Skip to main content

Nikon surfe sur le rétro avec un nouvel appareil photo sans miroir qui devrait plaire aux nostalgiques

Nikon FM10
(Crédit photo: Nikon)

Il y a quelques semaines, des bruits de couloir faisaient état d'un nouvel appareil photo sans miroir Nikon de la série Z, à l’allure rétro et dont le lancement serait annoncé incessamment sous peu.

Selon Nikon Rumors, ce lancement plutôt surprenant concernerait un appareil photo APS-C proche du Nikon Z50, et qui "pourrait être introduit à la fin du mois de juin".

Les détails restent obscurs, mais le site riche en leaks fiables précise que nous devrions nous attendre à ce que l'appareil photo en question adopte un design old-school "avec des cadrans mécaniques et un écran articulé". La source inclut également une photo du Nikon FM10, un appareil photo argentique datant du milieu des années 90 - ce qui laisse penser que le prochain modèle Nikon pourrait s'inspirer de la conception de l’ancienne star.

Le seul autre élément spéculatif autour du futur appareil photo est qu'il pourrait, comme le Nikon FM10, disposer d’un "boîtier très fin sans poignée".

Cela le placerait fermement dans la catégorie des appareils photo d'entrée de gamme et suggère qu'il se présentera comme l'option abordable de Nikon pour ceux qui cherchent à migrer vers la série Z. À l'heure actuelle, le seul appareil de cette famille doté d'un capteur APS-C est le Nikon Z50, les autres produits existants demeurant des boîtiers plein format haut de gamme comme le Nikon Z6 II.

Si les appareils photo sans miroir de Nikon affichent jusqu'à présent un look traditionnel, avec des grandes poignées favorisées par ceux qui utilisent régulièrement des objectifs longs, ils ne se sont jamais aventurés vers le vintage, terrain plutôt chasse-gardé par Fujifilm et Olympus. Mais il semble que Nikon est aujourd’hui prêt à faire ce grand bond en arrière. 

Nikon Z30

(Image credit: Design Watch)

Retour vers le futur

L'esthétique des appareils photo argentiques, inspirée des boîtiers classiques des années 1960, n'a jamais vraiment été démodée dans le monde de la photographie. C'est en partie parce qu'il s'agit de la carte de visite unique de grands noms comme Olympus et Nikon, mais aussi parce que ces designs intemporels offrent une expérience de prise de vue tactile qui n'est tout simplement pas possible sur les smartphones, même pour les meilleurs photophones.

L’approche rétro a particulièrement bien servi Fujifilm, grâce à des modèles emblématiques comme le Fujifilm X100V, et nous avons récemment vu les nouveaux propriétaires d'Olympus piocher dans les archives des designers de la compagnie pour créer le nouvel et particulièrement étonnant Olympus PEN E-P7.

Cela signifie cependant que Nikon devra composer avec une concurrence solide dans l’univers rétro - et aura fort à faire face à la série X de Fujifilm, qui intègre de même des capteurs APS-C, ainsi qu’une gamme bien établie d'objectifs natifs.

On ne peut pas encore en dire autant de la monture Z de Nikon, qui ne dispose que de deux objectifs DX natifs, bien qu'il soit possible d'adapter de nombreux anciens objectifs à monture F à l'aide de l'adaptateur FTZ. Cette combinaison pourrait bien convenir au nouvel appareil photo semi-vintage de Nikon.