Test Fitbit Versa 4

La Fitbit Versa 4 conviendra aux sportifs occasionnels qui cherchent à tirer le meilleur parti d'un abonnement Fitbit Premium, mais elle pourrait faire encore mieux.

Fitbit Versa 4
(Image: © Andrew Williams)

TechRadar Verdict

La Fitbit Versa 4 ressemble beaucoup moins à une smartwatch que les modèles précédents. Elle ne peut pas rivaliser avec les meilleures montres connectées en matière de fonctionnalités fitness. Cependant, l'autonomie est décente, et elle reste un bon choix pour celles et ceux qui recherchent une première smartwatch pour se familiariser avec ses possibilités.

Pros

  • +

    Moins d'entretien qu'une Apple Watch

  • +

    L'interface retravaillée est facile à comprendre

  • +

    Le design reste distinctif et mignon

  • +

    L'autonomie est plus que correcte

Cons

  • -

    Le suivi de la fréquence cardiaque paraît imprécis

  • -

    Pas d'applications tierces

  • -

    Le haut-parleur intégré est médiocre

  • -

    Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles au lancement

Pourquoi pouvez-vous faire confiance à TechRadar ? Nos examinateurs experts passent des heures à tester et à comparer les produits et services afin que vous puissiez choisir le meilleur pour vous. En savoir plus sur la façon dont nous testons.

Lorsque Google a acquis Fitbit en 2020, nous nous attendions à ce que les meilleurs Fitbits, y compris les montres comme la Fitbit Versa 4, intègre le système d’exploitation maison WearOS - cela ne s'est jamais produit. Ce dernier modèle ressemble plutôt à une version améliorée de la Fitbit Versa 3. 

C'est une montre adaptée aux débutants, mais elle ne possède pas tout le potentiel fonctionnel de certaines rivales, comme les meilleures Apple Watches. 

Les applications tierces sont supprimées, tout comme la lecture et le contrôle de la musique, ce qui s’avère sans doute bien plus critique. Cela signifie que la Fitbit Versa 4 n'est pas une montre permettant à ses porteurs de prendre de la distance avec leur smartphone. Ils devront maintenir celui-ci à proximité pour utiliser la Versa 4 pleinement - et c'est décevant. 

La Fitbit Versa 4 est une série de capteurs fitness pour coureurs légèrement moins précise que, par exemple, une Apple Watch 8 ou une Garmin Venu 2. Cependant, elle demeure facile à exploiter au quotidien. La batterie dure un bon moment si vous n'activez pas le mode d'affichage "toujours actif", l'interface empruntée à la Pixel Watch présente des fonctions et des notifications plus intelligentes. Enfin, vous pouvez tranquillement paramétrer vos futurs itinéraires de courses comme de randonnées, sans vous soucier de réglages trop complexes.

Prix et disponibilité

La Fitbit Versa 4 est l'alternative bon marché de la Fitbit Sense 2. Elle coûte 229,95 €, soit 70 € de moins que la Fitbit Sense 2, qui coûte 299,95 €. 

Elle a été lancée fin septembre 2022, deux ans après la Versa 3. À ce prix, la Garmin Venu Sq 2 et l'Apple Watch SE 2, qui coûtent respectivement 270 € et 299 €, sont des concurrentes évidentes.

Design et écran

  • Elle ressemble beaucoup au dernier modèle
  • Bon écran OLED
  • Résistance à l'eau jusqu’à 50 mètres

La Fitbit Versa 4 ressemble beaucoup à la Versa 3. C'est une montre carrée à l'aspect sympathique. L'écran est recouvert de verre incurvé. La lunette est en aluminium et l'arrière en plastique. 

Son design est moins haut de gamme que celui de l'Apple Watch SE 2, mais il est clairement plus axé sur le style que celui de la Venu Sq 2, l'alternative Garmin la plus proche. Il n'y a pas grand chose de nouveau et d'excitant à découvrir ici, mais il y a une différence clé par rapport au dernier modèle Versa 3. 

Fitbit a ajouté un bouton physique à la Versa 4, là où la Versa 3 utilise une alternative capacitive vraiment très ennuyeuse. Le nouveau bouton semble un peu bon marché, peut-être parce que là où le boîtier dispose d’une belle finition anodisée, le bouton se révèle brillant. Nous avons même pensé qu'il pourrait être en plastique. Il s’agit en réalité de métal. Néanmoins, un bouton physique est de loin préférable à un bouton capacitif. 

Le bracelet de la Fitbit Versa 4 atteint un niveau de confort, tel que l'on oublie parfois que l'on porte la montre. Mieux encore : son étanchéité jusqu’à 50 m est plus que suffisante pour supporter une douche ou une session de natation en surface. 

