Skip to main content

Test du Realme X3 SuperZoom

Voici la recette d’un bon flagship killer.

Realme X3 SuperZoom
(Image: © Aakash Jhaveri)

Notre verdict

Le Realme X3 SuperZoom plaira aux habitués de smartphones à petit prix. Malgré son tarif raisonnable, il délivre des performances dignes de très bons smartphones milieu de gamme. Son appareil photo se révèle moins convaincant que prévu, mais sa fluidité et son autonomie rattrape la note totale.

Pour

  • Très bonnes performances
  • Appareil photo polyvalent
  • L'écran 120Hz
  • Bonne autonomie

Contre

  • Design un peu décevant et daté
  • Proposition photo très inégale

Le Realme X3 SuperZoom est le genre de téléphone qui semble répondre aux demandes d’un large public - à savoir obtenir un produit haut de gamme abordable et équilibré. Les prix des smartphones, qui sont partout en hausse, lui rendent également un fier service. L’année 2020 est en effet particulièrement onéreuse pour les smartphones Android, l'un des principaux facteurs de cette situation étant l'inflation du prix des composants. 

Avec la série X3, Realme s'attaque à la fois aux smartphones haut de gamme de cette année mais aussi aux fers de lance de l'année dernière, qui sont maintenant redescendus à des prix plus modiques. La marque commence à faire son trou dans ce marché d’appareils aux prix plus abordables. Cependant, son inexpérience dans certains domaines devient évidente à l’utilisation.

Le nom de ce téléphone suit, quant à lui, la nouvelle nomenclature de Realme. Le X3 Pro SuperZoom est techniquement le successeur du Realme X2 Pro de 2019 et non celui du X2. Par ailleurs, le Realme X3 et le Realme X3 SuperZoom se distinguent sur deux éléments : un téléobjectif périscopique ainsi qu’une caméra frontale de meilleure résolution sur le second. De ce fait, la plupart de nos observations ci-dessous pourront s'appliquer aux deux appareils.

Prix et disponibilité du Realme X3 SuperZoom

  • À partir de 499 €
  • Disponible depuis le 22 juin 2020
  • Une seule configuration : 12 Go de RAM + 256 Go de stockage

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Le Realme X3 SuperZoom a été lancé en France le 22 juin dernier. Son prix est de 499 € pour sa seule variante avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. L’appareil est disponible chez certains revendeurs ainsi que sur le site officiel de la marque Realme.

Design du Realme X3 SuperZoom

  • Dos en verre
  • Poids : 202 g 
  • Deux coloris : Artic White (blanc) et Glacier Blue (bleu)

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Les smartphones Realme ont besoin depuis longtemps d'une révision de leur design. Presque tous les appareils de la marque, quel que soit leur prix, suivent la même conception et sont de plus en plus difficiles à distinguer. Nous voudrions au moins que, pour les modèles phares, les téléphones aient un petit peu plus de personnalité. 

Si l'on regarde les choses objectivement, nous avons ici un design familier avec un dos incurvé en verre et un large écran sur le devant. C'est l'un des appareils les plus compacts - pour un écran relativement grand - et son poids semble bien réparti. Cela dit, il ne fait pas très « haut de gamme » une fois en main. Le dos semble un petit peu creux et le cadre du téléphone n'est pas non plus très rassurant. En fait, même les vieux smartphones à petit budget de Realme donnent une bien meilleure sensation en main.

Autres téléphones Realme avec un design similaire (Image credit: Aaksh Jhaveri)

Il y a une bosse importante à l'arrière, imposée par le module photo, ce qui fait que le téléphone tangue lorsqu'il est posé sur une table. Son utilisation devient alors difficile, taper quelques mots dessus relève d'un périlleux exercice d'équilibriste. Mais si l'on considère les objectifs embarqués, c'est un compromis acceptable. La coque en silicone fournie permet d’ailleurs de résoudre ce souci de bascule.

La variante bleue que nous avons testé a un dos en verre brillant avec un dégradé clair/foncé. C’est très esthétique et la couleur prend presque une teinte émeraude sous certaines conditions d'éclairage.

