Skip to main content

Vous possédez un Google Pixel ? Il sera bientôt capable de surveiller votre rythme cardiaque via sa caméra arrière

Google Pixel 4a
(Crédit photo: TechRadar)

Les smartphones Google Pixel seront sous peu dotés d'une nouvelle fonction de surveillance de la santé que l'on ne trouve généralement que dans les montres et bracelets connectés : la surveillance de la fréquence cardiaque et de la fréquence respiratoire, ici à l'aide des caméras du téléphone.

Cette fonction sera accessible (a priori gratuitement) via l'application Google Fit. Elle sera disponible sur tous les smartphones Pixel à partir du mois de mars, mais sera étendue à d'autres téléphones Android à une date ultérieure.

See more

La plupart des téléphones portables utilisent des capteurs qui touchent la peau pour mesurer le rythme cardiaque. D'une certaine manière, Google utilise les capteurs photo arrière de ses Pixel pour faire de même, en demandant aux utilisateurs de poser l’index sur ces derniers et en laissant le logiciel suivre le rythme cardiaque. Le composant surveille alors « les changements subtils de la couleur de vos doigts », selon Google. Pour déterminer la fréquence respiratoire, l'application Google Fit demande aux utilisateurs de placer leur appareil photo en position haute pour capturer leur visage et le haut de leur torse ; à partir de là, l'appareil peut suivre les mouvements de la poitrine.

Les Google Pixel (et ultérieurement d’autres smartphones Android) sont capables de suivre ces changements humains - « des signaux physiques minuscules », comme le précise Google - grâce à des capteurs puissants et aux progrès de la vision artificielle. Ces appareils ne remplacent pas le matériel de suivi médical professionnel et les résultats de leurs analyses ne sont pas censés constituer des diagnostics médicaux corrects. Néanmoins, Google espère qu'ils aideront les utilisateurs de Google Fit à améliorer leur bien-être au quotidien.

Un médecin de poche ?

Il est difficile de croire que les caméras mobiles et les algorithmes de traitement sur OS Android puissent un jour surpasser les montres et bracelets connectés, ainsi que les capteurs médicaux. C’est au moins un début pour donner aux utilisateurs un aperçu général de leur santé avant qu'ils ne s’orientent vers un équipement plus coûteux.

Mieux encore, il est possible d'offrir des outils de surveillance de la santé à des personnes qui ne peuvent pas se permettre d'acheter cet équipement au départ mais qui ont déjà un téléphone dans leur poche. Et comme Google doit simplement affiner ses algorithmes et prendre en compte tous les capteurs et fonctionnalités supplémentaires qui arrivent chaque année sur les téléphones, ces fonctionnalités ne pourront que s'améliorer.

En outre, Google fait remarquer que son équipe de chercheurs, d'ingénieurs et de cliniciens explorent de nouvelles façons d'exploiter les capteurs couramment disponibles pour donner au public davantage d'informations médicales. Nous devrions donc nous attendre à ce que d'autres fonctionnalités de ce type voient le jour, dès cette année. Un bon point dans notre contexte actuel d’hyper-attention sanitaire.

Via Android Police

David Lumb

David J Lumb is Mobile Editor, US for TechRadar, covering phones, tablets, and wearables. He still thinks the iPhone 4 is the best-looking smartphone ever made.