Skip to main content

Test Insta360 One RS

Une alternative modulaire à la GoPro, plus raffinée que la caméra d’action originale.

Insta360 One RS
(Image: © Future)

TechRadar Verdict

La One RS met à jour la caméra d'action modulaire Insta360, avec une qualité d'image améliorée et une fluidité d’enregistrement supérieur à celle du modèle original. Il est un peu dommage que l'écran s’avère si petit, mais sinon le prix de la One RS en fait une bonne alternative à ses rivales GoPro - si vous avez besoin de cette flexibilité modulaire.

Pros

  • +

    Bonne stabilisation de l'appareil photo

  • +

    Enregistrement vidéo 4K d'une grande netteté

  • +

    Interface étonnamment intuitive

Cons

  • -

    Petit écran de prévisualisation

  • -

    Capacités de ralenti limitées

La caméra d'action Insta360 One RS en résumé

L'Insta360 One RS est une caméra d'action modulaire et la remplaçante de l'Insta360 One R lancée début 2020. Ce nouveau modèle ressemble beaucoup à l'ancien, mais divers éléments ont toutefois changé.

La One RS dispose d'une nouvelle base de batterie, ainsi que d'un nouvel objectif comprenant un capteur plus grand. Il y a également un nouveau module central équipé d’un processeur plus rapide, d’une connectivité Wi-Fi, d’options inédites et d’un ensemble de microphones redessiné.

L'Insta360 One RS résout tous les problèmes de l’Insta360 One R. La bonne stabilisation de la caméra signifie qu'aucun post-traitement via l’application mobile ne se révèle nécessaire. Vous pouvez extraire les séquences directement de la caméra, celle-ci fait office de disque dur que vous pouvez connecter à un PC ou un Mac.

La qualité d'image de cet appareil est également meilleure à de nombreux égards. La stabilisation logicielle ne provoque plus d'étranges distorsions de l'image, le mode vidéo HDR est exempt d'images fantômes d'après nos tests, et l'intégrité des détails au loin est améliorée.

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

Nous préférons souvent les vidéos tournées avec l'Insta360 One RS à celles réalisées via la GoPro Hero 10 Black - même si la GoPro possède toujours un meilleur traitement sous certains angles. À la résolution 4K, les séquences de l'Insta360 sont plus détaillées, même si les détails fins se veulent généralement moins fidèles que ceux de la GoPro lorsque vous regardez les pixels qui les composent. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet, en vous rendant directement au chapitre "Qualité d’image" de ce test.

L'Insta360 One RS conserve également, et c'est crucial, la compatibilité avec les modules d'objectifs existants. Il s'agit du capteur de 1 pouce et du module à 360 degrés, qui peuvent être achetés en pack double avec le nouveau bloc caméra 4K - l'objectif par défaut de la One RS. 

Devriez-vous acheter un Insta360 One RS au lieu d'une GoPro Hero 9 Black ou Hero 10 Black ? Seulement si vous adhérez au concept de modularité. Bien que l'écran de prévisualisation soit ultra-lumineux, il reste minuscule, et les problèmes d'image tels que le bruit de couleur violet et l'aliasing peuvent causer des maux de tête. Même si les séquences semblent - à nos yeux - souvent plus engageantes que ce que notre GoPro propose.

Prix et disponibilité

L'Insta360 One RS a été lancée en mars 2022, deux ans après l'Insta360 One R.

Elle est disponible via un pack standard à 319€. Il comprend l'objectif Boost 4K, la batterie et l'unité principale. La Twin Edition ajoute un objectif à 360 degrés et coûte 569€. Vous pouvez également obtenir l'Insta360 One R avec l'objectif grand angle de 1 pouce pour le même prix.

Le prix de l'offre standard est le même que celui de la dernière génération. À en juger par le kit 4K uniquement, l'Insta360 One RS apparaît moins chère que la GoPro Hero 10 Black, la DJI Action 2 et même la GoPro Hero 9 Black - ce qui rend le produit assez attrayant.

