Skip to main content

Canal Plus : tous les films et séries à voir

Le Bureau des Legendes
(Crédit d'image: Canal Plus)

L’épidémie de coronavirus a certes déclenché un vent de panique mais elle souffle aussi sur la générosité et le partage. Pour accompagner la majeure partie de l’humanité confinée, de nombreux éditeurs et plateformes n’ont pas hésité à mettre gratuitement à disposition leurs catalogues numériques d’applications, de logiciels professionnels et éducatifs, d’e-books…

Les chaînes Canal Plus, partout avec vous

Pour visionner les programmes MyCanal sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette, nous vous conseillons de créer un compte utilisateur ici. L'abonnement de base est de 19,90 € par mois pendant 2 ans. Il comprend les films et séries Disney Plus.

La chaîne cryptée française Canal Plus y a été de sa contribution le mois dernier, proposant en clair l’intégralité de ses programmes cinéma, séries, jeunesse et documentaires. Et ce sur l’ensemble des box internet du pays.

Aujourd'hui, cette offre est terminée. Mais il vous est toujours possible de (re)découvrir des vieux classiques comme des blockbusters récents ainsi que des séries originales, si vous saturez des productions Netflix. Pour vous accompagner dans cette exploration, nous avons sélectionné 10 films et séries indispensables, à voir en famille ou en solo.

Divider

Quels films regarder en clair sur Canal Plus ?

Parasite sur Canal Plus

(Image credit: Curzon Artificial Eye)

Parasite

Impossible de passer à côté de l’affiche qui a raflé tous les prix professionnels du septième art récemment. Des Golden Globes aux Césars, en passant par quatre Oscars, Parasite de Bong Joon-ho a écrasé le Joker de Todd Philipps et Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino. C’est évidemment l’objet filmique non identifié à rattraper sur Canal Plus. Un récit haletant qui passe de la satire sociale au thriller et enfin au drama en plus de deux heures… qui ne se ressentent jamais à l’écran.

Il serait difficile de vous narrer le pitch sans vous spoiler, disons que le meilleur film de l’année reprend la thématique fétiche de son réalisateur : le portrait d’une société en décomposition face à un fossé de plus en plus profond entre les classes. Dans la veine de Snowpiercer, son « blockbuster américain » (avec Chris « Cap America » Evans), en moins fantastique.

  • Un film de Bong Joon-ho (Corée du Sud, 2019)
  • Avec : Song Kang-ho, Woo-sik Choi, Park So-Dam.
  • Déconseillé aux moins de 10 ans.

Divider

Avengers Endgame sur Canal Plus

(Image credit: Walt Disney/Marvel Studios)

Avengers: Endgame

Les dernières aventures de Captain America, d’Iron Man et de Hulk concluent dix ans de Marvel Cinematic Universe. Un épilogue débordant d’action et d’émotion, d’humour aussi, même s’il ne s’agit pas du meilleur film centré sur la plus cinégénique des équipes de super-héros. Toujours est-il qu’il faut impérativement voir ou revoir Avengers: Endgame sur Canal Plus.

Un : parce que nous ne risquons pas de voir une nouvelle superproduction Marvel de sitôt, la diffusion de Black Widow ayant été repoussée à une date ultérieure - et Les Eternels devrait suivre le même chemin. Deux : parce que contrairement à la majorité des films Marvel, Endgame ne rejoindra le catalogue Disney Plus France que tard, très tard. Avec le principe de chronologie des médias, le long métrage des frères Russo ne serait pas disponible avant octobre 2020. Au minimum.

  • Un film des Frères Russo (Etats-Unis, 2019)
  • Avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Scarlett Johansson.
  • Déconseillé au moins de 10 ans.

Divider

Le Roi Lion sur Canal Plus

(Image credit: Disney)

Le Roi Lion

Si vous partagez votre confinement avec des enfants, vous allez bénir l’offre de Canal Plus. Avec un choix incroyable de films d’animation - d’Astérix : le secret de la potion à Pachamama - et de séries jeunesse telles que Chi, mon chaton ou Rita et Crocodile, vous pourrez les occuper quelques minutes par jour devant le téléviseur baby-sitter. Ce mois de mars est également très riche en productions Disney, incluant les adaptations live de Dumbo, d’Aladin et du Roi Lion (à partir du 23 mars).

Cette dernière a de quoi enthousiasmer toute la famille - des grands qui ont grandi avec le classique de 1994 aux plus jeunes générations qui découvrent l’odyssée de Simba pour la première fois. La beauté des prises de vues réelles, comme de la bande-son qui demeure inchangée, saura convaincre les deux parties de se poser dans le même canapé pour apprécier le plus grand succès du box-office français en 2019. C’est le cercle de la vie.

