Skip to main content

Netflix a un nouveau thème composé par le célèbre Hans Zimmer - écoutez-le ici

(Crédit photo: Netflix)

Tout utilisateur de Netflix connaîtra le fameux "tou-doum", qui sonne votre arrivée sur la plate-forme et donne le coup d'envoi de votre séance de visionnage. En tant que son de démarrage, il n'est pas mal du tout, devenant assez familier au fil du temps, sans être assez long pour venir agresser vos oreilles au fur et à mesure que vous l'entendez.

Mais si vous avez regardez un film Netflix au cinéma ou lors d'une projection dans un festival, vous avez peut-être entendu quelque chose de tout à fait différent récemment. Il s'avère que Netflix a commandé au célèbre compositeur Hans Zimmer (Inception, Gladiator, No Time To Die) une version cinématographique de son célèbre jingle, pour que les spectateurs puissent en profiter à plus grande échelle. 

Vous pouvez écouter cette toute nouvelle intro d’une durée de 16 secondes ci-dessous.

Un compositeur de renom pour un résultat à la hauteur des attentes

Le son de démarrage très bref de Netflix est excellent lorsque vous essayez simplement de vous plonger dans un épisode de The Witcher le plus rapidement possible. Mais le début de tout film au cinéma est là pour susciter l’anticipation, ce qui explique en partie pourquoi les bandes-annonces précédant les films sont tant aimées par le public.

Cette nouvelle version vise clairement à renforcer la crédibilité cinématographique de Netflix sur le circuit des festivals de cinéma, un lieu où il n'a pas toujours été accueilli à bras ouverts. Cependant, en raison de la fermeture des salles de cinéma dans le monde entier et de l'assouplissement des critères d'attribution des prix, Netflix est à même désormais de soumettre ses propres films pour les Oscars.

Hans Zimmer est un nom connu de tous, ce qui n'est pas un mince exploit pour un compositeur. Et le résultat ici est certainement très adapté au cinéma. Mais, à moins que Netflix ne continue à sortir des oeuvres dignes d’être récompensées comme The Irishman ou Roma, par exemple, ce n’est pas avec des films comme Tyler Rake que les prix tomberont. Et il ne suffira pas d’un simple remix pour ancrer la plateforme dans le cœur des cinéphiles.