Design et écran

  • Résistance à l'eau jusqu’à 5 mètres
  • Conception modulaire en trois parties
  • Petit écran de 1,5 pouce

Pour cette première section, nous allons supposer que vous ne connaissez pas déjà l'ancienne Insta360 One R, car les designs des deux caméras sont très similaires. L'Insta360 One RS est divisée en trois sections.

Le bloc de base contient la batterie. Il s'agit de la base de la caméra, semblable à un Lego, dans laquelle le bloc capteur/objectif et la section principale du cerveau de la caméra se verrouillent.

Les modèles modulaires sont généralement plus grands que les modèles "standard", mais les dimensions de l'Insta360 One RS sont très proches de celles des GoPro Hero 9 Black et 10 Black. Elle est étanche jusqu'à une profondeur de 5 m, ce qui est deux fois moins qu'une GoPro récente, mais cela reste impressionnant pour une conception modulaire.

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

Vous devez cependant utiliser l'étui extérieur si vous allez près de l'eau. C'est une sorte de coque classique qui ajoute une assurance supplémentaire, car vous pouvez séparer légèrement les deux modules supérieurs sans déconnecter la base de la batterie. Il n'y a qu'un seul rabat sur le côté, qui recouvre le logement microSD et la prise de l'adaptateur charge/micro USB-C.

Le module principal de l'Insta360 One RS, celui avec l'écran, possède deux prises sur son côté intérieur, utilisées pour se connecter aux modules d'objectifs. Cela rend le design réversible, de sorte que vous pouvez voir l'image de prévisualisation si vous filmez des séquences traditionnelles ou en style vlog.

Cette fonctionnalité semblait très intéressante au début de l'année 2020, peu de temps après que la DJI Osmo Action nous ait offert une option de caméra d'action à double affichage. Mais aujourd'hui, nous en sommes à deux générations de GoPro à double écran, et une petite image de prévisualisation est l'un des plus grands sacrifices impliqués ici.

L'Insta360 One RS a un écran carré de 1,5 pouce. C'est un tout petit format, et son rapport hauteur/largeur signifie que seule une partie de l'écran est utilisée pour l'image de prévisualisation lors de la prise de vue d'une vidéo grand écran.

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

Ainsi, l'écran de l'Insta360 One RS n'est guère plus qu'un outil permettant de vérifier le cadrage et l'angle de prise de vue. Ce sont les éléments les plus importants, bien sûr, mais avec un grand écran plus traditionnel, vous avez une idée beaucoup plus précise de ce à quoi la vidéo va ressembler pendant que vous filmez.

Cela rend l'Insta360 One RS moins amusant à utiliser qu'une GoPro. Une solution consiste à utiliser l'application Insta360 sur votre téléphone, en faisant en sorte que son écran affiche l'image de prévisualisation. L'opération est généralement sans problème. Il y a un léger décalage dû à la transmission sans fil, mais pendant les tests, la connexion d'Insta360 était bien plus stable que celle de la GoPro Hero 9 Black que nous avons utilisée comme comparaison pendant toute la période de l'étude.

Cependant, vous perdez la sensation d’instantanéité de la prise de vue directement à partir de la caméra. Et l'utilisation d'une application de téléphone ne sera pas réalisable dans de nombreuses occasions où vous devez utiliser une caméra d'action.

Stabilisation

  • La stabilisation à l'intérieur de la caméra est désormais aux normes
  • Stabilisation à fort effet, juste un peu en dessous de celle de GoPro
  • Stabilisation post-traitement disponible en 4K/30p

Lorsque l'Insta360 One R est arrivée, vous deviez traiter vos vidéos via l'application compagnon pour obtenir la stabilisation. Cela signifiait effectivement que votre téléphone faisait le travail. La stabilisation de l'appareil photo a été ajoutée dans une mise à jour, mais cette fois-ci, elle est disponible immédiatement.

La stabilisation d'Insta360 s'appelle FlowState, et elle est utilisée par défaut dans la plupart des modes. Il existe un mode "Post" qui vous permet d'appliquer la stabilisation dans l'application sur votre téléphone ou votre PC à la place, mais il est limité à 4K/30fps pour une raison quelconque.

