Des hackers liés au gouvernement chinois ont apparemment pillé les fonds de solidarité Covid des Etats-Unis

securité
(Crédit photo: Shutterstock)

Un groupe de pirates informatiques parrainé semble-t-il par l'État chinois a volé au moins 20 millions de dollars au gouvernement américain, selon les services secrets.

Les pirates auraient ciblé les fonds de secours pour la Covid-19, c'est-à-dire l'argent des contribuables américains destiné à aider les entreprises et les travailleurs du secteur privé à survivre à cette pandémie perturbatrice.

Le groupe accusé d'avoir siphonné l'argent des contribuables s'appelle APT41, ou Wicked Panda. Il est également appelé Barium par certains.

Une question de sécurité nationale

C'est a priori la première fois que le gouvernement américain reconnaît publiquement l'existence d'une fraude à la pandémie liée à un acteur étranger parrainé par un État. Toutefois, il y a de fortes chances que ce ne soit pas la dernière, car plus de 1 000 enquêtes sont actuellement menées sur des incidents potentiels de fraude transnationale et nationale.

"Il serait idiot de penser que ce groupe n'a pas ciblé les 50 États", a déclaré Roy Dotson, coordinateur national de la lutte contre les fraudes liées à la pandémie pour les services secrets, à NBC News.

On ignore si le gouvernement chinois a demandé à APT41 d'attaquer les Etats-Unis ou si le groupe a agi de son propre chef, le gouvernement local se contentant de fermer les yeux. Quoi qu'il en soit, les hauts fonctionnaires du ministère de la Justice considèrent qu'il s'agit d'un événement "dangereux" ayant de graves implications pour la sécurité nationale.

L'ambassade de Chine aux États-Unis garde le silence sur cette affaire, même si, compte tenu de son interaction antérieure sur ces questions, on peut supposer qu'elle niera toute implication dans une quelconque activité cybercriminelle.

Depuis la création des fonds de chômage Covid, en 2020, les cybercriminels n'ont pas chômé. En fait, selon les chiffres du Bureau de l'inspecteur général du ministère du Travail, un cinquième (20 %) du fonds de 872,5 milliards de dollars a été distribué "de manière inappropriée", l'ampleur réelle de la fraude étant très probablement encore plus élevée.

NBC News rappelle qu'une analyse approfondie de quatre États a montré que 42,4 % des allocations de pandémie ont été versées indûment, au cours des six premiers mois de l'année.

Sead is a seasoned freelance journalist based in Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. He writes about IT (cloud, IoT, 5G, VPN) and cybersecurity (ransomware, data breaches, laws and regulations). In his career, spanning more than a decade, he’s written for numerous media outlets, including Al Jazeera Balkans. He’s also held several modules on content writing for Represent Communications.