Elle pèse 40 g en tout - bracelet plus cadran - d’après notre balance, ce qui s’avère très léger. 

L'écran est une dalle OLED de 336 x 336 pixels, comme celui de la Versa 3. La bordure de l'écran est beaucoup, beaucoup plus grande que celle de l'Apple Watch Series 8, mais vous pouvez lui pardonner du fait qu’elle apparaît nettement moins chère. L'écran se veut également net, coloré et assez lumineux pour rester visible à l'extérieur par une journée ensoleillée.

  • Note : 4/5

Fitbit Versa 4

(Image credit: Andrew Williams)

Caractéristiques principales

  • Le système d'exploitation Fitbit a été retravaillé pour ressembler à WearOS
  • Pas de support musical
  • L'intelligence est limitée, mais la gestion des notifications est bonne 

La Fitbit Versa 4 ne bénéficie pas de WearOS, l’interface conçue par son propriétaire Google. Cependant, l'interface classique de Fitbit OS a été remaniée pour se rapprocher de celle-ci a minima. 

En cliquant à gauche et à droite, vous passez d'une succession de widgets aux principales fonctions de la Fitbit Versa 4. Il s'agit notamment d’un compteur de pas quotidiens, de la surveillance de votre fréquence cardiaque sur 24 heures, d'un rapport sur votre sommeil et des prévisions météo en cours. 

Si vous faites glisser le curseur vers le haut à partir du cadran de la montre, vous accédez à la liste des cartes de notification. Un glissement vers le bas à partir du cadran de la montre permet d'accéder à des fonctions essentielles comme Ne pas déranger, la luminosité de l'écran et le mode d'affichage permanent. 

C'est assez simple, et Fitbit semble avoir considérablement réduit le décalage de la génération Versa 3/Sense. Cela pourrait être dû à des améliorations logicielles ou à un nouveau processeur, dont - comme d'habitude - Fitbit ne nous dit grand-chose. Quoi qu'il en soit, c'est une bonne nouvelle. Il y a maintenant une très légère latence lorsque vous ouvrez les "apps". 

Plus on utilise la Fitbit Versa 4, moins elle ressemble à une smartwatch. La prise en charge des applications tierces a été complètement abandonnée. Il n'est pas possible de stocker de la musique sur la montre, ni de télécharger l'application Spotify supportée par la Versa 3 pour contrôler vos playlists en streaming. 

Certains éléments intelligents demeurent cependant. La part de l'interface consacrée aux notifications est bien plus importante que chez la concurrence. La Fitbit Versa 4 prend également en charge Amazon Alexa, ce qui peut sembler étrange alors que Fitbit joue dans l’écurie Google. Appuyez longuement sur le bouton latéral et Alexa s'active. Vous pouvez lui demander de configurer des alarmes, de prévoir la météo du lendemain ou de lancer une séance d'entraînement. 

Toute question nécessitant une réponse sera traitée à la fois sous forme textuelle à l'écran et par synthèse vocale via le haut-parleur de la Versa 4. C'est assez intéressant, même si la qualité du haut-parleur reste médiocre. Avec un aspect étouffé à faible volume.

La Fitbit Versa 4 doit être connectée en permanence à votre smartphone pour qu'Alexa puisse fonctionner. La montre est apparemment équipée d'une connexion Wi-Fi, mais celle-ci se révèle désactivée à l’essai - ce qui signifie que l'interaction doit se faire par Bluetooth, conduite par votre téléphone. Les paiements sans contact sont la dernière fonctionnalité intelligente notable. Vous pouvez configurer Fitbit Pay pour utiliser la Versa 4 comme carte de crédit. Comme vous le feriez avec une Apple Watch, Garmin ou une montre WearOS. 

Fitbit affirme que d'autres nouveautés sont à venir. Google Wallet devrait être ajouté comme alternative à Fitbit Pay et - ce qui est beaucoup plus intéressant - la prise en charge de Google Maps est de même prévue. Pour autant, vous serez en mesure de télécharger des données cartographiques ou de naviguer sans votre smartphone. Les premiers rapports suggèrent que la Versa 4 recevra simplement des rappels de navigation virage après virage depuis un smartphone connecté - ce qui devrait être pratique si vous vous déplacez à pied. 

La Fitbit Versa 4 est une belle proposition de base, mais il semble qu’elle ne veuille pas faire de l’ombre à la Google Pixel Watch.

