Skip to main content

L'iPhone 14 serait moins puissant que prévu - voici pourquoi

iPhone 13 mini
L'iPhone 13 mini (Crédit photo: TechRadar)

Si vous suivez activement les fuites et rumeurs autour du prochain iPhone, vous aurez probablement appris que l'iPhone 14 et l'iPhone 14 Max devraient intégrer le même chipset A15 Bionic que la gamme iPhone 13. Ce serait un choix étonnant de la part d’Apple, mais nous avons maintenant une idée de la raison pour laquelle cela pourrait se produire.

Selon Mark Gurman, journaliste chez Bloomberg (opens in new tab) et leaker fiable, Apple se concentrerait sur le développement des nouvelles puces pour Macs et MacBooks - reléguant dès lors au second plan celles conçues pour le segment iPhone.

Gurman souligne que la firme de Cupertino a lancé cinq principaux types de puces Macs au cours des 18 derniers mois, tandis que quatre autres pourraient nous parvenir l'année prochaine.

Développer autant de puces aussi rapidement représente une quantité colossale de ressources - Apple a donc dû déplacer une grande partie de ces dernières vers le développement des M1, M1 Ultra, M2, parmi d'autres.

L'orientation actuelle d'Apple expliquerait également pourquoi la société a placé le chipset M1 dans l'iPad Pro 2021 et l'iPad Air (2022), économisant là encore des ressources clés. Tout comme sur les Apple Watch 7 et 8 qui partageront aussi le même chipset.

Gurman note que cette focalisation n'est probablement pas le seul problème, la dépendance à l'égard d'autres entreprises (plus particulièrement TSMC) et la hausse des coûts causée par la pénurie mondiale de semi-conducteurs comptant comme facteurs majeurs également.


L'iPhone 13 Pro Max

L'iPhone 13 Pro Max (Image credit: Future)

La popularité de l’iPhone n’est pas menacée

Cette stratégie apparaît étrange, car si les ordinateurs Apple avaient sans doute besoin d'un coup de pouce en termes d’optimisation, 60% des revenus de la marque proviennent d'appareils qui n'intègrent pas les deux puces privilégiées du moment, à savoir M1 et M2. Négliger ces best-sellers peut de ce fait sembler problématique.

Néanmoins, pour l'instant, il reste peu probable que ce type de décision limite la demande - toujours aussi conséquente - liée aux iPhones et Apple Watches. En fait, il y a de fortes chances que le A15 Bionic de l'année dernière soit encore plus performant que nombre de processeurs mobiles Android de l'année prochaine.

De plus, selon les rapports, Apple ne néglige pas totalement l'iPhone - il y aurait un nouveau chipset A16 Bionic en cours de développement. Et celui-ci serait disponible sur les futurs iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max.

Pour bénéficier d'une belle mise à niveau, il faudrait donc investir grandement dans l’un des meilleurs iPhones à venir.

James Rogerson
James Rogerson

James is a freelance phones, tablets and wearables writer and sub-editor at TechRadar. He has a love for everything ‘smart’, from watches to lights, and can often be found arguing with AI assistants or drowning in the latest apps. James also contributes to 3G.co.uk, 4G.co.uk and 5G.co.uk and has written for T3, Digital Camera World, Clarity Media and others, with work on the web, in print and on TV.