Le haut-parleur principal se situe en bas du téléphone, avec le bouton d’alimentation / capteur d'empreinte digitale à droite. Les commandes du volume sont quant à eux sur la gauche. Ceux-ci sont placés presque au centre du cadre et sont faciles à atteindre sans trop de gymnastique manuelle. 

Le design du Realme X3 SuperZoom reste assez conservateur et discret. Il ne viendra pas vous époustoufler et ne vous donnera pas immédiatement l’impression de posséder un produit onéreux - ce qui rend la réduction de coût évidente. Nous pensons que la variante Arctic White, avec sa finition mate, rend toutefois mieux que notre modèle de test Glacier Blue.

Écran du Realme X3 SuperZoom

  • Une dalle LCD de 6,6 pouces
  • Un taux de rafraîchissement de 120 Hz
  • La résistance Gorilla Glass 5

(Image credit: Aakash Jhaveri)

C'est avec cet élément que les choses commencent à devenir intéressantes. Le nouveau smartphone de Realme fait le saut vers un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Nous pensons que tous les smartphones haut de gamme devraient offrir cette option en 2020, et nous sommes heureux de constater que c'est le cas du X3 SuperZoom. Mieux encore, ici les composants et le firmware sont assez bien configurés pour - presque - toujours fonctionner à une vitesse de 120 images par seconde.

Mais il y a une contrepartie pour ce joyau : revenir à un écran LCD. Il est technologiquement et économiquement difficile de marier des taux de rafraîchissement élevés et des panneaux OLED. Et encore plus de le faire avec précision tout en maintenant les niveaux de luminosité. Pour la plupart des utilisateurs, ce compromis en vaut la peine, car un écran à 120 Hz a un impact beaucoup plus important sur l'expérience de l'utilisateur que la définition même de l’écran. 

C'est d'ailleurs l'un des meilleurs écrans LCD que nous ayons rencontrés récemment, avec des couleurs vives et parfaitement reproduites, un bon contraste et une netteté agréable. Ce n'est que lorsque vous regarderez du contenu principalement sombre que l'écran OLED commencera à vous manquer.

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Vous pouvez activer l’option OSIE (Object and Semantic Images and Eye-tracking) qui augmente la plage dynamique et la fidélité des couleurs de votre contenu. Néanmoins, l'apport de ce mode ne nous a pas semblé assez significatif. 

Les bords de l'écran s'avèrent un peu plus épais - l'une des faiblesses des dalles LCD - mais ils demeurent raisonnablement minces avec un rapport entre la surface d’écran et le corps du smartphone qui se veut légèrement supérieur à 90 %.

Le facteur clé de cette évolution est le nouveau trou dans l’écran qui abrite deux objectifs frontaux. Combiné au grand format 20:9, cela en fait un écran assez immersif. Cependant, il se retrouve affaibli par une luminosité maximale de 480 nits seulement. Le regarder sous le soleil peut donc parfois poser problème. 

Hélas (encore), l'écran du Realme X3 SuperZoom manque de réactivité sur des applications extrêmement tactiles comme Instagram, Snapchat ou encore des jeux au gameplay nerveux tels que PUBG. Il faut parfois toucher deux fois l'écran pour enregistrer une action. Un retard de réponse aussi significatif l’écarte véritablement de la catégorie haut de gamme.

Espérons que cette latence sera corrigée lors d’une future mise à jour. Reste que dans l'ensemble, nous avons été assez impressionnés par l'affichage du X3 SuperZoom qui offre une expérience de visionnage agréable au quotidien.

Qualité audio du Realme X3 SuperZoom

  • Haut-parleur unique en bas
  • Pas de prise jack
  • Prise en charge du Dolby Atmos

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Comme mentionné précédemment, le Realme X3 SuperZoom est équipé d'un seul haut-parleur en bas du téléphone. On s'attend donc à ce que le son de celui-ci soit résolument étouffé si l’on pose la main dessus. Le volume de sortie est également assez moyen et vous finirez souvent par mettre la main autour du haut-parleur pour diriger le son dans votre direction, si votre environnement se révèle trop bruyant. Il s'agit d'un haut-parleur 12 mm x 16 mm qui prend en charge le Dolby Atmos et les standards audio en haute résolution. La qualité sonore s'en trouve excellente, avec très peu de distorsion.

