Skip to main content

Meilleurs téléviseurs : quels sont les écrans indispensables en 2020 ?

Faut-il craquer pour un téléviseur OLED ? Avec ou sans système Home Cinema ? Quelle taille de TV choisir pour votre salon ? Quelle est la différence entre les écrans LCD et LED ?

Les réponses à ces questions, et bien d’autres, ne sont pas toujours évidentes. En effet, l'achat d'un nouveau téléviseur est certainement l’un des plus complexes au rayon high-tech et a de quoi perdre même les initiés. Il existe tellement de marques, de caractéristiques, de tailles, de couleurs, de technologies embarquées… qu'il est difficile d’arrêter son choix.

 Alors quel modèle de TV vous convient le mieux ? Lequel plaira à toute la famille et s’accorde parfaitement avec l’agencement de votre salon ? Dans ce guide, nous répondrons à toutes les interrogations légitimes que vous vous posez avant d’acheter un nouveau téléviseur.

Quels sont les différents types d’écran disponibles sur le marché ?

Il existe plusieurs types d’écran sur le marché et ils dépendent tous de technologies d’affichage différentes, chacune comportant des avantages et des inconvénients bien spécifiques. Voici quelques informations pour mieux les distinguer.

Téléviseurs LCD
Jusqu'à récemment, tous les téléviseurs LCD étaient rétroéclairés par des lampes CCFL (lampes fluorescentes à cathode froide) toujours allumées. Cette technologie, maintenant obsolète, a été remplacée par la LED. Mais on peut encore la trouver dans certains modèles moins chers.

Téléviseurs Direct LED
Ces téléviseurs sont rétroéclairés par une rangée de LED (diode électroluminescente) placées juste derrière la dalle TV. Les TVs Direct LED apportent des améliorations significatives en termes de contraste. Ils consomment également moins d'énergie et ont une gamme de couleurs plus étendue que les téléviseurs LCD. Cependant, en raison de leur coût élevé, les téléviseurs Direct LED ont été remplacés progressivement par la technologie Edge LED.

Téléviseurs Edge LED
Dans ces téléviseurs, les LED sont situées sur les bords (edge) de la dalle. Cette solution apporte un affichage beaucoup plus fin et offre des niveaux de contraste supérieurs à ceux des dalles LCD. Cependant, la qualité visuelle de ces téléviseurs reste inférieure à celle des écrans Direct LED. Leur prix étant plus bas, la plupart des constructeurs TV ont adopté cette technologie.

Téléviseurs OLED
Le rétroéclairage des OLED (diodes électroluminescentes organiques) est activé en faisant passer un courant électrique dans une émulsion et un film électroluminescent. Principaux avantages de cette technique : vous obtenez un rendu des couleurs beaucoup plus élevé, un meilleur contraste et la possibilité, pour le constructeur, de produire des écrans extrêmement fins. Le premier téléviseur OLED a été commercialisé en 2014. Il s'agit donc d'une technologie relativement récente et coûteuse. 

Quantum Dot

Quantum Dot TV
La technologie Quantum Dot (points quantiques) est brevetée par Samsung et repose sur une fine couche de nano-cristaux recouvrant l’écran. Elle permet d’obtenir une palette de couleurs et des niveaux de contraste fortement améliorés, proches de ceux des OLED.

Téléviseurs plasma
Les écrans plasma sont constitués de millions de petites cellules remplies de gaz inerte et d’électrodes, sous une dalle de verre. L'électricité stimule les gaz et ceux-ci éclairent les pixels de l'écran. La technologie plasma, bien que supérieure aux LCD en termes de contraste et de fidélité des couleurs, ne s'applique que sur les grands écrans (plus de 42 pouces) et a été abandonnée par tous les fabricants au milieu des années 2000. Il est très rare de trouver des téléviseurs à écran plasma en vente aujourd'hui.

Téléviseurs incurvés
Certains fabricants, comme Samsung ou LG, vendent des téléviseurs avec des écrans légèrement incurvés. Contrairement aux anciens téléviseurs à tube cathodique, ici, la courbure est intérieure et non extérieure. Ainsi, l’œil du téléspectateur se trouve toujours à distance idéale de l’écran, ce qui garantit un meilleur confort de vision. Dans les faits, un écran incurvé vous demandera un effort d’assise. Et si vous vous tenez trop au bord, le centre de l’image vous apparaîtra compressé.

Quelle résolution choisir ?

