Skip to main content

Internet Explorer : c’est l’heure des adieux

Internet Explorer
(Crédit photo: Shutterstock / tanuha2001)

Microsoft a annoncé que ses navigateurs Internet Explorer et Microsoft Edge hérité connaîtraient leur fin de vie l'année prochaine. Alors que les projets d'arrêt progressif de leur support arrivent à terme.

Selon un nouvel article de blog posté par la firme, Edge hérité arrivera en fin de vie le 9 mars 2021 (remplacé par le bien supérieur Edge Chromium), tandis que les applications Microsoft 365 mettront fin à leur prise en charge d'Internet Explorer 11 le 17 août 2021.

Une fois ces délais dépassés, les utilisateurs des navigateurs non pris en charge souffriront d'une "expérience dégradée". Les nouvelles fonctionnalités de Microsoft 365 ne seront plus accessibles et les services des applications web existantes seront désactivées.

Une décision que nous n'attendions plus

Internet Explorer a longtemps été la cible de moqueries de la part de la communauté geek, Ridiculisé pour ses problèmes de vitesse et son expérience utilisateur maladroite. Le déclin de la réputation de ce navigateur a suivi celui de ses parts de marché, qui ne sont actuellement que de 1,28 % selon les données de StatCounter (contre environ 95 % à son apogée).

La décision de retirer ce navigateur, apparu pour la première fois en 1995, peut être considérée comme un aveu de son manque de pertinence croissant pour les nouvelles générations d'utilisateurs.

"Nos clients utilisent Internet Explorer 11 depuis 2013, lorsque l'environnement en ligne était beaucoup moins sophistiqué que ne l’est le paysage actuel. Depuis, les normes ouvertes du web et les nouveaux navigateurs, comme le nouveau Microsoft Edge, ont permis d’obtenir une expérience en ligne bien meilleure et plus innovante", a déclaré Microsoft.

"Nous pensons que les abonnés Microsoft 365 sauront profiter de ces nouveaux changements, tant dans un contexte grand public que commercial, au travers d'un accès plus rapide et plus responsable à un ensemble de fonctionnalités toujours plus nombreuses à des outils comme Outlook, Teams, SharePoint et bien d'autres".

Microsoft continuera toutefois d’honorer les investissements réalisés par d’autres entreprises sous Internet Explorer. Même si les consommateurs ne pourront plus accéder aux applications Microsoft 365 via le navigateur, toutes les applications privées d’Internet Explorer 11 resteront quant à elles fonctionnelles.

Le navigateur Edge hérité, basée sur le HTML, sera remplacé par le nouveau navigateur Edge basé sur Chromium, produit phare récent de la société. Edge Chromium offre une multitude de mises à jour en matière de sécurité, de productivité et de qualité de vie qui devraient permettre aux utilisateurs de vivre une expérience conforme à celle qu'ils sont en droit d'attendre d'un navigateur web moderne.

"Dans une époque où l'on demande aux professionnels de l'informatique d’en faire toujours plus avec moins, et à un niveau sans précédent, nous voulons permettre à nos clients de trouver facilement un équilibre entre productivité, sécurité, confidentialité et coût", a ajouté Microsoft.

"La nouvelle version de Microsoft Edge est notre meilleure expression de ce que doit être un navigateur moderne et nous sommes ravis que nos clients en fassent l'expérience".