Il n'y a pas de prise jack ici, mais la lecture audio via le port USB Type-C est possible et agréable. Quant à l'utilisation du Bluetooth pour écouter vos contenus via des casques et écouteurs sans fil, elle est en un mot : admirable.

Performances du Realme X3 SuperZoom

  • Piloté par Snapdragon 855 Plus
  • Stockage UFS 3.0
  • RAM LPDDR4X

Realme X3 SuperZoom

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Contrairement à la plupart des smartphones haut de gamme de 2020, le Realme X3 SuperZoom opte pour le processeur Snapdragon 855 Plus qui date de la fin d’année dernière. Cette décision est un choix compréhensible pour un appareil qui se veut abordable et qui ne souhaite pas forcément élever son prix à cause de composants 5G privilégiés par les modèles récents. Nous sommes même surpris qu’il n’existe pas un plus grand nombre de fabricants qui aient eu recours à cette approche. Cela donne également un coup de pouce à la marque pour optimiser et régler ses autres composants afin d’offrir une meilleure expérience finale au consommateur.

Pour rappel, le Snapdragon 855 Plus est une puce de 7nm possédant huit coeurs et une fréquence maximale de 2,96 Ghz. Elle est associée au processeur graphique Adreno 640, à une unité de stockage UFS 3.0 et à de la RAM LPDDR4X. 

Pour la plupart des utilisateurs, ce déclassement du processeur ne sera pas du tout remarqué, car il s'agit toujours de l’une des puces les plus puissantes du marché. Celle-ci n'est, au passage, pas très éloignée du dernier né de Qualcomm en termes de puissance de traitement. L'utilisation quotidienne, le multitâche ou encore la consommation et la création de contenu ne poseront donc aucun problème ici.

La connectivité réseau et la réception Wi-Fi sont également excellentes sur cet appareil.

Le Realme X3 SuperZoom, un smartphone gaming ?

Pokemon Go tourne à 120fps 

Pokemon Go tourne à 120fps  (Image credit: Aakash Jhaveri)

Par rapport au Snapdragon 865, vous obtiendrez une fréquence d'images moins stable sur les titres les plus exigeants.

L'un des endroits où les différences entre un processeur milieu de gamme et un processeur haut de gamme se fait ressentir, c'est pendant les longues sessions de jeu. Là aussi, le Realme X3 SuperZoom est capable de fonctionner presque à plein régime sur la plupart des titres. PUBG Mobile peut être joué à plus de 55 fps avec les réglages les plus bas, et le passage aux graphismes HDR n'a pas beaucoup altérer cela. La moitié supérieure du téléphone s’est un peu mise à chauffer, mais rien d'alarmant ou d'inconfortable.

Realme propose également un espace de jeu pour gérer tous vos titres à partir d'un seul endroit, vous pourrez y définir vos préférences en matière de performances et de réseau et même surveiller vos statistiques. Il peut même être déclenché pendant que vos jouerez à un titre donné par un simple glissement, depuis l'un des coins supérieurs du téléphone. Ce pour vous donner accès rapidement au statut en cours du téléphone, à sa température, sa fréquence d’image, l'utilisation de ses processeurs, etc... C'est un outil très complet qui plaira à coup sûr aux personnes pour qui les spécifications gaming importent beaucoup.

Interface du Realme X3 SuperZoom

Realme X3 SuperZoom

(Image credit: Aakash Jhaveri)
  • Realme UI sur Color OS 7
  • De nombreuses options de personnalisation
mise à jour requise

Notre modèle de test fonctionnait sur la version RMX2081_11_A_29 du logiciel, qui a dû être installée manuellement. Sur la version finale du téléphone, cette mise à jour devrait être rendue disponible ultérieurement.

Le Realme X3 SuperZoom fonctionne avec Realme UI 1.0 sur Color OS 7.0, surcouche d'Android 10. Color OS a été massivement amélioré avec cette nouvelle version, ce qui en fait l'une des versions d’Android les plus riches en fonctionnalités.

