Skip to main content

Une enquête choc révèle que la majorité des (télé)travailleurs sont mécontents de leur matériel informatique

Salarié stressé
(Crédit photo: Image Credit: Pixabay)

En 2020, de nombreuses entreprises fournissent à leurs salariés un équipement tech inadéquat, telle est la conclusion d’une récente étude commandée par Lenovo et Intel. Celle-ci a interrogé un échantillon mondial de décideurs informatiques mais aussi de salariés dont le principal outil de travail est un ordinateur portable professionnel.

La moitié de l’échantillon a déclaré composer avec des PC portables obsolètes et moyennement adapté à ses activités quotidiennes. Seulement 33 % des personnes interrogées ont déclaré être extrêmement satisfaits de l'ordinateur portable fourni par leur employeur. De même, 46 % ont affirmé rencontrer des dysfonctionnements logiciels fréquents. Dernière sentence glaciale pour les entreprises : l'étude démontre que la principale cause de frustration des salariés est la coupure significative entre les décideurs informatiques et les utilisateurs finaux.

Bien qu'il soit à ce jour largement admis que la technologie impacte à court et long terme l'engagement d’un employé, un volume important de services informatiques se préoccupe davantage de la longévité de ses investissements que de la polarité de l’expérience utilisateur.

Adopter des dépenses plus judicieuses

Plutôt que de mettre davantage de pression sur des budgets informatiques déjà tendus, le rapport recommande un réalignement des investissements matériels. Ainsi, au lieu d'explorer de nouvelles technologies émergentes comme l'intelligence artificielle, les entreprises pourraient se concentrer sur l’amélioration de leurs outils collaboratifs. Comme les ordinateurs portables de leurs employés.

« Les résultats de notre nouvelle étude confirment notre conviction que les technologies sont des investissements essentiels et non de simples coûts de transaction », explique Christian Teismann, président de la division PC commerciaux et appareils intelligents de Lenovo.

« Étant donné que les employés sont le principal atout d'une entreprise, l'étude identifie les possibilités d'augmenter le retour sur investissement technologique en se concentrant sur la modernisation des configurations PC et des outils collaboratifs. Tout en impliquant davantage les employés dans les décisions d'achat. Dans le nouveau système de travail à distance qui nous concerne aujourd'hui, cette étape est indispensable pour les entreprises, car elles leur permettent d'obtenir des opportunités qui vont bien au-delà des dépenses initiales consacrées à leur technologie ».

Il est clair que la technologie a un impact énorme sur la satisfaction, l'engagement et la productivité des employés, mais il est aussi évident que de nombreuses entreprises ont encore beaucoup à faire. Impliquer le personnel dans les décisions d'investissement pourrait renforcer le développement d’un environnement de travail heureux pour tous les salariés, qu'ils soient basés au bureau ou à la maison.