Skip to main content

Google retire près de 600 applications Android illégales du Play Store

Google Play Store
(Crédit d'image: Shutterstock)

Nettoyer le Play Store constitue une mission de tous les instants pour Google. La firme de Mountain View élimine, du mieux qu’elle peut, toutes les applications douteuses signalées par les utilisateurs ou découvertes via ses propres services de contrôle. Le dernier coup de balai du leader des GAFA a vu près de 600 applications non conformes retirées de sa vitrine.

Selon Google, l'interdiction de ces applications spécifiques a été motivée par le fait qu'elles enfreignaient deux des conditions générales d’utilisation du Store propres à la diffusion d’annonces publicitaires. Les programmes concernés affichaient un volume considérable de publicités, soit par envoi massif de notifications, soit en mode plein écran. Empêchant alors l’utilisateur de revenir sur l’interface d’accueil de son smartphone.

Dans ses CGU, Google définit clairement le type de publicités interdites et soumises à la modération de ses équipes. Il s’agit des annonces « livrées aux utilisateurs de manière inattendue » et qui « entraînent des clics par inadvertance ». En général, les modérateurs se montrent intransigeants envers les pop-ups publicitaires envahissantes - elles apparaissent y compris lorsque l’utilisateur n’utilise pas l’application concernée - et dont la désactivation s’avère compliquée, voire impossible.

Au-delà des signalements humains, Google affirme avoir découvert la plupart des applications problématiques via une « une approche innovante basée sur l'apprentissage automatique du Play Store ». Une IA modératrice récemment développée et qui a permis de retirer plus rapidement les programmes suspects. Ces derniers ont été retirés du Play Store, mais aussi des plateformes de monétisation AdMob et Ad Manager.

Se félicitant de cette ultime opération, la compagnie promet d’investir encore plus largement dans le développement de nouvelles technologies de détection et de durcir ses politiques d’utilisation pour mieux prévenir les mauvais comportements.