Skip to main content

Le Google Play Store devient plus sûr que jamais - voici pourquoi

Google Play Store
(Crédit photo: Shutterstock)

Un nouveau jour s'annonce pour les utilisateurs d’applications Android. Google met en place des règles plus strictes destinées aux développeurs d’applications et permettant d'éradiquer les publicités intrusives, les usurpateurs d'identité et l'utilisation abusive des services VPN depuis le Play Store.

Les grands changements seront déployés progressivement (opens in new tab) et entreront en vigueur dès le 31 août, puis progressivement jusqu’au 31 juillet 2023.  À la lecture des règles, il apparaît que certains développeurs partenaires pouvaient encore contourner les conditions générales d’utilisation avec des pratiques grossières. Aujourd’hui, Google leur donne amplement le temps de faire le ménage.  Le Play Store clarifie également les règles existantes afin de lutter contre la désinformation.

Des nouvelles règles implacables

À partir du 31 août, les applications ne pourront plus usurper l'identité d'un éditeur ou d'une entreprise, ni laisser entendre à tort qu'elles sont liées à une quelconque marque. Google donne l'exemple de l'application RSS News Aggregator créée par Google Developer. Il s'agit d'une usurpation d'identité, car les applications exclusives de Google sont répertoriées sous le nom Google LLC. Les développeurs tentaient d'utiliser la marque Google pour vendre leur produit. 

Google désigne également l'application YouTube Aggregator qui exploite le logo officiel de YouTube. Cela donne la fausse impression que YouTube Aggregator est une application officielle - ce qui n’est pas le cas. À vrai dire, il est surprenant que cette chasse aux faussaires n'ait pas été mise en œuvre il y a longtemps, mais mieux vaut tard que jamais.

À compter du 30 septembre, les "publicités interstitielles plein écran" ne pourront plus apparaître de manière aléatoire. Les publicités seront toujours autorisées, mais elles ne pourront plus apparaître au milieu d'un jeu ou pendant que vous faites défiler la description d'un produit. Et si des publicités en plein écran apparaissent, elles doivent pouvoir être fermées après 15 secondes. D'après mon expérience personnelle, il s'agit d'un changement important, car rien ne tue une partie en cours plus rapidement qu'une publicité ennuyeuse de 30 secondes que vous ne pouvez pas ignorer. Le 30 septembre également, les applications devront indiquer clairement comment gérer ou annuler un service d'abonnement. Les développeurs ne pourront plus dissimuler le processus d'annulation au cœur d’un labyrinthe de menus.

Des options VPN mieux contrôlées

Google renforce également les règles relatives aux VPN (réseau privé virtuel). Apparemment, les développeurs utilisaient abusivement le VPNService de Google pour collecter les données des utilisateurs ou manipuler le trafic via des publicités. À partir du 1er novembre, le VPNService ne pourra être utilisé que pour, entre autres, paramétrer le contrôle parental, la navigation web et les applications de sécurité des appareils.

Et le 31 juillet 2023, Google restreindra l'autorisation Alarme officielle afin qu'elle ne puisse être utilisée que pour les applications d'alarme et de calendrier. Selon Mishaal Rahman (opens in new tab), rédacteur technique principal chez Esper, cette restriction permettra d’optimiser la durée de vie de la batterie de votre appareil mobile. Il explique que si trop d'applications programment des alarmes à des heures différentes, la batterie du téléphone peut se vider rapidement. En donnant la priorité aux applications dont la fonction principale reste celle d’une alarme, on résoudra ce conflit.

Un effet immédiat

Google a enfin mis à jour un grand nombre de règles différentes pour lutter contre tout produit trompeur. 

Les descriptions, les captures d'écran et les titres doivent refléter avec précision ce que fait l'application. Par exemple, les développeurs ne pourront plus promouvoir leur application de jeu de réflexion avec des images orientées vers l'action pour la faire paraître plus excitante. Les publicités doivent désormais être adaptées à la classification de l'application. Les publicités associées à une application pour adultes ne peuvent pas être placées dans un jeu vidéo destiné aux adolescents. Les informations médicales erronées et nuisibles feront également l'objet d'une application plus stricte. Cela inclut les allégations trompeuses concernant les vaccins et la vente de médicaments nécessitant une ordonnance.

Encore une fois, il est surprenant que ces changements n'aient pas été mis en œuvre plus tôt, mais le nettoyage du Play Store est toujours une victoire pour l’utilisateur.

Cesar Cadenas
Cesar Cadenas

Cesar Cadenas has been writing about the tech industry for several years now specializing in consumer electronics, entertainment devices, Windows, and the gaming industry. But he’s also passionate about smartphones, GPUs, and cybersecurity.