FlowState donne d'excellents résultats depuis quelques années maintenant, et ce n'est pas différent dans l'Insta360 One RS. Il peut atténuer avec succès les mouvements vigoureux, les bruits de pas des coureurs et le grondement d'un vélo sur un terrain accidenté.

Est-il aussi bon que l'HyperSmooth de GoPro ? La Hero 9 Black, dans son mode Boost, est nettement meilleure pour contrer les mouvements latéraux. Mais quand on regarde d'un peu plus près, ce n'est pas une surprise. Les dernières caméras Hero de GoPro ont un objectif plus large que l'Insta360 One RS, tandis que son objectif numérique "large" le plus couramment utilisé a en fait un champ de vision plus étroit que le champ de vision large de l'Insta360 One RS.

GoPro a un peu plus de possibilités, avec plus d'informations "inutilisées" du capteur pour lisser le mouvement, ce qui lui donne un avantage naturel. 

Vous avez un certain contrôle sur la stabilisation de l'Insta360 One RS. Il existe des modes "par défaut" et "élevé". Ce dernier ne mange pas plus votre image, il doit donc simplement utiliser un algorithme plus avancé - Insta360 prévient qu'il peut réduire la réactivité de la prise de vue et de l'image d'aperçu. 

Nous n'avons pas vu une grande différence entre les deux lors de la prise de vidéo grand angle, cependant. Croisons les doigts pour que "high" soit le précurseur d'une future fonction de nivellement de l'horizon, déjà disponible sur la GoPro Hero 10 Black et la DJI Action 2.

Fonctionnalités et modes

  • Modes slo-mo (slow motion) décents
  • La photographie HDR est bonne
  • Interface rapide à utiliser

L'Insta360 One RS peut prendre des photos, mais nous ne recommandons pas d'en acheter un pour la photographie. La prise de vue est assez lente, avec une attente notable entre chaque exposition pendant que la caméra traite/enregistre les fichiers. Elle ressemble beaucoup à d'autres caméras d'action à cet égard.

Il peut prendre des images HDR tout à fait décentes, mais vous devez laisser l'application Insta360 les compiler. Si vous essayez de les extraire directement de l'appareil photo, vous ne trouverez que les expositions séparées qui sont utilisées pour créer l'image finale.

Les autres modes d'images fixes comprennent la rafale, le délai d'intervalle et la nuit, qui nécessite un trépied.

Les autres modes vidéo sont Time-lapse, Timeshift et Slo-mo. Les deux premiers accélèrent l'action. Vous utiliserez généralement le mode Time-lapse pour filmer un événement qui se déroule lentement, comme un coucher de soleil, où l'appareil photo reste immobile. Vous choisissez la fréquence à laquelle vous souhaitez capturer une image, entre une demi-seconde et une image toutes les deux minutes.

Le Timeshift peut être utilisé de manière beaucoup plus décontractée. Il suffit de la traiter comme une vidéo normale, puis de choisir votre champ de vision et votre vitesse dans l'application Insta360 de votre téléphone. C'est un domaine dans lequel GoPro fait mieux, en ajustant automatiquement la vitesse en fonction de ce qui se passe "à l'écran". Mais la version d'Insta360 vous permet toujours d'obtenir l'essentiel et d'avoir un bon rendu en mouvement.

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

L'Insta360 One RS dispose également de " lentilles numériques ", vous permettant de choisir parmi quatre préréglages entre 20 mm et 29 mm. Il y a également un curseur de zoom libre qui va jusqu'à 50 mm, mais les vidéos tournées à 50 mm sont assez mauvaises.

Le ralenti est nettement inférieur à celui de la DJI Action 2 et de la GoPro Hero 10 Black. Il n'y a pas de ralenti 4K, mais il est possible de transformer une séquence de 60 images par seconde en une vidéo de 30 images par seconde en post-production. Vous pouvez filmer en résolution 2,7K à 100 images par seconde, ou 1080p à 200/120 images par seconde. Le 4K à 120 images par seconde est la norme et l'Insta360 One RS ne l'atteint pas.

