran en fonction de la lumière ambiante de la pièce, bien que vous puissiez régler manuellement la luminosité en glissant vers le haut depuis le bas de l'écran et en appuyant sur l'icône soleil. 

Comme nous l'avons mentionné, il s'agit du premier écran intelligent Google Nest à inclure la technologie radar Soli, qui vous permet de suivre votre sommeil nuit après nuit, mais aussi de lire ou de mettre sur pause votre musique d’un simple mouvement de balayage de la main. 

Le Nest Hub 2 de Google dispose d'une connectivité Wi-Fi et Bluetooth, ainsi que de la prise en charge de Thread - c’est-à-dire la mise en réseau commune de gadgets domotiques issus de constructeurs différents. La liste de ces appareils devrait augmenter avec le temps et les futures mises à jour logicielles de Google Nest. De sorte que vous pourrez vous passer du Wi-Fi pour contrôler votre maison, à terme. 

Google Nest Hub 2

(Image credit: TechRadar)

Performances du Google Nest Hub 2

La plus grande différence entre la dernière édition du Nest Hub et les générations précédentes est la nouvelle fonction de détection du sommeil. Comme vu plus haut, la technologie radar Soli peut détecter les mouvements les plus infimes, comme les mouvements de votre poitrine lorsque vous respirez. L'écran intelligent utilise également les microphones intégrés, ainsi que les capteurs de lumière et de température ambiantes, pour évaluer votre temps de sommeil et la qualité de celui-ci. En prenant en compte les perturbations nocturnes (toux, ronflements, augmentation de la température…)

Nous avons testé le Google Nest Hub (2e génération) pendant un peu plus d'une semaine, et nous avons trouvé le suivi du sommeil plutôt précis. En plus du Google Nest Hub 2, nous avons utilisé en parallèle la montre Fitbit Sense afin de comparer les analyses de durée, de qualité et de cycle du sommeil. 

Le Google Nest Hub (2e génération) et la Fitbit Sense ont fourni des données très similaires concernant l'heure à laquelle nous nous sommes endormis, la durée exacte du sommeil et le fait que nous ayons été éveillés pendant une période quelconque de la nuit. Le Google Nest Hub 2 a raté un réveil en huit nuits de sommeil, contrairement à la Fitbit Sense qui n’en a manqué aucun. De même, le Nest Hub 2 ne nous a fourni aucun détail sur la variation des cycles du sommeil (paradoxal, léger et profond). La Fitbit Sense, si.

Le Google Nest Hub 2 a également détecté les ronflements et la toux de notre partenaire, mais nous les a attribués, ce qui a affecté le bilan de notre propre sommeil. Chaque matin, ce dernier peut être consulté sur l'écran, et il décompose les statistiques de sommeil en trois domaines : les horaires de coucher et de lever ainsi que leurs évolutions tout au long de la semaine, le temps réel de sommeil et la qualité du sommeil - qui prend en compte la fréquence respiratoire, et le nombre de minutes passées à tousser ou à ronfler. Ces trois données sont affichées sous forme de cercles qui, lorsque vous excellez, apparaissent en violet et sont alignés, tandis que si vous rencontrez des difficultés deviennent orange et se dispersent. En plus de visualiser votre bilan simplement depuis l’écran, vous pouvez également y accéder via l’application Google Fit sur votre smartphone.  

Au bout de sept jours, le Nest Hub 2 vous fournira un rapport détaillé avec des conseils personnalisés, à condition que la fonction de détection du sommeil ait été activée sur l'écran intelligent pendant au moins quatre nuits au cours de cette période. Vous continuerez de recevoir un rapport de sommeil tous les quatre jours par la suite. Après 14 jours consécutifs de suivi du sommeil, Google vous proposera une recommandation personnalisée sur l'heure à laquelle vous devez vous coucher et vous réveiller, en fonction de ce que le capteur a appris sur votre horloge biologique et votre façon de dormir.

Vous pouvez mettre en pause le suivi du sommeil à tout moment, en glissant du bas vers le haut de l’écran et en appuyant sur l'icône lit. Sinon, il vous suffit de l’ordonner à Google Assistant qui exécutera votre requête - il est même possible de supprimer vos données de sommeil. Pour une désactivation totale de la fonction, rendez-vous sur l’application Google Home.

Le Nest Hub 2 ne se contente pas de suivre votre sommeil, il dispose également d'une alarme de réveil progressif très pratique, qui éclaire l'écran dans des couleurs imitant le lever du soleil entre cinq et quinze minutes avant le déclenchement de votre alarme, pour vous aider à sortir sans trop de mal des bras de Morphée. Le Nest Hub vous aidera également à vous détendre avant d'aller vous coucher, en basculant automatiquement l'interface sur un thème sombre le soir, et en proposant des raccourcis pour régler votre alarme, éteindre ou tamiser les lumières de votre chambre, et même diffuser des sons relaxants, pendant une période donnée ou toute la nuit. Trouver le sommeil n’a jamais été aussi facile. 

