Twitter pourrait bientôt vous facturer toute utilisation de TweetDeck

Tweetdeck
(Crédit photo: Future)

Un code récemment découvert sur la plateforme TweetDeck indique que Twitter, son propriétaire, pourrait faire de celle-ci une fonctionnalité exclusive aux abonnés de Twitter Blue. 

TweetDeck est un service (actuellement) gratuit qui permet aux utilisateurs de Twitter, équipés d’un ordinateur de bureau, de faire défiler simultanément plusieurs timelines de différents comptes, sujets ou hashtags. Les grands partisans de TweetDeck sont les Community et Social Media Managers professionnels, voués à suivre plusieurs comptes de marques au quotidien. La plateforme leur permet de rechercher des sujets d'actualité et d’interagir avec d'autres membres de Twitter, simplement et instantanément.

Le moulin à rumeurs a commencé à tourner lorsque la leakeuse @wongmjane (s'ouvre dans un nouvel onglet) a mis en lumière une nouvelle page d'inscription conçue pour TweetDeck, et annonçant une expérience sans publicité comme argument commercial. 

Auparavant, M. Wong avait indiqué que l'application TweetDeck pourrait à l'avenir réclamer une souscription préalable à Twitter Blue et rediriger tout utilisateur non abonné vers la page d'inscription du service payant. 

Depuis un certain temps déjà, Twitter évoque un TweetDeck "nouveau et amélioré", laissant entendre que l'application sera redessinée prochainement. 

Nous avons contacté Twitter pour obtenir des réponses à ces spéculations. La marque nous a remercié poliment, estimant qu’elle n’avait rien à partager pour le moment.

TweetDeck Premium : ce qui pourrait changer

Gardez à l'esprit qu'il ne s'agit que d'une hypothèse officieuse. Si elle se vérifie et que TweetDeck devient une fonctionnalité payante, les entreprises et professionnels exploitant le service devront ajouter une ligne de dépense supplémentaire dans leur budget Marketing social.

Pour Twitter, en revanche, TweetDeck deviendrait une nouvelle source de revenus au sein de l’écosystème Twitter Blue encore succinct. Mais une "expérience sans publicité" vantée suffira-t-elle à convaincre et fidéliser les habitués de la plateforme gratuite ?

Luke Little
Freelance Contributor

Luke is a nerd through and through. His two biggest passions are video games and tech, with a tertiary interest in cooking and the gadgets involved in that process. He spends most of his time between those three things, chugging through a long backlog of games he was too young to experience when they first came out. He'll talk your ear off about game preservation, negative or positive influences on certain tech throughout its history, or even his favorite cookware if you let him.