Skip to main content

Le Battle Pass premium d'Overwatch 2 peut être obtenu gratuitement - voici comment

Kiriko dans Overwatch 2
(Crédit photo: Blizzard Entertainment)

Le nouveau Battle Pass d'Overwatch 2 peut être débloqué gratuitement, mais il faudra consacrer 17 semaines d’affilée au titre pour y parvenir.

Avec une sortie prévue le mois prochain, le nouveau système saisonnier d'Overwatch 2 comprendra une voie de progression gratuite et une voie premium payante. L'accès premium pourra être acheté pour 10 dollars (et probablement le même prix en euros), ou 1 000 pièces Overwatch - la nouvelle monnaie du jeu. Il sera possible d’obtenir ces pièces via transaction bancaire ou en relevant divers défis hebdomadaires.

Ces derniers ne récompenseront toutefois que les joueurs les plus assidus. Si vous réussissez les 11 défis hebdomadaires, vous obtiendrez un total de 60 pièces. Il vous faudra ainsi répondre à tous ces challenges pendant 17 semaines, pour accumuler suffisamment de pièces et acquérir un Battle Pass premium gratuitement. 

Ce programme de fidélité récompense logiquement le temps de jeu régulier. Vous gagnerez 30 pièces pour quatre défis hebdomadaires, 20 pièces supplémentaires pour huit autres et 10 pièces pour la totalité des 11 défis. Vous n'obtiendrez rien si vous ne terminez qu'une ou deux quêtes - ce qui vous encourage à en accomplir plusieurs à la fois.

Payer ou patienter, vous avez le choix

Battle Pass Overwatch 2

(Image credit: Blizzard Entertainment)

Remporter l’ensemble des défis hebdomadaires semble nécessiter du temps plus que des compétences. La plupart d'entre eux peuvent être terminés simplement en jouant à Overwatch 2 et en gagnant quelques matchs. Les défis hebdomadaires qui nous ont été présentés sont les suivants :

  • Gagner 10 matchs
  • Gagner 10 matchs dans n’importe quel rôle
  • Remporter 20 parties en mode non classé ou compétitif
  • Gagner 7 parties dans n'importe quel mode Arcade
  • Gagner 10 parties dans deux rôles différents, sur une partie rapide ou en mode compétitif
  • infliger un total de 125 000 dégâts (Total Mayhem ne compte pas)
  • Amortir 40 000 points de dégâts (le total des dégâts ne compte pas) 

À propos des défis hebdomadaires, Jon Spector, directeur commercial et vice-président d'Overwatch, a déclaré à TechRadar que les développeurs voulaient éviter les tâches trop granulaires. Les joueurs ne doivent pas se sentir obligés de changer leur style de jeu, ou d'utiliser des tactiques qui agaceraient leur équipe, juste pour gagner des pièces Overwatch.

Blizzard est convaincu que les joueurs reconnaîtront la valeur du nouveau Battle Pass premium d'Overwatch 2. L’éditeur s'attend à ce que les fans de la franchise sortent plus volontiers leur porte-monnaie, au lieu d’obtenir péniblement un accès gratuit.

"Notre objectif de conception et notre philosophie est de fournir un attrait évident aux joueurs", a expliqué Spector. "Lorsque vous ferez l’inventaire de tout ce que vous avez gagné via le Battle Pass premium, vous serez étonné qu’il coûte aussi peu".

Le système du Battle Pass d'Overwatch 2 est comparable à celui d'autres jeux-services. Fortnite, Warzone, Destiny 2 et Fall Guys comprennent tous des pass saisonniers vendus à un prix similaire. La plupart d'entre eux proposent également des moyens de débloquer gratuitement ledit Battle Pass en accumulant progressivement de la monnaie virtuelle sur plusieurs mois.

L'approche de Blizzard concernant le système de monétisation d'Overwatch 2 n'est pas nouvelle. Mais les fans seront probablement satisfaits qu'il ne devienne pas aussi agressif que celui de Diablo Immortal, critiqué pour avoir quelque peu puni les habitués de free-to-play.

Callum Bains
Gaming News Writer

Callum is TechRadar Gaming’s News Writer. You’ll find him whipping up stories about all the latest happenings in the gaming world, as well as penning the odd feature and review. Before coming to TechRadar, he wrote freelance for various sites, including Clash, The Telegraph, and Gamesindustry.biz, and worked as a Staff Writer at Wargamer. Strategy games and RPGs are his bread and butter, but he’ll eat anything that spins a captivating narrative. He also loves tabletop games, and will happily chew your ear off about TTRPGs and board games.