Il ne s'agit plus d’un tas d’options compliquées au design enfantin, cette version a été revue et édulcorée pour être plus agréable. Elle offre de désormais de nombreuses fonctionnalités et options de personnalisation. Un mode sombre pour l'ensemble du système à fait son apparition, ainsi qu’un tiroir d'applications. Outre l'écran partagé, des bulles flottantes peuvent maintenant être utilisées pour les applications de messagerie. L'une de nos fonctions préférées est la possibilité de faire des captures d'écran en faisant glisser trois doigts vers le bas sur l’écran, mais aussi de pouvoir modifier les dimensions de la capture avec une pression longue. 

D’autres éléments comme le style et la forme des icônes peuvent également être modifiés. Les animations et les transitions semblent également avoir été bien adaptées au nouveau taux de rafraîchissement. Le centre de notifications peut désormais être basculé, d’une simple glissade, sur l'écran d'accueil, ce qui facilite l'utilisation à une main. 

Dans l'ensemble, Realme UI est une surcouche logicielle très équilibrée. Vous pouvez autant l’adapter pour vous rapprocher d’Android à son essence la plus plus pure ou au contraire le remplir à ras bord d’options, selon vos préférences. La seule ombre au tableau étant la vingtaine d'applications préchargées sur le téléphone. Le design des icônes pourrait également, selon nous, faire l'objet d’un petit lifting.

Realme X3 SuperZoom

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Du fait de son écran LCD, le Realme X3 SuperZoom intègre un capteur d’empreinte digitale sur le bouton d'alimentation même. Sa position est donc facile à retenir et son délai de déverrouillage se veut rapide. C'est un capteur réactif, il suffit d'une pression légère pour déverrouiller le smartphone. 

Il y a aussi une option de reconnaissance faciale en 2D qui fonctionne bien. Et qui se révèle pratique lorsque vous souhaitez simplement jeter un œil sur vos notifications récentes.

Autonomie du Realme X3 SuperZoom

  • Batterie de 4 200 mAh
  • Charge rapide de 30W

Realme X3 SuperZoom

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Une batterie de 4 200 mAh alimente le Realme X3 SuperZoom. Combinée aux optimisations du système d'exploitation Color OS et à l’efficacité de son processeur, nous obtenons ici l'une des meilleures autonomies dans ce segment de prix et avec ces spécifications. Sur une utilisation intensive comprenant une heure de jeu, du Wi-Fi et une consommation de données sur toute une journée, nous avons pu atteindre 6 heures sans recharge, en mode 120 Hz. Le passage au 60 Hz et une utilisation moins intensive devraient vous permettre de passer facilement au jour suivant.

Pour ce qui est de la recharge rapide, nous utilisions le chargeur Dart 30W de Realme, qui a déjà fait ses preuves. Ce chargeur inclus fait passer le téléphone de 0 à 100% en une heure environ. Le chargement ne ralentit pas vraiment, même pendant des sessions de jeu, ce qui est une chose assez rare pour être appréciée.

Appareil photo du Realme X3 SuperZoom

  • Quadruple caméra à l'arrière
  • Double caméra selfie
  • L'objectif périscopique le moins cher du marché
Image 1 sur 2

(Image credit: Aakash Jhaveri)
Image 2 sur 2

(Image credit: Aakash Jhaveri)
PAR RAPPORT AU REALME X3

(Image credit: Aakash Jhaveri)

La seule différence entre le Realme X3 et le X3 SuperZoom se situe au niveau des caméras. Le X3 perd l’objectif périscopique au profit d'un téléobjectif 2x de 12 Mpx. Enfin, la première caméra selfie opte pour un capteur de 16 Mpx au lieu de 32 Mpx.

Realme a fait de grandes déclarations concernant son premier appareil centré sur la photographie. Non seulement il apporte une variété d’objectifs pour tous les usages possibles, mais il vient également démocratiser le zoom périscopique - une rareté même sur des smartphones ultra-premium. De plus, il est assorti d'un nombre incroyable de modes de prise de vue qui séduiront aussi bien les pros que les novices de la photographie.

