Skip to main content

iOS 16 veut réduire l'empreinte carbone de votre iPhone

La nouvelle série iPhone 14
(Crédit photo: Apple)

Apple vient tout juste de déployer iOS 16, pour autant la société se montre amplement généreuse en révélations quant aux futures mises à jour du nouvel OS mobile.

Dans un communiqué célébrant le lancement d'iOS 16 (qui n'est pas seulement arrivé sur les nouveaux iPhone 14 et iPhone 14 Pro, mais aussi sur la plupart des meilleurs iPhones que vous pouvez acheter aujourd'hui), Apple a mis en avant un grand nombre des nouvelles fonctionnalités disponibles. Notamment un écran de verrouillage personnalisable, un bouton d'annulation sur l’application iMessage, et l’affichage du pourcentage de votre autonomie restante dans la barre d'état. A la fin de l’article, la firme de Cupertino a aussi évoqué des options inédites qui arriveront dans une future mise à jour d'iOS 16.

Entre autres, la charge à énergie propre qui est censée réduire l'empreinte carbone de votre iPhone.

Apple affirme qu'elle parviendra à réaliser cet objectif en "optimisant les temps de charge lorsque le réseau utilise des sources d'énergie plus propres". Bien qu'elle ne donne pas plus de détails, nous imaginons qu'elle sera similaire à la fonction existante de charge optimisée de la batterie d'Apple - qui permet à l'iPhone de modifier ses taux de charge afin qu'il ne se surcharge pas pendant la nuit et réduise la durée de vie de la batterie de votre appareil. Au lieu de considérer la charge globale de l'iPhone, votre appareil modifiera ses taux de charge en fonction des sources d'énergie que le réseau électrique exploite en temps réel.

Cette fonctionnalité nécessitera évidemment qu'Apple connaisse bien le réseau électrique de votre pays, et elle ne sera donc disponible qu'aux États-Unis au moment du lancement.

Réseau électrique

(Image credit: Image Credit: jplenio / Pixabay)

Votre iPhone sera-t-il vraiment plus écolo ?

À l'échelle d’un utilisateur, nous imaginons que cela n’affectera pas l’état de la planète, mais à plus grande échelle, nous pourrions obtenir des impacts remarquables.

Selon le site Compare the Market (s'ouvre dans un nouvel onglet), la recharge d’un smartphone en Amérique du Nord libère environ 0,62 kg de dioxyde de carbone chaque année. D'après les chiffres 2021 de Statista (s'ouvre dans un nouvel onglet), 47% des personnes possédant un smartphone aux États-Unis se sont tournés vers l’iPhone (soit 113 millions d'iPhones concernés au total). En combinant ces données, nous pouvons en déduire que les propriétaires américains d’un iPhone rejettent environ 70 millions de kg de CO2 dans l'atmosphère chaque année.

L'EPA (s'ouvre dans un nouvel onglet) estime que cette pollution équivaut à l'empreinte carbone combinée de 15 000 voitures à essence par an, avec une distance totale parcourue de 279 630 583 kilomètres.

On ne sait pas exactement quelle sera l'ampleur de l'amélioration apportée par le système Clean Energy Charging, mais s'il permet de réduire de 50%, par exemple, les émissions liées à la recharge des iPhones, cela équivaut à retirer 7 500 voitures de la circulation, ce qui demeure une contribution bien trop modeste. Nous devrons attendre de voir l'efficacité de l'initiative lors de son lancement. Si elle réussit à atteindre son objectif de réduction des émissions, Apple s'empressera de nous dire à quel point cette fonction se révèle fantastique lors de la prochaine keynote de la société, avant - espérons-le - de l'étendre au reste de la planète.

Hamish is a Staff Writer for TechRadar (@Hamish_Hector (s'ouvre dans un nouvel onglet) on Twitter) and has been writing about tech for almost five years. He now lends his experience to cover news and reviews across everything on TechRadar (from Computing to Audio to Gaming and the rest). In his free time, you’ll likely find Hamish humming show tunes while building Lego or playing D&D with his mates.