Skip to main content

L’Apple Watch 6 pourrait permettre de surveiller sa tension artérielle

Apple Watch 5
(Crédit photo: Shutterstock)

Les Apple Watch sont déjà capables de suivre le rythme cardiaque depuis des années. Un nouveau brevet concernant l’Apple Watch 6 suggère qu’une nouvelle fonction pourrait être intégrée : la lecture de la pression artérielle. Des niveaux anormaux peuvent mettre en évidence des problèmes de santé persistants, comme l'hypertension.

Alors que la lecture de la pression artérielle nécessite généralement un accessoire tel qu'un brassard de compression, le brevet n°10.646.121 déposé par Apple décrit comment une lecture non invasive de la pression artérielle pourrait être possible : en utilisant la tonométrie, une méthode utilisée par les optométristes pour mesurer la pression dans l'œil.

Le brevet détaille à quoi cela pourrait ressembler : une série d'électrodes sur un appareil portable (vraisemblablement une Apple Watch), et/ou des nœuds de détection de pression le long du bracelet de la montre.

Bien que la plupart des configurations possibles utilisent des capteurs de pression capacitifs, le brevet indique que cela pourrait s'appliquer à d'autres types de capteurs - comme les capteurs de pression piézorésistifs qui changent de forme lorsqu'une pression est appliquée - ce qui suggère de nombreuses possibilités, sans présumer de la méthode finale utilisée.

En d'autres termes, Apple s’est laissé une grande marge de manœuvre pour décider laquelle de ces mesures mettre en œuvre, le cas échéant. Le brevet a été déposé pour la première fois en septembre 2016 et sa publication le 12 mai 2020 laisse entendre qu'il pourrait être intégré à l'Apple Watch 6. Même si les brevets ne signifient pas nécessairement que des fonctionnalités seront certainement intégrées dans les appareils.

Un suivi de la santé de plus en plus complet

L'Apple Watch 6 est déjà sur le point d'obtenir plusieurs améliorations de son suivi de santé. La plus importante concerne le suivi des niveaux d'oxygène dans le sang, ce qui pourrait aider les utilisateurs à détecter s'ils souffrent d'apnée du sommeil.

Mais en combinant le suivi de l'oxygène sanguin avec la surveillance du rythme cardiaque, l'Apple Watch 6 pourrait être capable de détecter si les porteurs sont en hyperventilation et, comme l'a prédit l'analyste Jon Prosser, de leur dire de s'arrêter et de se calmer. L'ajout de la lecture de la pression sanguine pourrait permettre à la smartwatch de suivre encore plus de paramètres et d'améliorer sa capacité à surveiller la santé de l'utilisateur.

Via Apple Insider