Bien sûr, la vedette est ici ce nouveau zoom périscopique, qui fait son apparition pour la première fois sur un smartphone Realme. Il s'agit réellement d'une petite prouesse technique, car la lumière passe au travers d’un prisme et est réfléchie à 90 degrés à l’intérieur du smartphone avant d'atteindre le capteur. Cela permet d'ajouter plus de mirroirs dans l'équation, et ainsi d'obtenir un grossissement plus important.

Image 1 sur 11

(Image credit: Future)
Image 2 sur 11

(Image credit: Future)
Image 3 sur 11

(Image credit: Future)
Image 4 sur 11

(Image credit: Future)
Image 5 sur 11

(Image credit: Future)
Image 6 sur 11

(Image credit: Future)
Image 7 sur 11

(Image credit: Future)
Image 8 sur 11

(Image credit: Future)
Image 9 sur 11

(Image credit: Future)
Image 10 sur 11

(Image credit: Future)
Image 11 sur 11

(Image credit: Future)

L'objectif principal est un capteur Samsung GW1 de 64 Mpx avec une ouverture f/1.7. Il utilise le regroupement de pixels par défaut pour obtenir une plus grande taille de pixel au détriment de la résolution. Cette méthode a été utilisée sur presque tous les smartphones Realme lancés au cours des 12 derniers mois. Bizarrement, même avec une telle expérience, ses performances étaient très inégales, avec une tonne de problèmes de mise au point et de netteté lorsque nous n’étions pas dans de bonnes conditions d’éclairage. À part cela, il est très performant avec une plage dynamique décente, des couleurs vives et un rendu juste un petit peu trop net.

Image 1 sur 7

(Image credit: Future)

Ultra grand angle

Image 2 sur 7

(Image credit: Future)
Image 3 sur 7

(Image credit: Future)
Image 4 sur 7

(Image credit: Future)
Image 5 sur 7

(Image credit: Future)
Image 6 sur 7

(Image credit: Future)
Image 7 sur 7

(Image credit: Future)

Vient ensuite un objectif ultra grand angle de 8MP, avec un champ de vision de 119 degrés. Comme pour la plupart des appareils milieu de gamme, les images souffrent ici d'une plage dynamique moins bonne et d'un contraste plus faible et ont très peu de similitude avec la caméra principale.

Image 1 sur 9

(Image credit: Future)

Téléobjectif

Image 2 sur 9

(Image credit: Future)
Image 3 sur 9

(Image credit: Future)
Image 4 sur 9

(Image credit: Future)
Image 5 sur 9

(Image credit: Future)
Image 6 sur 9

(Image credit: Future)
Image 7 sur 9

(Image credit: Future)
Image 8 sur 9

(Image credit: Future)
Image 9 sur 9

(Image credit: Future)

L'objectif périscopique de 8 Mpx à ouverture f/3.4 donne son nom au Realme X3 SuperZoom. Avec une distance focale de 124 mm, l’appareil est capable d'un zoom optique 5x et d'un zoom numérique allant jusqu'à 60x. L'OIS (stabilisation optique) aide à maintenir le tout en place. Il tient bien sa promesse de rendre accessible des niveaux de zoom plus élevés, mais les résultats sont tout juste moyens. La plage dynamique est un encore une fois un peu insuffisante, et les détails ainsi que la netteté sont rares au-delà de 10x, de plus la température des couleurs varie beaucoup. Ces caméras sont assez difficiles à maîtriser, et pour sa première tentative, Realme a fait un travail assez louable.

Image 1 sur 2

(Image credit: Future)

Objectif macro

Image 2 sur 2

(Image credit: Future)

Il y a aussi un objectif macro de 2 Mpx, mais celui-ci se révèle plutôt médiocre. Il est presque impossible de faire une bonne mise au point, la lumière est généralement insuffisante et la résolution ne fait qu'empirer les choses. Nous n'avons jamais vraiment utilisé cette caméra en dehors des tests.

