Skip to main content

La Ricoh Theta X est une caméra 360° de poche vous proposant de créer des visites virtuelles immersives

Deux Ricoh Theta X
(Crédit photo: Ricoh)

Cela fait presque dix ans que Ricoh a lancé l'une des premières caméras à 360 degrés, et la société vient de créer un nouveau modèle Theta qui apporte quelques fonctionnalités utiles… mais pas tout à fait uniques.

La Theta X s'articule autour de deux capteurs de 48 Mpx et de deux objectifs qui, ensemble, peuvent prendre des photos sphériques de 60 Mpx ou des vidéos 5,7K/30p. Par rapport aux autres produits Theta, comme le fleuron Theta Z1, ici vous compterez en plus sur la présence d’un écran tactile pratique de 2,25 pouces, de batteries interchangeables et d’une mémoire extensible.

Si nous avons déjà vu de grands écrans tactiles sur des caméras 360, comme la Kandao QooCam 8K, c'est la première fois qu'un écran tactile est intégré à une caméra Ricoh Theta. Il s'agit d'un avantage important en termes de convivialité, car il vous permet de prévisualiser des séquences et de visualiser des photos à 360 degrés sur la caméra, plutôt que de dépendre d'une application mobile complémentaire.

Parmi les autres avantages de la Theta X, citons un boîtier en alliage de magnésium relativement haut de gamme, la possibilité d'alimenter l'appareil - ce même pendant l’enregistrement de vidéos - à partir de batteries externes via son port USB-C, et un GPS intégré pour géolocaliser vos créations. Comme la caméra fonctionne sous Android OS, elle s’avère également ouverte aux plug-ins tiers, pour étendre ses fonctionnalités.

Cette personnalisation reste à ce jour l'un des principaux attraits des caméras Ricoh Theta. Elle vous invite, par exemple, à livestreamer sans câble et sans avoir besoin d'un PC à proximité. Autre option pratique offerte : le floutage automatique des visages qui apparaissent dans une prise de vue publique. 

Ce type de fonctionnalités, ainsi que le prix de la Ricoh Theta X, signifient que cette caméra s'adresse davantage aux professionnels qu’aux vidéastes ou aux globe-trotters. Pour autant, elle attirera au-delà de sa cible principale, en tant qu’appareil polyvalent. Vous pourrez l'acheter à partir du mois de mars au prix de 999 €.


Une nouvelle ère pour les caméras 360 ?

Ricoh Theta X 360

(Image credit: Ricoh)

La question qui se pose généralement lors du lancement d'une nouvelle caméra 360 est "à qui s'adresse-t-elle exactement" ? Alors que les concurrents d'Insta360 ciblent clairement les créateurs de contenu, il semble que la Ricoh Theta X soit plutôt destinée aux entreprises.

Ricoh affirme que la pandémie a créé un besoin accru d'images immersives et de visites virtuelles, et a donc conçu la Theta X pour la prise de photos et de vidéos à 360 degrés dans des domaines tels que l'immobilier ou l’automobile.

Cela explique pourquoi la Theta X mise autant sur la flexibilité, avec des batteries amovibles et un emplacement micro SD qui lui permettent de tenir toute la journée lorsqu'elle est en service. Ricoh assure en outre que le traitement en temps réel de l'appareil réduira les temps de montage, qui peuvent s’avérer longs sur des séquences vidéo à 360 degrés.

Lorsque la Theta originale a été lancée en 2013, elle était principalement destinée aux artistes et aux vidéastes, mais à l'époque, les caméras 360 se heurtaient à des techniques de montage limitées et à un manque de plateformes sur lesquelles publier lesdites créations.

Ces dernières années, cependant, leur attrait réside avant tout dans la possibilité de post-traiter toutes vos prises de vue, dans n’importe quel angle. C'est la force des caméras Insta360, et alors que la Ricoh Theta X semble plutôt cibler le besoin alternatif des entreprises de proposer des visites virtuelles dans un monde résolu à la distanciation sociale, les deux constituent des potentielles références convaincantes qui pourraient voir les caméras à 360 degrés enfin trouver leur niche en 2022.

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won the Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.