  • Un film de Jon Favreau (Etats-Unis, 2019)
  • Avec les voix de Beyoncé, Donald Glover, Seth Rogen.
  • A partir de 6 ans.

Divider

Alita: Battle Angel sur Canal Plus

(Image credit: 20th Century Fox)

Alita: Battle Angel

Imaginez l’un des mangas cyberpunk les plus cultes transposé sur grand écran par le réalisateur d’Une nuit en enfer et produit par le créateur de la saga Terminator. Ce mélange explosif, c’est Alita Battle Angel, le blockbuster le plus injustement sous-coté de l’an dernier. Il faut dire que la Fox, productrice, a maintes fois repoussé la sortie du film, préférant assurer la promotion de ses dernières affiches Marvel / X-Men, entres autres Deadpool 2. Avec un budget dépassant 200 millions de dollars, ça fait cher la mise au placard !

Canal Plus redonne ces lettres de noblesse à l’adaptation librement inspirée de Gunnm. L’épopée d’une cyborg amnésique embarquée dans un monde post-apocalyptique et de terribles machinations politiques qui la dépassent. Certes le scénario est convenu - les références à Transformers, Matrix, Rollerball ne sont jamais cachées - mais la mise en scène nous happe dans de somptueuses chorégraphies de combat. Un vrai ballet qui possède sa communauté de fans, militant activement pour un Alita: Battle Angel 2. Signerez-vous la pétition ?

  • Un film de Robert Rodriguez (Etats-Unis, 2019)
  • Avec : Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly.
  • Déconseillé au moins de 12 ans.

Divider

Le chant du loup

(Image credit: Pathé Distribution)

Le chant du loup

Si vous pensez qu’il manque un film d’horreur dans cette sélection, alors quoi de mieux qu’un huis clos dans un sous-marin pour augmenter votre stress après quelques jours de confinement total ? Le chant du loup est le candidat idéal si vous avez besoin de plus de tension, de plus d’action surtout. Avec ses rebondissements en série et la confrontation oppressante entre ses acteurs cinq étoiles, le premier film d’Antonin Baudry a prouvé que le cinéma français, aussi, était capable de produire des blockbusters plébiscités par le grand public comme par les critiques.

Sorti il y a un peu plus d’un an, l’affiche est restée 21 semaines en salles et a tenu en haleine plus d’un million et demi de spectateurs rien qu’en France. Ce qui en fait le « film de sous-marin le plus populaire » du pays, loin devant USS Alabama, A la poursuite d’octobre rouge et Das Boot, excusez du peu ! Combien plongeront encore avec François Civil et Omar Sy sur Canal Plus ?

  • Un film d’Antonin Baudry (France, 2019)
  • Avec : François Civil, Omar Sy, Reda Kateb.
  • A partir de 10 ans.

Divider

Quelles sont les meilleures séries TV à rattraper sur Canal Plus ?

Le Bureau des Legendes

(Image credit: Canal Plus)

Le Bureau des Légendes

Sans doute la série d’espionnage la plus captivante du XXIe siècle. Bien plus crédible qu’Homeland et The Americans, bien plus longue que Rubicon, Le Bureau des Légendes est aussi la série française qui jouit aujourd’hui de la plus grande renommée internationale. Avec un script ultra-documenté et complexe, une mise en scène sobre mais pesante, un casting qui se renouvelle extraordinairement de saison en saison, le BDL constitue encore en 2020 la raison majeure de s’abonner à Canal Plus.

Profitez de la gratuité de la chaîne cryptée pour commencer un marathon au cœur de la DGSE : 50 épisodes, presque 2800 minutes à passer dans l’ombre des relations diplomatiques et de ce qu’il en coûte pour maintenir leur équilibre. La saison 5 débutera le 6 avril et conclura la série. Avec un point final magistral promet Eric Rochant, son désormais légendaire créateur.

  • Une série d’Éric Rochant (France, 2015-2020)
  • Avec : Mathieu Kassovitz, Sara Giraudeau, Jonathan Zaccaï.
  • Déconseillé aux moins de 12 ans.

Divider

Years and Years

(Image credit: Canal Plus - BBC)

Years and Years

Le showrunner de la meilleure période de Doctor Who (2005-2009) s’attaque à la série d’anticipation avec ce mix improbable entre Black Mirror et Downtown Abbey. Years and Years suit en effet l’évolution d’une famille en apparence BCBG, les Lyons, dans l’histoire du Royaume-Uni et accessoirement du Monde entre 2019 et 2034. Traitant du Brexit, de la crise des migrants, de confinement militaire et des dérives du transhumanisme, ce mini-feuilleton en six épisodes se montre presque aussi anxiogène que son modèle. Mais il peut compter sur l’humour so british de sa grande galerie de comédiens.

