Skip to main content

Les meilleures séries Netflix diffusées en France (octobre 2021)

Trigun

Trigun

(Image credit: Netflix)

Diffusée pour la première fois deux jours avant la découverte de Cowboy Bebop, l’adaptation du shonen Trigun est considéré aujourd’hui comme l’un des piliers de l’âge d’or de la japanimation. Dans ce néo-western férocement moderne, l’humanité a intégralement épuisé les ressources terriennes et a dû migrer vers une nouvelle exoplanète à deux soleils. Ici, tout est à reconstruire, particulièrement pour Vash The Stampede, fine gâchette à la réputation sulfureuse - et dont il ne peut jouer car amnésique.

Netflix nous partage enfin cet anime magistral et généreux en références cinématographiques, de Winchester 73 à Impitoyable, en passant par Pale Rider et Mad Max. Comme Cowboy Bebop, l'œuvre brille par sa direction artistique et sa bande-son, son héros aussi attachant que charismatique, ses seconds couteaux inoubliables… tout en nous offrant un message d’espoir solaire. Doublement solaire serait même plus juste.

Saisons disponibles sur Netflix : 1

Beastars

Beastars

(Image credit: Netflix)

Il y a un faux air de Zootopie ici. Beastars nous plonge dans un monde ou animaux carnivores et herbivores marchent sur leurs deux pattes arrière et cohabitent. Un meurtre vient troubler la paix ambiante et jeter la suspicion sur les anciens prédateurs. Un loup et une lapine vont mener l’enquête. La ressemblance avec le film d’animation Disney se veut flagrante, si ce n’est que Beastars s’adresse à un public plus mature. Avec une thématique et des scènes pouvant heurter les esprits les plus sensibles.

Quitte à chercher un jumeau à Beastars, nous pourrions citer la série de comics Fables, ou son adaptation vidéoludique The Wolf Among Us. Encore une histoire de grand méchand loup.

Saisons disponibles sur Netflix : 2

Rick et Morty

Rick et Morty

(Image credit: Rick and Morty)

Vous avez grandi avec Les Simpson et Daria ? Vous êtes fan de l’humour d’American Dad ? Rick et Morty, c’est un peu la synthèse des trois… en plus trash. Il faut dire que la série adore multiplier les références pop-culturelles, nous avons le droit à un déluge de clins d’œil épisode après épisode : Avengers, Jurassic Park, Inception, Alien, Indiana Jones… Et bien sûr Retour vers le Futur (si vous vous demandiez encore à qui font penser les deux personnages principaux). Ceci n’est pas gratuit, Dan Harmon - le créateur du show - nous livre son hommage nostalgique à la TV et au cinéma des années 80 versus nos fictions modernes qu’il égratigne sans cesse à travers les joutes blasées de Rick. Un dessin animé pour adultes plus fin que nous pourrions le penser.

Rick Sanchez est l’un des cerveaux les plus brillants de son époque. C’est aussi le pire être vivant sur la planète. Heureusement pour lui, il existe une infinité d’espace-temps et notre génie ne manque pas de les explorer avec son petit-fils, le candide Morty Smith.

Saisons disponibles sur Netflix : 4

Violet Evergarden

Violet Evergarden

(Image credit: Netflix)

Anticipant le déploiement de Disney Plus, Netflix a misé sur la japanimation pour sauver son catalogue de séries animées. Une stratégie parfois maladroite (il y avait meilleure idée qu’un reboot 3D des Chevaliers du Zodiaque), souvent payante. Violet Evergarden fait partie de ces nouveaux ambassadeurs sur lesquels le champion du streaming se repose pour conserver son titre. Bluffant par sa direction artistique qui semble échappée d’aquarelles du XIXe siècle, l’anime l’est aussi pour son scénario profond. Une critique antimilitariste qui ne présente quasi aucune image de guerre.

Violet est un cyborg assassin qui a ôté un nombre incalculable de vies pendant la Grande Guerre. A la fin de cette dernière, elle est « reprogrammée » pour écrire des lettres d’amour, à l’initiative de La Poste du coin. Au travers des souvenirs des différents expéditeurs, elle va revivre les siens et chercher un sens à son existence.

Saisons disponibles sur Netflix : 1 (+ 1 épisode spécial et 1 film)

Samouraï Champloo

Samurai Champloo

(Image credit: Netflix)

Vous ne parvenez pas à oublier Cowboy Bebop ? D’autant plus depuis que la série a quitté le catalogue Netflix ? Nous ne savons pas si ça va vous remonter le moral mais la seconde production de Shinichiro Watanabe est également sur la plateforme SVOD. Et c’est presque aussi bon. Troquez l’Espace pour le Japon médiéval, les chasseurs de primes pour les samouraïs, et le jazz pour des tracks hip hop merveilleusement anachroniques. Samurai Champloo suit la même structure libre que son prédécesseur, avec un trio d'inadaptés - le vagabond sauvage Mugen, le mystérieux ronin Jin, et Fuu une serveuse intrépide qui rêve d’aventures - lancé dans une odyssée aussi grand-guignolesque qu’haletante.

La plupart des épisodes sont des aventures autonomes, mais la quête centrale de Fuu, qui consiste à mettre la main sur « le samouraï qui sent le tournesol », lui donne un arc narratif continu. Les personnages dissimulent tous leurs propres mystères qui s'éclaircissent progressivement au fil des 26 épisodes. Les scènes d'action, elles, figurent parmi les plus élégantes batailles de samouraïs jamais réalisées.

Saisons disponibles sur Netflix : 1

Castlevania

castlevania

(Image credit: Netflix)

Quand le western rencontre le jeu vidéo, on a forcément le droit de douter du résultat. Mais rendons-nous à l’évidence, voici maintenant trois saisons que Castlevania ne déçoit pas. Mêlant scènes de combat savamment chorégraphiées, courses-poursuites au suspense insoutenable, intrigues de cour plus quelques jumpscares qui vous empêcheront de trouver le sommeil, la série est parvenue à s’affranchir des deux jeux Konami dont elle s’inspire.

Tout comme avec Death NoteCastlevania se nourrit de la relation ambiguë entre ses deux antagonistes : le chasseur de vampires Trevor Belmont et le fils mi-humain de Dracula, Alucard. Et puis une réalisation qui part toujours dans la surenchère - sans se perdre en chemin. Âmes sensibles, s’abstenir toutefois.

Saisons disponibles sur Netflix : 4