Skip to main content

Qualcomm suggère que le Samsung Galaxy S23 sera équipé de puces Snapdragon dans le monde entier

Samsung Galaxy S22 angle arrière
Un Samsung Galaxy S22 (Crédit photo: Future / Lance Ulanoff)

Depuis un certain temps, nous entendons des rapports selon lesquels Samsung pourrait utiliser des puces Snapdragon - probablement le Snapdragon 8 Gen 2 - dans la gamme Samsung Galaxy S23. Ce n'étaient que des rumeurs, mais maintenant Qualcomm, qui fabrique les puces Snapdragon, a également laissé entendre que ce serait le cas.

Lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre 2022 - dont la transcription peut être consultée sur Fool.com (opens in new tab) - Qualcomm a déclaré que "la façon dont vous devriez penser à cela est que Snapdragon alimentera leur ligne de produits Galaxy, leurs produits phares Galaxy. Et ce que je peux dire à ce stade, c'est que nous étions à 75% sur le Galaxy S22 avant l'accord. Vous pouvez envisager que nous serons bien meilleurs que cela sur le Galaxy S23 et au-delà.

"C'est un accord pluriannuel et vous pouvez vous attendre à ce que nous alimentions leurs appareils à l'échelle mondiale."

Cette information provient directement de Cristiano Amon, président et directeur général de Qualcomm, qui semble dire que la société fournit déjà des puces à 75 % des modèles Galaxy S22, mais que le pourcentage sera bien plus élevé à partir du Galaxy S23.

La mention de l'alimentation des appareils Samsung dans le monde entier suggère également que plus ou moins tous les téléphones phares de Samsung auront une puce Snapdragon.

Cela dit, Amon ne va pas jusqu'à dire que 100 % des appareils Samsung utiliseront des puces Qualcomm. D'une part, il ne semble faire référence qu'aux appareils haut de gamme, les appareils bon marché pouvant toujours utiliser des Exynos ou des MediaTek. Mais même avec la gamme Galaxy S23, il est possible que certaines régions reçoivent une puce Exynos, mais probablement beaucoup moins qu'avec le Galaxy S22.


Analyse : une bonne décision

Ce passage au Snapdragon ne peut être qu'une bonne chose, car actuellement certaines régions obtiennent les puces Exynos de Samsung dans les téléphones phares de la société, et celles-ci ne sont généralement pas aussi performantes que les versions Snapdragon.

Cela signifie que le Samsung Galaxy S22, par exemple, est sans doute un meilleur téléphone aux États-Unis (où il est équipé d'un Snapdragon 8 Gen 1) qu'au Royaume-Uni (où il est équipé d'un Exynos 2200). 

Cela complique également les critiques, car les publications ne passent souvent en revue qu'un seul modèle, de sorte que leur critique peut ne pas être pleinement représentative de l'autre. Il en va de même pour les évaluations et les impressions des acheteurs, car les lecteurs ne sont pas toujours conscients que le téléphone qu'ils choisissent d'acheter peut ne pas correspondre à ce qu'ils ont lu.

C'est donc une situation confuse, et même si les puces Exynos étaient meilleures, le fait que vous obteniez un téléphone différent dans chaque région resterait un problème, étant donné la mondialisation de la société, et en particulier d'Internet.

Ainsi, le Snapdragon dans tous les appareils semble être un changement bénéfique, même s'il reste à voir combien de temps ce remplacement prendra. Qualcomm a prolongé son partenariat avec Samsung pour une durée de 7 ans, jusqu'en 2030, mais selon les rapports, Samsung est en train de construire une puce sur mesure conçue spécifiquement pour les appareils Galaxy.

Clio Leonard

La globe-trotteuse de l’équipe. Clio se dévoue toujours pour analyser la qualité des réseaux 5G et Wi-Fi aux quatre coins du monde. Elle peut classer les hotspots comme les VPN les plus fiables, les applications indispensables pour anticiper la météo, les retards de vol ou la flambée du cours d’une devise. Mais surtout, elle adore comparer les gadgets domotiques qu’il est bon d’activer quand on rentre à la maison.