Skip to main content

La prochaine génération de processeurs Intel dissimulerait une fréquence boost de 5,7 GHz

Intel Core i9
(Crédit photo: Intel)

Les futurs processeurs Intel Raptor Lake font l'objet de fuites plus régulières ces jours-ci, et la plus récente d’entre elles laisse entrevoir des fréquences d'horloge et des performances impressionnantes pour la puce phare de cette nouvelle génération.

Les données les plus intéressantes nous sont livrées via un benchmark potentiel du Core i9-13900K, le processeur 24 cœurs (avec 8 cœurs Performance et 16 cœurs Efficient) apparaissant dans une liste comparative Geekbench.

Le score du CPU n'est pas aussi important que les fréquences d’horloge déjà évoquées du 13900K, à savoir une fréquence standard de 3 GHz et une fréquence boost de 5,5 GHz. Rappelez-vous, il s'agit toujours d'un prototype et - si le benchmark n’est pas truqué -, les fréquences définitives peuvent encore augmenter.

La fuite révèle également une fréquence Turbo (boost) atteignant brièvement 5,7 GHz, ce qui pourrait représenter une indication plus prometteuse. 

Le comparatif Geekbench 5 évoque un processeur 13900K (non achevé donc) plus rapide que son prédécesseur de 8% et 37%, respectivement en ce qui concerne les performances mono-cœur et multi-cœur.


Intel mise sur le long terme

Le Core i9-13900K pourrait dès lors atteindre des fréquences sérieusement solides par défaut, avant que n’importe quel passionné ne décide de l’overclocker. Une possibilité qui devrait inquiéter AMD.

Cela dit, la Team Red a déjà contre-attaqué en promettant des CPU Ryzen 7000 conçus sur une architecture Zen 4 totalement innovante, là où Raptor Lake n’est qu’une mise à niveau de l’actuelle Alder Lake.

Les processeurs next-gen pourraient ainsi faire l'objet d'un nouveau duel épique entre Intel et AMD. Reste que la Team Blue, elle, pense au-delà avec une 14e génération bâtie sur un procédé de gravure de 7nm et attendue au cours du deuxième trimestre 2023. De quoi pousser un peu plus loin dans le temps la pression mise sur AMD.

Bien que nous devons rester prudents sur les fuites évoquées, il convient de noter que la puce prototype évoquée ici a été installée dans une carte mère Asus ROG Maximus Z690 Extreme, qui vient d'avoir son BIOS mis à jour. Cela donne à cette spéculation plus d’authenticité, d'autant plus que les spécifications correspondent à un autre prototype récemment repéré du 13900K et affichant une fréquence boost de 5,5 GHz.

L’espacement de plus en plus réduit entre ces fuites nous amène à envisager une sortie imminente des processeurs Intel Raptor Lake de 13e génération. Probablement en septembre.

Via VideoCardz (opens in new tab)

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).