Skip to main content

Test de la GoPro Hero 10 Black

Un air de déjà vu, avec quelques extras.

La GoPro Hero 10 Black prête à l'action
(Image: © Future)

Notre verdict

Elle ne réinvente pas la caméra d'action, mais la GoPro Hero 10 Black propose une version beaucoup plus conviviale et raffinée de son aînée - ce qui en fait la caméra d'action la plus polyvalente que vous puissiez acheter à ce jour. Le modo slomo revisité, le transfert de données optimisé, l'interface plus rapide et la qualité d’image améliorée en font un compagnon agréable pour tous les sportifs, les globe-trotters et même les aventuriers du dimanche.

Pour

  • Menus, interface et transfert de données plus rapides
  • Puissant processeur GP2
  • Le nouveau mode 4K/120p est incontournable
  • Stabilisation de premier ordre
  • Nouveau cache-objectif hydrophobe

Contre

  • Petit capteur
  • Ne rayonne pas en basse lumière
  • Ses rivaux bon marché deviennent menaçants

La GoPro Hero 10 Black en résumé

La GoPro Hero 10 Black est la dernière d'une longue lignée de caméras d'action Hero qui a démarré sa production en 2005. C'est la GoPro la plus aboutie et la plus puissante à ce jour, grâce à son nouveau processeur GP2, et pourtant elle n’offre qu’une mise à niveau relativement mineure de son aînée, la Hero 9 Black.

De temps en temps, les GoPro font un grand pas en avant : la GoPro Hero 5 Black a rendu la gamme étanche sans nécessité d’acheter un étui optionnel, et la Hero 7 Black nous a familiarisé avec la stabilisation HyperSmooth. La Hero 10 Black, elle, affine la fiche technique du modèle précédent, tout en ajoutant une poignée de nouveaux modes de prise de vue et une meilleure convivialité.

La Hero 10 est construite autour du même capteur 1/2,3 pouce de 23 Mpx que sa grande sœur, elle est aussi étanche jusqu'à dix mètres, mais vous la remarquerez avant tout grâce à son nouveau processeur GP2. Celui-ci lui procure moults talents, dont la capacité d’enregistrer en modes 5K/60p, 4K/120p et 2,7K/240p. Les deux derniers modes sont exaltants et délivrent des séquences ralenties époustouflantes. D'autant plus que l'application Quik, remaniée par GoPro, se chargera volontiers d'une partie du montage pour vous.

La caméra d'action GoPro Hero 10 Black posée sur un banc en bois

(Image credit: Future)

Parmi les autres améliorations, citons une interface tactile beaucoup plus réactive (la Hero 9 Black n'était pas à la hauteur), un nouveau mode de transfert de données par câble très pratique, mais aussi des images plus nettes et plus vives - y compris en basse lumière. Pour autant, la Hero 10 Black demeure limitée par son petit capteur, à l’heure où ses concurrents voient plus grand. A l’instar de l'édition 1 pouce de l'Insta360 One R.

Prix et date de sortie

La GoPro Hero 10 Black est disponible dès maintenant au prix de 529 €. Mais si vous souscrivez à l’abonnement annuel GoPro (anciennement connu sous le nom de GoPro Plus), vous bénéficiez d’une remise de presque 100 €, avec un coût total de 429,98 €. Sachez que cet abonnement est renouvelé automatiquement chaque année, bien qu’il soit possible de l’annuler à tout moment, au cours des douze premiers mois.  

La GoPro Hero 10 Black est aujourd'hui disponible

(Image credit: Future)

Cette formule comprend un stockage illimité sur le cloud de vos vidéos et photos en qualité intégrale, des téléchargements automatiques, un accès complet aux outils de montage de l'application Quik, une réduction de 50% sur tous les accessoires (jusqu'à dix par an), une assistance pour le live-streaming et le remplacement des caméras cassées (moyennant des frais, selon le modèle endommagé).

Si vous recherchez une GoPro moins chère, sachez que les Hero 8 et 9 Black sont toujours présentes au sein du catalogue en ligne. Respectivement à 309,98 et 379,98 € (avec abonnement là encore). 

Design

  • Nouveau cache-objectif plus résistant avec revêtement hydrofuge
  • L'écran tactile arrière et les menus sont désormais beaucoup plus réactifs
  • Physiquement identique à la Hero 9 Black 

La GoPro Hero 10 Black est, physiquement, similaire à son aînée. La seule différence de conception réside dans la présence de logos bleus fantaisistes sur le devant et le flanc du nouveau modèle.

GoPro a aussi apporté quelques modifications subtiles. La plus importante pour les amateurs de sports nautiques est le cache-objectif désormais doté d'un revêtement hydrophobe, pour l'aider à repousser l'eau - et cela fonctionne vraiment. Nous avons passé la Hero 10 Black et la 9 Black sous un robinet, l’objectif de la première ne laisse aucune gouttelette obscurcir sa vue.

Le design de la GoPro Hero 10 Black rappelle celui du modèle précédent

(Image credit: Future)

Ce cache-objectif résiste également aux rayures, ce qui était plus difficile à tester sur notre modèle prêté. Néanmoins, lors d'une sortie en tyrolienne, notre GoPro s'est envolée avant d’atterrir sur un amas de bois, sans laisser de marque évidente. Comme la Hero 9 Black, ce cache-objectif s’avère amovible, si vous souhaitez le remplacer ou ajouter des filtres ND (Neutral Density).