Le futur dépeint par Years and Years se révèle déjà troublant de vraisemblance avec notre propre actualité. Tant et si bien que nous ne pouvons décoller le nez de notre écran avant le générique final de l’Episode 6. Assez curieusement, cette production BBC, poussée en France par Canal Plus, n’ajoutera aucune touche de déprime à la morosité ambiante. C’est même tout l’inverse, la morale pouvant se résumer à « après la pluie, le beau temps ». Même en Angleterre.

  • Une série de Russell T. Davies (Royaume-Uni, 2019)
  • Avec : Emma Thompson, Russell Tovey, T’Nia Miller.
  • Déconseillé aux moins de 12 ans.

Divider

Devs sur Canal Plus

(Image credit: Hulu via Twitter)

Devs

Vous avez adoré Annihilation, sorti il y a deux ans sur Netflix ? Ou encore les contes fantastico-macabres d’Ex Machina et de 28 jours plus tard ? Alors, il y a de grandes chances que vous adoptiez Devs, le passage sur petit écran d’Alex Garland, leur auteur. Son synopsis est quelque peu complexe à résumer, tout juste peut-on vous révéler le point de départ : le suicide inexpliqué de son petit-ami va pousser une jeune informaticienne (Sonoya Mizuno, déjà aperçue dans les œuvres précédentes du cinéaste) à enquêter sur les agissements douteux de son employeur. Une puissante firme tech qui n’est pas sans rappeler nos GAFA.  

Aussi intrigant que visuellement sublime, Devs renouvelle la SF à la TV. Pas d’histoire de super-héros ou de société futuriste régie par des adolescents ici, ce thriller aux confins du réel ne donne pas dans les classiques des années 2010 mais revisite des standards comme L’homme de nulle part, X-Files ou Lost.

  • Une série d’Alex Garland (Etats-Unis, 2020)
  • Avec : Sonoya Mizuno, Nick Offerman, Zach Grenier.
  • Déconseillé au moins de 12 ans.

Divider

Calls

(Image credit: Canal Plus)

Calls

Autre série aussi étrange que mystique, Calls et ses récits à embranchements multiples sortent de l’esprit torturé de Timothée Hochet. Brillant YouTubeur qui officiait dans une vie antérieure pour le collectif humoristique Studio Bagel. Repéré par Canal Plus, il propose à la chaîne un pari audacieux : produire la première série qui s’écoute. Chaque épisode, court, narre une histoire sans image, des enregistrements sonores qui ont pour toile de fond la fin du monde. Nous suivons les événements qui la précèdent comme quelques bribes du futur. A nous ensuite de reconstituer le puzzle !

Calls aurait pu donner naissance à l’un des meilleurs podcasts francophones avec un son binaural bluffant. Mais Canal Plus lui a attribué des voix off qui sembleront familières aux cinéphiles (Ludivine Sagnier, Niels Arestrup, Lambert Wilson, Karin Viard…), et dont le jeu vocal couplé à l’écran noir, ajoute à notre oppression ressentie. Séduit par le concept, Apple TV Plus a annoncé une adaptation américaine en cours de développement.

  • Une série de Timothée Hochet (France, 2017-2020)
  • Avec : Lambert Wilson, Ludivine Sagnier, Niels Arestrup.
  • A partir de 10 ans.

Divider

Platane

(Image credit: Canal Plus)

Platane

Achevons cette sélection par une note comique. Et quoi de mieux que Platane pour représenter le genre ? Voici trois saisons maintenant qu’officie le bébé d’Eric Judor - que les plus de vingt ans ont connu au sein du duo Eric et Ramzy et de la sitcom H, déjà sur Canal Plus.

Platane suit le quotidien mi-réel, mi-fictif du comédien qui cherche à relancer sa carrière après un an passé dans le coma. Délicieusement odieux, il nous emmène dans les coulisses de la télé comme du cinéma français. Nous pensons immédiatement à une autre production tricolore, Dix pour cent, et pourtant le programme se rapproche surtout d’autofictions satiriques outre-atlantique comme Larry et son nombril ou encore Louie. A prescrire à haute dose pour s’esclaffer pleinement.

  • Une série d’Éric Judor (France, 2011-2019)
  • Avec : Eric Judor, Vincent Cassel, Guillaume Canet.
  • A partir de 10 ans.

Divider