Skip to main content

Conduire par la pensée, c’est possible - Mercedes présente un système de contrôle mental embarqué qui fonctionne

Vue arrière du concept Mercedes-Benz Vision AVTR
(Crédit photo: Mercedes-Benz)

Et s’il existait plus rapide aujourd’hui que les commandes vocales ? S’il n’y avait plus besoin de saisir sur un clavier ou de dicter votre adresse de destination au GPS embarqué ? Imaginez que vous puissiez simplement penser à l'endroit où vous souhaitez vous rendre, et que votre voiture fasse le reste. Mercedes vient d’exaucer ce vœu fantaisiste et de présenter la technologie qui s’en approche lors du salon IAA Mobility 2021 tenu à Munich, en Allemagne. 

Le concepteur automobile a en effet intégré des interfaces cerveau-ordinateur (BCI) dans son concept-car Mercedes-Benz Vision AVTR, que les visiteurs du salon peuvent tester en temps réel. 

La Vision AVTR a été dévoilée pour la première fois au CES 2020, le concept car était alors capable de reconnaître le conducteur en analysant son rythme cardiaque et respiratoire. L’inclusion du contrôle mental se veut une toute nouvelle fonctionnalité SF sur le papier, et pourtant de l’ordre du possible.

Il suffit d'y penser

La technologie, telle qu'elle se dessine actuellement, nécessite que l'utilisateur porte un dispositif BCI avec des électrodes disposées à l'arrière de son crâne. Celui-ci lit les ondes cérébrales qui peuvent ensuite être traduites en actions par le véhicule.

Mercedes affirme qu'"après un court processus de calibrage" d'environ une minute, n'importe qui pourra exécuter certaines commandes à l'intérieur de la voiture, simplement par le biais de ses pensées.

Vue latérale de la Mercedes-Benz Vision AVTR

(Image credit: Mercedes-Benz)

Les utilisateurs doivent se concentrer sur des points lumineux particuliers du tableau de bord numérique, et le système détermine celui auquel ils pensent via le dispositif BCI, déclenchant ainsi une fonction prédéfinie.

"Le dispositif BCI mesure l'activité neuronale du cortex quasi-instantanément. Il analyse les ondes cérébrales mesurées et reconnaît les points lumineux sur lesquels l'utilisateur se concentre et porte toute son attention (interface de détection de l'attention). Plus la concentration est forte, plus l'activité neuronale est élevée. Le dispositif déclenche alors la fonction ciblée dans le véhicule", explicite un porte-parole de la firme.

Bien qu'un concept car embarque à ce jour ce système révolutionnaire, et qui s’avère tout à fait évaluable, Mercedes laisse tout de même entendre que cette technologie ne trouvera pas sa place dans les véhicules grand public de sitôt. Selon l'entreprise, les fonctions de contrôle mental "ne seront pas disponibles dans la vie quotidienne demain. Mais elles ne relèvent plus de la science-fiction".

John McCann

John joined TechRadar a decade ago as Staff Writer for Phones, and over the years has built up a vast knowledge of the tech industry. He's interviewed CEOs of some of the world's biggest tech firms, visited their HQs and has appeared on live TV and radio, including Sky News, BBC News, BBC World News, Al Jazeera, LBC and BBC Radio 4. Originally specializing in phones, tablets and wearables, John is now TechRadar's resident automotive expert, reviewing the latest and greatest EVs and PHEVs on the market. John also looks after the day-to-day running of the site.