Image 1 sur 4

Mode normal

Mode normal (Image credit: Future)
Image 2 sur 4

Ultra grand angle

Ultra grand angle (Image credit: Future)
Image 3 sur 4

Ultra grand angle

Ultra grand angle (Image credit: Future)
Image 4 sur 4

Des ombres mal rehaussées (voir couleur des cheveux)

Des ombres mal rehaussées (voir couleur des cheveux) (Image credit: Future)

À l’avant, nous disposons de deux appareils photo : un objectif principal de 32 Mpx f/2,5 et un objectif ultra grand angle de 8 Mpx pour les selfies de groupe. Il s’agit ici d’un module assez basique, la plupart des images manquant de relief et de contraste. Lorsque l’on prend des photos à contre-jour, celui-ci s'efforce de retenir des détails dans les ombres en les réhaussant, ce qui nuit à la couleur de la peau et des cheveux.

Image 1 sur 2

(Image credit: Future)

Astrophotographie

Image 2 sur 2

(Image credit: Future)

Du côté logiciel, le téléphone est capable de faire de l'astrophotographie via l'objectif principal et le téléobjectif. L'idée est intéressante, mais il s'agit essentiellement de prendre une photo avec une très longue exposition, de compenser la rotation de la Terre puis de régler les hautes lumières et les ombres lors du traitement. C'est assez enthousiasmant pour quelqu'un qui démarre dans le domaine et qui ne saurait pas par où commencer. Pour être la star des photos d’étoiles (jeu de mots intentionnel), vous devrez les prendre dans des endroits sans pollution lumineuse, sans couverture nuageuse et sans clair de lune. Nous n'avons pas encore pu le tester dans toute son ampleur, mais nous avons tout de même pu prendre quelques clichés qui se sont révélés utilisables.

Le Realme X3 SuperZoom apporte également l'un de nos nouveaux modes Pro préférés sur un smartphone. En plus des nombreuses commandes habituelles, l’intégration du mode Nuit permet obtenir des images plus lumineuses tout en conservant un certain contrôle sur le rendu final. 

Comme vous devez l'avoir compris maintenant, l'approche de Realme qui consiste à offrir le plus d’options possibles est louable, mais l'exécution est encore à revoir en profondeur sur certaines fonctionnalités. Nous espérons que les prochaines mises à jour du logiciel permettront de remédier à certaines incohérences.

Pour conclure...

Realme X3 SuperZoom

(Image credit: Aakash Jhaveri)

Il y a deux façons de justifier le prix d'un smartphone lorsque celui-ci augmente : en proposant les dernières spécifications disponibles ou bien en offrant une expérience utilisateur solide même avec des spécifications inférieures. Il est intéressant de noter que le Realme X3 SuperZoom fait partie de ces deux catégories, ce qui en fait une offre formidable dans le segment des appareils milieu de gamme.

Il n'est pas sans défauts évidemment, avec une caméra peu performante, un design moins premium et une luminosité d'affichage qui vous laissera occasionnellement dans le noir. Mais les avantages l'emportent ici largement sur les inconvénients, avec une interface fluide, un appareil photo très polyvalent, l'une des meilleures autonomies, sa vitesse de recharge, et un objectif périscopique qu'aucun autre téléphone dans son voisinage n’offre encore. Ses performances sont à la hauteur et devraient pouvoir satisfaire une grande majorité d’utilisateurs.

Nous pouvons prendre un moment pout aborder la manière de choisir entre deux smartphones d'une même gamme ? D’un côté, nous avons un modèle qui coche toutes les cases et ne fait aucun compromis, et de l’autre, nous avons un appareil centré sur l'appareil photo qui apporte un niveau de zoom inégalé pour les fans de photographie. 

La série Realme X3 est un bon indicateur de la santé du marché actuel. Vous n'avez désormais plus besoin de dépenser des sommes énormes pour vous doté d'un écran 120 Hz, d’un appareil photo décent et d'une expérience globale agréable. Un coup d’oeil sur ses divers concurrents suffit à réaffirmer cette position, aucun d'entre eux n'offrant un taux de rafraîchissement aussi élevé, des composants de cette qualité ainsi qu’un appareil photo aussi polyvalent. Si vous pouvez vous en passer, vous avez toujours du choix entre les Xiaomi Mi 9T Pro, Samsung Galaxy A71 et Google Pixel 3a, par exemple.