  • Note : 3/5

Fitbit Versa 4

(Image credit: Andrew Williams)

Autonomie

  • Peut tenir une semaine en utilisation standard
  • L'endurance se réduit à 2 ou 3 jours avec l’écran toujours actif

Cependant, il y a un domaine que vous devez apprécier dans ces montres superficiellement connectées. Elles vous offrent toujours une bien meilleure autonomie qu'une Apple Watch ou une smartwatch WearOS

Fitbit affirme que la Versa 4 dure "au moins 6 jours". Après avoir porté la montre de manière constante pendant un peu moins de deux jours, 44 heures pour être exact, elle avait perdu 29% de batterie. Ce résultat est tout à fait conforme à la communication de Fitbit.

En fait, notre Versa est même parvenue à fonctionner une semaine après que nous ayons commencé à surveiller plus attentivement l’autonomie.  

Une heure de course avec GPS activé a réduit de 7% le niveau de charge - ce qui laisse penser que 14 heures avec GPS sont possibles. Fitbit n'évalue ce scénario précis qu’à 12 heures d’endurance.

L’expérience utilisateur apparaît ainsi totalement différente de celle d'une Apple Watch. Charger une fois par semaine votre Versa 4 (plutôt qu'une fois par jour) est un vrai bonheur. Toutefois, cela ne vaut que si vous utilisez la Fitbit Versa 4 dans son mode standard, où l'écran ne s'allume qu'après un geste du poignet, une pression sur un bouton ou une pression sur l'écran. 

Il existe également un mode "toujours actif", qui permet à l'écran de rester allumé toute la journée. Ce mode réduit la batterie de moitié, ce qui signifie que vous devrez recharger le Fitbit Versa 4 tous les trois jours environ, voire au bout de deux jours si vous n’enlevez jamais votre smartwatch.

  • Note : 4/5

Fonctionnalités fitness

  • Le suivi de la fréquence cardiaque n'est pas à la hauteur
  • Plusieurs modes proposés en extra
  • Pas de capteur ECG ou EDA 

Vous êtes intéressé par un suivi santé ou fitness précis sur la durée ? Privilégiez la Sense 2 à la Versa 4. Cette dernière perd toutes les fonctions santé haut de gamme. Cela signifie qu'il n'y a pas d'ECG pour évaluer l’état de votre cœur, ni de capteur EDA pour surveiller votre stress. La Fitbit Versa 4 se contente d'un GPS, d'un capteur optique de fréquence cardiaque et d'un altimètre - utilisé pour compter le nombre de marches que vous montez chaque jour. En tant que telle, la Versa n'a pas tous les aspects "santé" du Sense 2, mais elle conserve tous les éléments importants relatifs à vos séances fitness. 

Cependant, après avoir comparé la Versa 4 avec l'Apple Watch Series 8, la Garmin Venu Sq 2 et la Garmin Fenix 7 pour accompagner vos différents entraînements, elle s’avère en retard sur quelques domaines importants. 

Lors du suivi d'une course, le GPS prend un peu plus de temps à localiser votre itinéraire. Et bien que cela s’améliore après quelques semaines d'entraînement passées au même endroit, il ne brille pas par son instantanéité. Nous avons été gâtés par certaines des dernières montres Garmin, qui triangulent presque instantanément. 

Les itinéraires suivis par la Fitbit Versa 4 semblent un peu plus vagues que ceux d'Apple ou de Garmin, plus susceptibles de s'écarter du parcours réel. Le suivi GPS de la Versa 4 reste tout de même appréciable pour qui s’entraîne plus occasionnellement.  

L'enregistrement de la fréquence cardiaque soulève des lacunes plus évidentes. Le problème récurrent correspond à un pic de fréquence cardiaque trop abrupt au début de l'effort dans chaque séance d'entraînement. Il surestime souvent votre fréquence cardiaque, avant de redescendre à un niveau plus réaliste. Dans les séances d'effort modéré, cela peut fausser la fréquence cardiaque maximale durant toute la séance. 

D'après nos tests, l'Apple Watch SE et la Garmin Venu Sq 2 proposent de meilleurs capteurs de fréquence cardiaque. Cependant, nous sommes heureux de constater que des progrès ont été réalisés par Fitbit depuis la dernière génération. 

La Versa 4 semble plus adaptée à un suivi occasionnel qu'à ceux qui ont une approche plus structurée de l'entraînement. Cela se voit également depuis l’interface d'entraînement, qui ne comporte que trois mesures visibles par page. Ce qui nous oblige à naviguer au-delà de l'écran pour obtenir des statistiques supplémentaires. 