Il existe cependant quelques fonctionnalités intéressantes pour les vidéastes plus sérieux. Il existe un mode de couleur Log plat pour les prises de vue vidéo standard (ainsi que des modes de couleur Vivid/Standard). Insta360 offre également des commandes manuelles faciles d'accès. Il suffit de glisser de droite à gauche sur l'écran de prévisualisation pour régler le mode de couleur, la vitesse d'obturation, l'ISO, l'exposition et la balance des blancs (remarque : seule la balance des blancs est disponible pour la prise de vue vidéo HDR).

L'interface logicielle d'Insta360 est moins flashy que celle de GoPro, mais nous la trouvons plus facile à utiliser. Bien que nous n'ayons pas encore comparé directement la One RS à la Hero 10 Black, elle souffre de moins de décalage que la Hero 9 Black de dernière génération et est beaucoup plus fluide que la One R, également.

Nouveauté pour cette génération, Insta360 a ajouté un menu de sélection rapide "Q", où vous stockez vos préréglages favoris. Nous les avons cependant le plus souvent ignorés, car changer les paramètres manuellement à la volée est assez rapide. Si l'on considère que l'écran de l'Insta360 One RS est minuscule, c'est un miracle qu'il soit aussi facile à utiliser.

Qualité d'image

  • Grande netteté en 4K
  • Un peu de chatoiement et d'aliasing
  • Mode vidéo HDR vraiment utile

Il n'y a pas de verdict unique à donner sur la qualité d'image de l'Insta360 One RS, car il peut être utilisé avec un tas de combinaisons différentes d'objectifs et de capteurs. Vous pouvez brancher le module de capteur de 1 pouce de la One R, le mod 360 degrés de longue date, ou même la caméra 4K par défaut d'origine.

Pour cet examen, nous avons surtout utilisé le nouvel objectif 4K Boost. Il permet d'augmenter la résolution de 12 Mpx dans l'ancien module grand angle 4K à 48 Mpx. Cependant, il est important de savoir de quel type de capteur il s'agit.

Insta360 ne nous a pas dit quelle était la puce exacte utilisée, mais il s'agira probablement d'un capteur de type téléphone dont la conception est prévue pour une lecture de 12 Mpx, avec une matrice Quad Bayer. En d'autres termes, ne vous attendez pas à une augmentation massive des détails par rapport à l'Insta360 One R ou aà la GoPro Hero 10 Black.

Il s'agit avant tout d'une caméra d'action à résolution 4K. Elle peut filmer jusqu'à 60 images par seconde en 4K. Bien qu'il existe un mode 6K ultra-grand écran qui filme à une résolution de 6016 x 2560 pixels, il semble utiliser toute la largeur du capteur et ne dispose donc d'aucune forme de stabilisation logicielle. Il s'agit également d'un rapport d'aspect peu commun, et moins utile que les modes 5,7K des GoPro les plus récentes.

Cependant, à nos yeux, les séquences 4K de l'Insta360 One RS semblent plus nettes que celles de la GoPro Hero 9 Black. Cela semble concerner les différents logiciels de leur traitement d'image qu'avec les capacités du matériel.

Les séquences d'Insta360 semblent moins lissées, moins soignées. Sur un grand écran, elles semblent donc plus détaillées, même si une partie de ces détails est en réalité due à des données d'image qui se situent quelque part entre les vrais détails et le bruit de la caméra, en particulier au sein des textures serrées et éloignées.

Cependant, l'Insta360 One RS présente certains problèmes que l'on ne voit pas avec une GoPro. Il s'agit notamment de l'aliasing, en particulier sur les petites zones de surbrillance comme les reflets sur les voitures. Vous verrez également du chatoiement dans les zones à motifs serrés, comme les tuiles des bâtiments et le gravier. Nous ne voyons aucun de ces scintillements ou aliasing dans la vidéo de la GoPro.