Google Nest Hub 2

(Image credit: TechRadar)

Musique et vidéo

Un large éventail de services musicaux peut être supporté par le Nest Hub 2, notamment Spotify, Apple Music et la version gratuite de YouTube Music. Vous pouvez contrôler la lecture de vos playlists et podcasts avec votre voix, via Google Assistant. Cela s’exécute sans problème.

Google affirme que le Nest Hub 2 offre 50% de basses en plus que son prédécesseur. Lors du test, nous avons constaté que si le son remplit la pièce, il n’est pas forcément équilibré et présente une certaine distorsion à plein volume. 

Vous pouvez aussi regarder les programmes YouTube, Netflix et Disney+ directement sur l'écran intelligent, avec Chromecast intégré. Ce n'est peut-être pas l'écran le plus net - et il ne remplacera certainement jamais votre écran principal - mais la qualité reste bonne si vous souhaitez simplement que les vidéos tournent en arrière-plan pendant que vous faites autre chose.

La fonction Gestes rapides vous permet de lire ou de mettre en pause musique comme vidéo, ainsi que les alarmes en cours. Un mouvement rapide de la main suffit à réduire Google Assistant au silence (s’il vous agace).  

Prise en charge de Google Assistant

Google Assistant est inhérent au Google Nest Hub 2 et peut répondre aux mêmes requêtes que sur l’ensemble des autres appareils Nest : régler des alarmes, répondre à vos questions, fournir des informations quotidiennes (news, météo, résultats sportifs…), tout en affichant des détails supplémentaires sur l'écran. 

Google Assistant vous aide aussi à rester en contact avec vos proches, soit en passant des appels vocaux, soit en transmettant des annonces audio aux autres membres du foyer sur les enceintes secondaires Google Nest. Dernière option appréciable : Google Assistant affiche et parcourt vos différents clichés en mode diaporama, depuis Google Photos.

Seul bémol : Google Assistant ne peut pas (encore) ouvrir le menu des paramètres ni modifier les fonctions de l'écran connecté pour vous.

Faut-il acheter le Google Nest Hub 2 ?

Achetez-le si...

Vous souhaitez suivre votre sommeil, sans montre ni bracelet connecté
Si vous voulez savoir combien de temps vous dormez chaque nuit, mais que vous jugez inutile l’achat d’une montre ou d’un bracelet connecté juste pour cette tâche, le Google Nest Hub 2 est une alternative précieuse.  

Vous lancez souvent votre musique et vos vidéos en arrière-plan
Le Google Nest Hub 2 prend en charge un certain nombre de services de streaming musicaux comme vidéo, ce qui en fait un excellent choix si vous recherchez un écran de compagnie vous accompagnant dans la cuisine ou votre chambre. 

Vous possédez d'autres enceintes compatibles avec Google Assistant
Si vous disposez déjà d’enceintes connectées compatibles avec Google Assistant, l'achat du Nest Hub 2 est très judicieux pour construire un véritable écosystème domotique Google.  

Ne l'achetez pas si...

Il vous faut un écran connecté pour passer vos appels vidéo
L'absence de caméra sur le Google Nest Hub (2e génération) signifie qu'il ne peut pas être utilisé pour les appels vidéo. Si c'est un problème, envisagez le Google Nest Hub Max, plus grand, ou la gamme d'appareils Echo Show d'Amazon, qui ont tous des caméras intégrées. 

Vous comptez sur un suivi approfondi de votre sommeil
Bien que la fonction de détection du sommeil soit très précise ici, elle ne peut pas fournir de statistiques plus détaillées, telles que le temps imparti entre chaque stade du sommeil, ou donner un score individuel nuit après nuit.

Vous n'avez pas besoin d'un écran supplémentaire
Le Nest Hub 2 demeure un achat coûteux si vous avez déjà acquis une enceinte connectée pleinement satisfaisante. Si vous souhaitez bénéficier des avantages de Google Assistant mais n'avez pas besoin d'un écran, envisagez le Google Nest Mini, plus abordable.

Carrie-Ann Skinner

Carrie-Ann Skinner is Smart Home & Appliances Editor at TechRadar, and has more than two decades experience in both online and print journalism, with 13 years of that spent covering all-things tech. Carrie specializes in smart home devices such as smart plugs and smart lights, as well as large and small appliances including vacuum cleaners, air fryers, and blenders. When she’s not discovering the next must-have gadget for the home, Carrie can be found cooking up a storm in her kitchen, and is particularly passionate about baking, often rustling up tasty cakes and bread.