L'un des grands changements de cette génération est l’ajout de modes additionnels, une vingtaine en plus de ceux standards de la Versa 3. Il ne s’agit pas d’une mise à niveau particulièrement significative lorsque la plupart des nouveaux modes affichent et enregistrent les mêmes statistiques… sous une étiquette différente. Les modes escalade en salle, yoga et spinning sont fonctionnellement quasi-identiques, ce qui est décevant quand on imagine que le mode escalade pourrait au moins utiliser l'altimètre barométrique. 

Certaines des informations que le Fitbit Versa 4 peut fournir ne sont disponibles que pour ceux qui s'inscrivent à Fitbit Premium. Il s'agit d'un service disponible à 8,99 € par mois, avec un catalogue varié d'entraînements vidéo et de séances de méditation. 

Il permet également d'effectuer une analyse à plus long terme des statistiques enregistrées par votre montre, en comparant les données actuelles avec celles des semaines et des mois précédents. Sans Premium, vous ne bénéficiez pas non plus du suivi du sommeil, de la détection des ronflements et des recommandations Fitbit pour savoir si votre corps est prêt à démarrer un entraînement ou non. 

Sans Premium, vous pouvez observer les différents stades de sommeil par lesquels vous passez chaque nuit, la durée de votre sommeil et les variations de votre oxygénation sanguine, mais pas votre fréquence cardiaque ni votre "agitation". 

Fitbit aime aussi vous rappeler ce que vous manquez, en faisant fréquemment référence à Premium depuis l'application Fitbit. Rassurez-vous : vous pouvez très bien vous en passer. Vous avez toujours accès aux défis de longue date de Fitbit, vous permettant de comparer vos prouesses physiques à celles de vos amis ou de parfaits inconnus. Et vous n'avez pas nécessairement besoin d'un programme payant si vous pouvez vous motiver par vous même.  

Certaines parties de l'application ont cependant besoin d'être revues et corrigées. Pourquoi y a-t-il une section " Température de la peau " dans la zone des mesures de santé alors que la Versa 4 ne possède pas de capteur de température ? Et faut-il vraiment qu'il y ait encore une partie Galerie d'applications alors qu'il n'y a littéralement aucune autre application à installer ?

  • Health and fitness tracking score: 3/5

Fitbit Versa 4

(Image credit: Andrew Williams)

Faut-il acheter la Fitbit Versa 4 ?

Achetez-la si...

Vous rechargez rarement votre montre connectée
La Fitbit Versa 4 est une montre assez endurante et facile à utiliser. Elle peut tenir environ une semaine entre deux charges, si vous n'utilisez pas le mode d'affichage permanent ou si vous ne vérifiez pas constamment vos notifications.

Vous recherchez une montre mignonne et passe-partout
Cette montre possède le caractère classique des Fitbits précédentes, et parvient à se montrer plus sympathique et plus neutre que la plupart de ses rivales. Bien qu'il s'agisse d'une montre clairement "technique", elle ne semble pas ringarde à côté de ses concurrentes. 

Il vous faut une montre abordable
Parmi les autres montres Fitbit, la Versa 4 s'avère être une option de milieu de gamme raisonnable. Elle est dotée d'une intelligence brillante qui fait défaut à la Fitbit Charge 5, même si elle possède moins de fonctions orientées santé. Les deux éléments que vous perdez par rapport à la Sense 2 sont les relevés ECG et EDA, ce qui n'est peut-être pas si dramatique si vous êtes plus intéressé par le suivi de la condition physique. 

Ne l'achetez pas si...

Vous êtes un coureur acharné
Le suivi de la fréquence cardiaque et du GPS n'est pas aussi précis que sur les montres Apple et Garmin. Il apparaît également dommage qu'il n'y ait pas de support musical pour vous aider à courir ou de faire de la randonnée sans smartphone.

Vous possédez déjà la Fitbit Versa 3
La réduction progressive des ambitions de Fitbit en matière de fonctionnalités logicielles fait de cette montre une version plus élégante d'une simple smartwatch fitness, sans direction claire. Et les modes nouvellement ajoutés n'apportent pas vraiment la plus-value que vous auriez espérée.

Suivre vos indicateurs santé vous tient à cœur
Sans capteur de température, ECG ou capteur de stress EDA, la Versa 4 est beaucoup moins bien équipée pour surveiller vos indicateurs santé. Notamment par rapport à la Fitbit Sense 2, ou même le Fitbit Charge 5 (s'ouvre dans un nouvel onglet) qui coûte pourtant beaucoup moins cher.  

Andrew is a freelance journalist and has been writing and editing for some of the UK's top tech and lifestyle publications including TrustedReviews, Stuff, T3, TechRadar, Lifehacker and others.