Skip to main content

Amazon annonce que les paiements en bitcoins ne seront pas acceptés

amazon packages delivered
(Crédit photo: Shutterstock)

Amazon a démenti les affirmations selon lesquelles il se préparerait à accepter les paiements en bitcoins.

Le géant du commerce électronique avait été au centre d'une grande agitation dans l'espace cryptographique en début de semaine, suite à une information selon laquelle il cherchait à embaucher des experts dans ce domaine.

Amazon a désormais déclaré que ces affirmations, qui suggéraient que la société pourrait également être prête à accepter d'autres crypto-monnaies telles que l'Ethereum, le Cardano et le Bitcoin Cash, étaient totalement fausses.

Pas de bitcoin pour Amazon

"En dépit de notre intérêt pour cet espace, les spéculations qui ont suivi autour de nos plans spécifiques pour les crypto-monnaies ne sont pas vraies", a déclaré un porte-parole d'Amazon à Reuters.

"Nous restons concentrés sur l'exploration de ce à quoi cela pourrait ressembler pour les clients qui font des achats sur Amazon".

Le rapport original de City AM prétendait avoir découvert une offre d'emploi d'Amazon pour un "responsable des crypto-monnaies et de la blockchain". Le post disait qu'Amazon recherchait quelqu'un qui puisse "tirer parti de l'expertise du domaine en matière de blockchain, de monnaies numériques, des banques centrales et de crypto-monnaies". 

La société n'a pas commenté la deuxième partie du rapport de City AM, selon laquelle Amazon travaille également au développement de son propre jeton numérique. 

Des chiffres récents ont montré qu'Amazon domine toujours confortablement le marché mondial du commerce électronique. 

Cependant, de manière quelque peu surprenante, deux tiers des acheteurs du monde entier ont déclaré qu'ils préféraient toujours faire leurs achats auprès de marques qui ont à la fois une présence en ligne et des magasins physiques.

La présence de Covid-19 reste continue de dissuader de nombreux consommateurs de faire leurs achats dans des magasins physiques, 41 % d'entre eux déclarant être inquiets à l'idée de mettre les pieds dans un commerce. Cependant, ce pourcentage a baissé par rapport aux 48% qui disaient la même chose l'année dernière.

Via Reuters