Skip to main content

Le prix des voitures électriques s’alignera-t-il bientôt sur celui des modèles essence ?

Mercedes EQC
(Crédit photo: TechRadar)

Ce n'est nullement une surprise : les voitures électriques coûtent plus cher que leurs homologues incluant un moteur à combustion interne (MCI). Néanmoins, les tendances observées au fil des ans montrent que les prix baissent lorsqu'une nouvelle technologie atteint une échelle de masse - les premiers téléviseurs 4K affichaient un prix astronomique, aujourd'hui vous pouvez en acheter un pour moins cher qu'un iPhone 12. 

Aussi, tout conducteur qui envisage d'investir dans un VE (véhicule électrique) attendra probablement une baisse de prix similaire, alors qu’un large afflux de nouveaux VE s’installent sur le marché, porté par la majeure partie des grandes marques automobiles. Reste que nous risquons d’attendre longtemps cette baisse de prix. Très longtemps.

TechRadar a interrogé Markus Schäfer, directeur de l'exploitation chez Mercedes-Benz, sur la possibilité d’atteindre, à court ou moyen terme, la parité des coûts entre les véhicules MCI et les véhicules électriques. Sa réponse pourrait décevoir ceux qui envisageaient d’acheter un VE d’ici fin 2022.

"Quand atteindrons-nous la parité des coûts entre les deux systèmes de propulsion ? Pas dans un avenir proche", estime M. Schäfer. "Le groupe motopropulseur à batterie continuera à coûter quelques milliers d'euros de plus que le modèle équivalent disposant d’un moteur à combustion interne".

M. Schäfer va plus loin et mise sur la fin de la décennie pour répondre pleinement à cet objectif, "lorsque les batteries seront fabriquées à plus grande échelle et qu'un nouveau procédé chimique sera mis au point". Cela signifie que nous pourrions devoir attendre jusqu'en 2030 pour voir les prix des voitures électriques s’aligner sur ceux des modèles à essence traditionnels.

A noter que l’achat d’un véhicule électrique s’avère cependant plus économique sur la durée, car il s’agit ici d’automobiles durables conçus pour le long terme.

Des véhicules plus abordables sur la durée

Si le coût initial et les mensualités d'une voiture électrique sont plus élevés, il est possible de réaliser des économies considérables sur le carburant, surtout si vous parcourez beaucoup de kilomètres à l’année.

"Si l'on considère le coût total de possession, on peut dire qu'un véhicule électrique est intéressant, même sur de courtes distances", déclare M. Schäfer. Selon l'endroit où vous vivez et le prix du kWh facturé localement, vous pouvez recharger un véhicule électrique pour bien moins cher qu’un plein de carburant. 

Bien sûr, le chargement est beaucoup plus long, mais si vous pouvez laisser votre véhicule se recharger pendant la nuit et que vous ne faites pas plus de 160 km par jour, ce n'est pas une gêne en soi.

M. Schäfer compte sur une incitation plus volontaire des pouvoirs publics à acheter électrique : "nous avons besoin de mesures incitatives pour que les voitures électriques deviennent un marché de masse". 

Au fur et à mesure que l'infrastructure de chargement électrique s'améliore, avec davantage de bornes de recharge partout dans le monde, et l'augmentation continue des vitesses de charge, l'anxiété liée à l'autonomie sera réduite et les consommateurs pourront financer l’achat d’un VE avec moins de craintes. Tout en sachant qu’ils réaliseront des économies plus conséquentes sur le long terme.

Cependant, pour les chauffeurs disposant d'un budget limité, le coût initial plus faible, la fiabilité du réseau de stations-service et la solidité du marché de l'occasion imposent les véhicules à moteur à combustion interne comme les alternatives les plus intéressantes au cours des cinq à dix prochaines années.

John McCann

John joined TechRadar a decade ago as Staff Writer for Phones, and over the years has built up a vast knowledge of the tech industry. He's interviewed CEOs of some of the world's biggest tech firms, visited their HQs and has appeared on live TV and radio, including Sky News, BBC News, BBC World News, Al Jazeera, LBC and BBC Radio 4. Originally specializing in phones, tablets and wearables, John is now TechRadar's resident automotive expert, reviewing the latest and greatest EVs and PHEVs on the market. John also looks after the day-to-day running of the site.