HD (Haute Définition)
On peut distinguer deux catégories de téléviseurs HD. Ceux qui ont une résolution HD Ready, c’est-à-dire de 1366 x 768 pixels. Il s’agit d’un format intermédiaire utilisé par les vidéoprojecteurs et pico-projecteurs, mais aussi par les services de streaming le mettant à disposition des foyers à bande passante limitée. La seconde catégorie correspond aux écrans Full HD offrant une résolution supérieure de 1920 x 1080 pixels. C’est le format minimum recommandé pour lire un Blu-Ray. D’ailleurs, de nos jours, il est fortement conseillé de ne pas descendre en dessous de la résolution Full HD.

Ultra HD / 4K
La résolution Ultra HD est exactement quatre fois supérieure à celle du Full HD, nous sommes donc ici sur des écrans de 3840 x 2160 pixels. L’image est beaucoup plus détaillée et peut être regardée à n’importe quelle distance, sans recul nécessaire. Si le 4K est aujourd’hui devenue la norme sur les téléviseurs 40 pouces et plus, son usage pose quelques problèmes. Déjà, la retransmission d’un contenu nécessite beaucoup plus de bande passante et d'espace de stockage. Lesdits contenus 4K sont également encore rares car coûteux à produire. Enfin, même si leur prix est en baisse constante, comptez au minimum 700 euros pour installer l’un des meilleurs téléviseurs 4K dans votre salon.

HDR (High Dynamic Range)
Peut-être la grande révolution en marche pour les téléviseurs. La technologie HDR est capable d’optimiser les niveaux de luminosité dans une image. Fini donc l’écran trop sombre ou à l’inverse trop lumineux ! De plus, la HDR traite les contrastes et les couleurs au plus proche de la réalité. Selon certains experts, la transition vers la vidéo HDR est plus importante, en termes de différence de qualité, que la transition de la HD vers la 4K. Cependant, la HDR nécessite des techniques de prise de vue spécifiques et, pour le moment, il n'est pas possible d'intégrer cette technologie dans les formats vidéo existants. Il existe pourtant plusieurs téléviseurs compatibles sur le marché, proposés par toutes les grandes marques.

La taille compte !

En général, nous avons tendance à choisir la taille de notre téléviseur en fonction de l'espace disponible dans le salon et de la distance entre le canapé et l’écran. Mais ce n'est pas nécessairement le choix le plus judicieux. 

Aujourd’hui, les téléviseurs à écran plat sont moins encombrants que vous ne le pensez. De plus, avec la haute définition, il est possible d’avoir un écran plus grand tout en maintenant la même distance de vision requise. Et ce  sans voir les imperfections dues à la source des images. L'absence de bruit visuel dans le contenu HD va définir la distance idéale entre l’écran et votre œil à trois-quatre fois la hauteur du téléviseur.

Comment calculer la taille idéale de votre téléviseur ?

Comment calculer la taille idéale de votre téléviseur HD ?

Dans ce cas, il faut vous assurer que le téléviseur est suffisamment grand pour couvrir votre champ de vision, mais suffisamment petit pour garantir une vision claire et non granuleuse. N'oubliez pas que si vous regardez principalement des films non HD, plus la taille de l'écran est grande, plus la qualité de l'image sera mauvaise.

La taille d'écran idéale peut être calculée en multipliant par 0,21 la distance (en centimètres) entre le téléviseur et l'endroit où vous serez assis. Puis en arrondissant à la taille du téléviseur la plus proche du résultat obtenu. Ainsi, si cette distance est d'environ 2 mètres (200 cm), la taille idéale de votre téléviseur sera de 42 pouces (200 x 0,21).

Remarque : l'image ci-dessus montre une valeur différente de celle que nous avons démontrée. Elle est cependant correcte, la différence correspondant en réalité à la mesure de la distance qui est établie en pouces / pieds et non en centimètres.

Quelles autres caractéristiques surveiller ?

Voici quelques données que nous évaluons dans nos tests et auxquels vous devriez prêter attention en jouant avec les paramètres du téléviseur AVANT achat. Rappelez-vous que les réglages d'usine sont souvent incompatibles avec un visionnage quotidien.

Le contraste : les blancs éclatants ne doivent présenter aucune nuance de vert rose ou bleu, tandis que les noirs doivent être une couleur déterminante et ne pas paraître estompés ou avec des nuances de gris, de vert ou de bleu.

Les couleurs : faites attention aux couleurs vives et déterminantes, à l'absence de bruit visuel sur les bords, à la densité des "points" dans les zones fortement saturées et au naturel d’une couleur de peau à l’écran ! En particulier dans les scènes faiblement éclairées.

Le niveau de détails : évaluez les textures de l'écran. Un arbre ressemble-t-il à une masse verte indistincte ou est-il possible de voir chaque feuille le composant ?

Les bords de l’image : vérifiez qu'il n'y a aucun effet indésirable, pixels morts ou halos lumineux sur les bords gauche et droite de l’image. Plus méticuleusement encore si vous recherchez un téléviseur incurvé. 