Qu'est-ce qui est le mieux ? Une GoPro vous permet d'obtenir des séquences avec moins de problèmes et souvent des couleurs chaudes plus agréables, mais il y a une qualité ouverte et aérée dans la vidéo 4K de l'Insta360 One RS que nous ne voyons pas avec la Hero 9 Black.

Il s'agit d’un système étrange du traitement de l’image menant à des résultats finalement agréables à l’œil. Mais vous ne pouvez vraiment apprécier l’image que lorsque les séquences sont en mouvement, car lorsque vous analysez les images au niveau des pixels, la GoPro semble presque toujours supérieure. C'est particulièrement vrai pour les objets éloignés comme les buissons, ou le gravier chatoyant que nous avons déjà mentionné. L'Insta360 est plus enclin à rendre des motifs irréalistes dans ces caractéristiques visuelles que la GoPro qui reste constante - mais l'aspect négatif que vous remarquerez en mouvement est ce chatoiement.

Nous constatons cependant une amélioration significative dans ce domaine depuis le One R et le modèle original de caméra 4K. Cette combinaison avait tendance à montrer des détails qui apparaissaient et disparaissaient lorsque, par exemple, on filmait un coureur ou un cycliste se déplaçant sur un chemin de gravier. Ce problème a été en grande partie résolu, avec une transition plus douce entre le premier plan et l'arrière-plan.

Dans son mode vidéo standard et sa gamme dynamique dans certaines conditions, l’Insta360 One RS est légèrement inférieure à la GoPro Hero 9 Black - nous l'avons remarqué uniquement lors de la prise de vue dans un ciel brumeux et lumineux et les deux sont autrement comparables. Cela est probablement dû à la cartographie des tons de la GoPro. Toutefois, l'Insta360 One RS peut prendre l'avantage si vous passez au mode HDR actif.

C'est une grande amélioration par rapport à la vidéo HDR de l'Insta360 One R, avec pratiquement aucun signe d'effet fantôme cette fois. Cela suggère qu'elle utilise le mode DOL-HDR, où deux expositions sont capturées en un seul balayage du capteur de la caméra. Dans cette même scène de ciel brumeux où la GoPro avait le dessus avec la prise de vue automatique, le mode HDR du One RS remporte une victoire facile avec un premier plan beaucoup plus vivant et moins bruyant.

 Vous ne devriez pas utiliser le mode HDR tout le temps, cependant. Il est limité à 30 images par seconde en résolution 4K et, dans de nombreuses situations, la vidéo HDR ressemble trop aux photos HDR des générations précédentes de téléphones, avec des tons moyens moins réalistes et des couleurs moins fidèles. Elle met également en évidence la frange violette qui est un problème régulier avec l'appareil photo, où trois branches contre le ciel ont une aura violette.

Tout comme le style de traitement qui peut rendre vos séquences plus vivantes, au prix d'une texture chatoyante et d'un aliasing qu'il faudra peut-être corriger en post-production, le HDR est un outil qui vous fait porter la responsabilité.

Comme pour toutes les caméras d'action, la qualité d'image en basse lumière de l'Insta360 One RS est médiocre. Mais elle est moins mauvaise que celle de la GoPro Hero 9 Black à laquelle nous l'avons comparée, avec nettement moins de bruit en taches, même au réglage maximal situé à ISO 6400 de la caméra (en 4K/30fps).

Son et autonomie

  • Modes sonores supplémentaires, mais pas d'amélioration considérable de la qualité audio
  • Possède un microphone supplémentaire par rapport à son prédécesseur
  • Environ 75 minutes de capture vidéo 4K (avec un objectif 4K)

Insta360 a modifié la disposition du micro pour la One RS, en ajoutant un micro supplémentaire pour permettre plus de modes sonores. En plus de la réduction du bruit du vent, vous pouvez choisir l'amélioration stéréo ou directionnelle. Ces deux modes jouent sur la façon dont le son enregistré par les deux micros droite/gauche du module central se place dans le mixage audio final.

