Skip to main content

Vous craignez de voyager ? Google Maps ajoute un filtre COVID-19 pour localiser les zones d’alerte maximale

Google Maps covid-19
(Crédit photo: Google)

Google a créé un nouveau filtre optionnel « COVID-19 Info » qui, lorsqu'il est activé, attribue un code couleur à la zone géographique que vous recherchez, ce en fonction du degré d’exposition de cette dernière au coronavirus. Chaque code couleur est défini selon le nombre de cas positifs recensés dans une région.

L'application affichera une « moyenne sur sept jours des nouveaux cas de COVID pour 100 000 habitants », ainsi qu'un symbole d’évolution indiquant « si cette moyenne est en hausse ou en baisse », a expliqué Sujoy Banerjee, responsable produit de Google Maps, dans un billet de blog interne.

En effectuant un zoom avant ou arrière, vous devriez pouvoir consulter les moyennes COVID-19 aux niveaux national, régional, départemental et local. Partout où les données sont disponibles.

Image 1 sur 4

(Image credit: Google)
Image 2 sur 4

(Image credit: Google)
Image 3 sur 4

(Image credit: Google)
Image 4 sur 4

(Image credit: Google)

L'application compilera ces informations à partir des données recueillies auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé et des Ministères de la Santé collaborant à l’initiative. Ainsi, les statistiques publiées par l'application, qui proviennent de plusieurs sources, devraient être aussi précis que possible.

M. Banerjee a déclaré que la fonction serait disponible dans « les 220 pays et territoires pris en charge par Google Maps », et qu'elle sera déployée dans les mises à jour iOS et Android de Google Maps, cette semaine.

Avec le filtre COVID-19 de Google Maps activé, les voyageurs devraient disposer des données les plus récentes pour décider s'ils doivent éviter le métro ou le cinéma local momentanément. Voire reporter leurs vacances dans une région où le nombre de clusters s’affiche à la hausse.

Google versus COVID-19

Google a effectué plusieurs autres mises à jour applicatives liées à la pandémie mondiale, afin de donner à ses utilisateurs tous les moyens et les connaissances pratiques dont ils ont besoin, pour rester en sécurité et en bonne santé.

En juin, Google avait déjà actualisé Google Maps pour vous avertir de tout itinéraire susceptible de passer par des zones sensibles. L’application fut même en mesure de vous proposer des trajets bis pour éviter certaines lignes de transports publics saturées, avec un risque de contagion plus important.

Google s'est également associé à Apple pour créer une technologie de traçage confidentiel des cas contacts. Avec une adoption suffisamment large, ces applications dédiées ont permis à de nombreux usagers de déterminer s’ils étaient récemment entrés en contact avec une personne positive ou potentiellement positive au coronavirus. Bien que cela ait tout de même des conséquences négatives sur la vie privée, Google a plaidé pour le développement d’une technologie 100% fiable, qui devrait permettre de garder les données récupérées pratiquement anonymes.