Skip to main content

Nvidia veut mélanger l'informatique quantique et classique

Nvidia
(Crédit photo: Nvidia)

Nvidia a annoncé une nouvelle plateforme conçue pour la recherche et le développement quantiques dans les domaines de l'IA, du calcul haute performance (HPC), de la santé, de la finance et d'autres disciplines.

Baptisée Nvidia Quantum Optimized Device Architecture, ou QODA en abrégé, Nvidia indique que sa nouvelle plate-forme vise à rendre l'informatique quantique plus accessible en créant un modèle de programmation hybride quantique-classique cohérent.

Les utilisateurs travaillant sur des projets de HPC et d'IA pourront apparemment utiliser la plate-forme pour ajouter l'informatique quantique aux applications existantes, en utilisant à la fois les processeurs quantiques actuels et les futures machines quantiques simulées à l'aide des systèmes NVIDIA DGX et de la base installée actuelle de GPU NVIDIA disponibles dans les centres de supercalcul scientifique et les clouds publics.

Comment la technologie fonctionne-t-elle ?

Le cuQuantum SDK de Nvidia permettra aux développeurs de simuler des circuits quantiques sur les GPU, y compris l'intégration avec les frameworks d'informatique quantique Cirq, Qiskit et Pennylane.

En termes de fonctionnalités spécifiques, QODA comprendra un modèle de programmation basé sur le noyau pour le développement de l'informatique quantique, y compris la prise en charge des principaux langages de programmation comme C++ et Python.

QODA devrait également inclure un compilateur capable de prendre en charge des instructions orientées vers le calcul quantique et classique dans le même code source.

"Les percées scientifiques peuvent se produire à court terme avec des solutions hybrides associant l'informatique classique et l'informatique quantique ", a déclaré Tim Costa, directeur des produits HPC et d'informatique quantique chez NVIDIA.

"QODA va révolutionner l'informatique quantique en donnant aux développeurs un modèle de programmation puissant et productif".

Nvidia n'est pas le seul à avoir les yeux rivés sur l'objectif ambitieux de combiner l'informatique quantique et classique.

IBM a récemment publié un document exposant un processus potentiel appelé "entanglement forging", qui, s'il est couronné de succès, "pourrait doubler" la taille des calculs quantiques disponibles. 

AMD, le rival juré de Nvidia, pourrait également avoir les yeux rivés sur le monde de l'informatique quantique.

AMD a récemment lancé le superordinateur le plus puissant d'Europe, baptisé "Lumi", en déclarant que ses vastes ressources pourraient être utilisées pour la recherche sur l'informatique quantique ainsi que sur le changement climatique, la médecine et l'intelligence artificielle.

Clio Leonard

La globe-trotteuse de l’équipe. Clio se dévoue toujours pour analyser la qualité des réseaux 5G et Wi-Fi aux quatre coins du monde. Elle peut classer les hotspots comme les VPN les plus fiables, les applications indispensables pour anticiper la météo, les retards de vol ou la flambée du cours d’une devise. Mais surtout, elle adore comparer les gadgets domotiques qu’il est bon d’activer quand on rentre à la maison.