C'est une bonne chose, mais la qualité sonore réelle semble plutôt être un pas de côté par rapport au One R. Les aigus et les moyennes supérieures sont moins clairs dans cette nouvelle configuration de microphones, et la plage dynamique et la qualité sonore en général ne sont pas proches de celles des GoPro Hero 9 Black ou Hero 10 Black.

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

L'Insta360 One RS dispose également d'une nouvelle batterie, légèrement plus grande, d'une capacité de 1 445 mAh au lieu de 1 190 mAh. Il y a de bonnes nouvelles pour les fans qui envisagent la mise à niveau : les anciennes batteries s'adaptent parfaitement au nouveau kit (bien que la coque extérieure ne le fasse pas, car la nouvelle batterie est légèrement plus haute).

Elle permet à l'Insta360 One RS de tenir  jusqu'à 75 minutes en tournage vidéo 4K/60fps. Cette autonomie est similaire à celle de la série GoPro Hero, mais inférieure à celle de la DJI Action 2 avec son module d'écran tactile frontal.

Insta360 affirme que vous serez en mesure d'utiliser votre caméra One RS comme webcam, mais cette fonctionnalité n'était pas disponible avec notre logiciel de préversion. Les caméras de cette entreprise donnent souvent l'impression d'être en cours de développement lorsque nous en faisons l'évaluation, mais la One RS d'Insta360 est l'une des plus solides que nous ayons essayées à ce jour. Nous n'avons rencontré qu'un seul crash, où la caméra a refusé de commencer la capture vidéo. Une réinitialisation a permis de régler le problème.

Faut-il acheter l'Insta360 One RS ?

Insta360 One RS

(Image credit: Future)

Achetez-la si...

Vous avez besoin d’une caméra flexible
L'Insta360 One RS vous permet d'emporter avec vous une caméra d'action à 360 degrés et à grand angle standard, tout en ayant besoin d'un seul corps principal et d'une seule batterie. Il est également rassurant de voir qu'Insta360 utilise le même connecteur que la dernière génération, de sorte que les fans de la One R originale qui envisagent une mise à niveau ne sont pas laissés pour compte.

Vous aimez filmer en 4K (sans déperdition)
Cette caméra peut produire de belles séquences 4K avec des mouvements fluides qui, à nos yeux, semblent plus détaillés que ceux d'une GoPro Hero 9 Black grâce à l'approche du traitement de l'Insta360. Le rognage capteur/objectif est également moins important au FoV (champ de vision) par défaut.

Vous souhaitez monter vos vidéos le plus rapidement possible
L'Insta360 One RS résout tous les problèmes de montage vidéo propre à la caméra précédente de la société. Elle vous permet d'extraire la vidéo directement plutôt que de devoir exporter des clips via l'application Insta360. Seuls quelques modes nécessitent une intervention de l'application, ce qui constitue une grande amélioration.

Ne l'achetez pas si...

Il vous faut un écran assez grand
L'Insta360 One RS possède un écran minuscule, vous voyez moins bien ce que vous filmez. Bien qu'Insta360 ait fait un travail remarquable pour rendre l'interface agréable à utiliser, nous regrettons toujours de ne pas avoir un écran plus grand pour nous y référer.

Vous êtes un maniaque du détail
Il y a quelques problèmes récurrents avec l’enregistrement vidéo de l'Insta360 One RS, comme l'aliasing sur certains objets contrastés et une dominance du violet. Bien que nous préférions la vidéo de la caméra à celle de la GoPro à certains égards, ces petits problèmes peuvent la faire paraître moins intéressante d’un point de vue purement qualitatif.

Vous avez besoin de modes ralenti exceptionnels
L'Insta360 One RS ne dispose pas d'un mode slo-mo particulièrement puissant. Il n'y a pas de 4K à 120fps, le plafond étant fixé à 2,7K, 100fps. Si vous voulez un mode ralenti surpuissant, optez plutôt pour la DJI Action 2 ou la GoPro Hero 10 Black, plus chères.