L’image en mouvement : scrutez les objets en mouvement et les changements rapides de cadrage pour repérer les taches, les flous, les traînées, les mouvements saccadés et les points lumineux ou sombres.

Les artéfacts visuels : balayez du regard votre futur écran pour identifier les images «bloquantes», les bandes de couleur, le grain, les taches et l'effet de balayage des points (luminance superposée). En bref, tout ce qui peut ressembler à une anomalie à l’état d’usine ou à un tuner faible.

Si vous avez un appareil photo numérique, un téléviseur avec une fente pour carte mémoire ou un port USB pour un lecteur de carte vous permettra de visionner les photos à l'écran. Ce qui peut constituer un bon test de votre futur téléviseur.

Sony Ultra HD

Et l'audio ?

Afin de bénéficier de la meilleure expérience acoustique sur votre prochain téléviseur, il est recommandé de choisir un modèle avec son surround intégré. Comme cela n’est pas toujours possible, évaluez les haut-parleurs dudit téléviseur.

Les basses : elles doivent être pleines et profondes. Lorsque vous augmentez le volume, le téléviseur ne doit pas vibrer et les haut-parleurs ne doivent pas déformer, gêner ou surcharger le son. Les basses « s'élargissent » simplement, si nécessaire.

Les graves : les voix produisent un son ouvert, riche et clair. Si vous les entendez avec un écho (comme dans une « boîte »), nasales ou fluette, il y a un problème. 

Les aigus : ils émettent un son net, plein et linéaire dans les scènes particulièrement bruyantes et n’ont pas vocation à recouvrir tout l’environnement sonore.

L’amplitude et la profondeur du son : un bon téléviseur pousse le son vers l'extérieur, dans les sens avant, arrière et latéral, afin de fournir une expérience sonore plus satisfaisante. Le son et les images sont synchronisés, sans perte de cohérence.

Les questions les plus fréquentes avant d'acheter un téléviseur

HD ou 4K ?

Les téléviseurs 4K sont fantastiques. Et même s’il y a peu de contenu 4K disponible à ce jour, ils garantissent une montée de gamme avérée avec d’excellentes fonctionnalités. Cela dit, à moins d'acheter des téléviseurs de grande taille (au moins 65 pouces), un écran Full HD peut suffire.

Quelle taille d'écran ?

Les dimensions de votre futur téléviseur dépendent de la taille de la pièce où le téléviseur sera installé et du montant que vous êtes prêt à dépenser. Comme nous l’avons dit précédemment, une méthode assez simple consiste à calculer la distance (en centimètres) entre l’endroit où vous vous asseyez et celui où le téléviseur sera placé. Multipliez cette distance par 0,21 puis arrondissez le nombre obtenu pour évaluer la taille idéale de votre écran. N'oubliez pas qu'un bon téléviseur plus petit est souvent préférable à un écran plus grand, mais de qualité inférieure. Et si vous achetez un téléviseur 4K, vous pourrez vous asseoir nettement plus près de l’écran grâce à sa résolution beaucoup plus élevée.

Combien de ports HDMI nécessaires ?

Pour qu'un téléviseur soit optimal dans votre salon, vous devez au moins disposer de 3 ports HDMI. Si vous avez des décodeurs TV ou d’autres appareils à connecter (console, enceinte connectée, Chromecast…), assurez-vous que tous les ports seront disponibles immédiatement.

Mes vieux appareils peuvent-ils être connectés ?

La plupart des nouveaux produits ne comportent pas plus de deux connexions péritel et la connexion S-vidéo devient rapidement obsolète. Assurez-vous que votre téléviseur est capable de se connecter à d’anciens décodeurs, magnétoscopes ou lecteurs de DVD.

Dois-je fixer mon téléviseur au mur ?

Tout d'abord, vous devrez consulter un expert pour vous assurer que votre mur est suffisamment solide pour supporter un téléviseur. Ensuite, vérifiez que le téléviseur a été conçu pour être fixé sur un mur. Si c'est le cas, demandez si les supports relatifs sont inclus dans l'emballage ou doivent être achetés séparément.

Le téléviseur sera-t-il connecté à un système home cinéma ?

Si la réponse est non, considérez bien le système audio de votre téléviseur. Recherchez un produit qui atteint des niveaux de volume satisfaisants sans produire de distorsions ni de vibrations. La qualité du son dans les dialogues et la profondeur des graves sont aussi primordiales.

Dans l’hypothèse inverse, il est inutile de dépenser plus pour de bons haut-parleurs intégrés. Votre Home Cinema prendra en charge à lui seul l’environnement sonore.

Vous savez tout ! Nous vous souhaitons un excellent achat.