Skip to main content

La navigation web mobile a augmenté de 30,6% en deux ans

Navigation web mobile
(Crédit d'image: Pexels)

Une nouvelle étude menée par SimilarWeb confirme la bonne santé du trafic web, en augmentation remarquable l’année dernière, et ce partout sur la planète. Sa croissance serait assurée essentiellement par la navigation mobile, tandis que celle opérée depuis un ordinateur ne cesse de s’effriter.

Le rapport sur l'état du numérique en 2020 a été compilé à partir de données recueillies entre janvier 2017 et décembre 2019. Selon ce dernier, la navigation web mobile a augmenté de 30,6 % depuis 2017 alors que le trafic généré via les ordinateurs de bureau a diminué de 3,3 % au cours de la même période.

A noter que le trafic des 100 sites les plus visités dans le monde enregistre une hausse de +8% entre 2018 et 2019. Une croissance qui a tendance à ralentir, elle atteignait en effet +11,8% entre 2017 et 2018. Les dix plus grands sites (dont Google, YouTube et Amazon) ont cumulé plus de 167,5 milliards de visites mensuelles l’an dernier.

Une audience mobile bien plus volage

La réactualisation de l’étude montre un intérêt des visiteurs mobiles en pleine expansion pour des catégories de contenus bien spécifiques. Parmi les plus plébiscités : les sites pour adultes, les plateformes de jeux (vidéo, d’argent et de hasard), les pages web consacrées à l’alimentation, à la santé, aux sports et aux animaux, ainsi que les réseaux sociaux.

Les plus belles progressions sont, elles, réalisées par des thématiques qui ont pris plus récemment le virage mobile, à l’instar des comparateurs de prix et des sites financiers. A l’inverse les médias en ligne et les sites d’information en général continuent de perdre du trafic. L’audience du TOP 100 Actualités et Médias a diminué de 5,3% entre 2018 et 2019.

SimilarWeb a constaté en outre une modification progressive du comportement des internautes, avec l’essor des usages mobiles. Les visiteurs mobiles auraient tendance à quitter plus rapidement une page web que les visiteurs desktop. Ils seraient de même moins portés par leur curiosité à explorer des contenus similaires. Des tendances qui devraient se consolider dans les années à venir, l’équipement mobile se substituant - à vitesse grand V - aux ordinateurs.

Via TechCrunch