La Hero 10 Black est en fait 5 grammes plus légère que la 9 Black, bien qu'il soit impossible de déterminer la cause exacte de ce régime. Comme auparavant, elle est dotée de tiges articulées permettant de clipser directement des accessoires sur sa base. Ces tiges sont apparues pour la première fois sur la Hero 8 Black, et elles vous permettent de stabiliser votre GoPro où bon vous semble. 

L'écran de la GoPro Hero 10 Black au grand jour

(Image credit: Future)

Si vous n'êtes pas familier avec la Hero 9 Black, voici un récapitulatif éclair des autres caractéristiques dont la Hero 10 Black a hérité. Vous disposez toujours d’un petit écran LCD frontal de 1,4 pouces qui, selon GoPro, s’avère un peu plus fluide qu'auparavant. Merci au processeur GP2 qui délivre des fréquences d'images plus élevées.

L'écran tactile arrière de 2,27 pouces est beaucoup plus visible. Là encore, GoPro affirme que la sensibilité tactile a été améliorée, mais la véritable différence vient de la puissance du processeur GP2. La lenteur et le manque de réactivité de l'écran arrière de la Hero 9 Black constituait l'une de nos plus grandes critiques à l'égard de ce modèle, et bien que la société l’ait optimisé via une mise à jour récente du firmware, il n’égale pas la vivacité de celui de la Hero 10.

La nouvelle génération bénéficie ainsi de temps de démarrage plus rapides (elle est généralement prête à fonctionner en moins de cinq secondes, contre huit secondes pour la Hero 9 Black) et d’une rapidité d'exécution digne d'un smartphone. 

L'interface de la GoPro Hero 10 Black est agréable à l'usage

(Image credit: Future)

Ouvrez la porte latérale de la Hero 10 Black et vous trouverez la même batterie de 1 720 mAh que celle embarquée sur la Hero 9 Black. Comme l'écran LCD frontal de 1,4 pouces, c'est un autre changement qui a été introduit par le modèle précédent, donc il faut s'en méfier si vous transitez depuis une GoPro plus ancienne - vos vieilles batteries de 1 220 mAh ne pourront être recyclées ici.

Enfin, à côté de ladite porte latérale, se trouvent un emplacement pour carte micro SD et un port USB. Ce dernier sert évidemment à recharger l’appareil, mais peut également être exploité pour transférer des vidéos sur votre smartphone (ce transfert filaire se veut 50% plus rapide que son alternative sans fil). C'est un processus assez simple avec les smartphones Android, qui ont juste besoin d'un câble USB-C vers USB-C. Les propriétaires d'iPhone auront besoin d'un adaptateur Lightning vers USB, en plus du câble USB-C.

Dans l'ensemble, la Hero 10 Black est un appareil photo de poche robuste, étanche jusqu'à 10 mètres et un peu plus raffiné que la 9 Black.

Caractéristiques principales

  • Même capteur de 23,6 Mpx et de 1/2,3 pouce que sur la Hero 9 Black
  • Le nouveau processeur GP2 améliore considérablement les prises de vue
  • Il est désormais possible de faire du live-streaming avec la stabilisation HyperSmooth 

L'année dernière, la GoPro Hero 9 Black a présenté un nouveau capteur d'image. De la même taille que les GoPro précédentes (1/2,3 pouce), mais avec une résolution plus élevée qui lui permet de filmer des vidéos 5K. La Hero 10 Black recycle le même capteur d'image, mais elle l'associe à un nouveau processeur GP2 qui libère de nouvelles capacités pratiques.

La gamme GoPro a conservé le même processeur (GP1) au cours des quatre dernières années. La puce GP2 est donc une mise à niveau essentielle, répondant enfin aux exigences accrues de deux écrans et d’un capteur haute résolution.

Outre les optimisations susmentionnées concernant les temps de démarrage et les performances de l'écran tactile, la Hero 10 propose également une nouvelle cadence d’images, des options de ralenti amusantes et un mode 4K/120p très attendu.

GoPro a aussi procédé subtilement à quelques retouches algorithmiques et sa puce GP2 fait passer la cartographie des tons locaux (une technique de traitement HDR permettant d'améliorer la plage dynamique) du mode photo au mode vidéo. 

En théorie, cette technique améliore le contraste dans des zones spécifiques de la vidéo (plutôt que sur toute l'image) pour faire ressortir des textures plus détaillées. Dans le même ordre d'idées, GoPro affirme avoir amélioré sa "réduction du bruit 3D" afin de renforcer les performances de la Hero 10 Black dans les scènes peu éclairées (pensez à la prise de vue d’un parcours forestier ou d’un crépuscule).

Est-ce que cela fonctionne ? En comparant la Hero 10 Black à la Hero 9 Black, à paramètres identiques, nous avons constaté une amélioration notable de la définition des détails les plus fins (texture des arbres et de l’herbe, par exemple) sur la Hero 10 Black. Si l'on y regarde de plus près, son aîné avait l'air un peu brouillonne en comparaison. Ce n'est peut-être perceptible que pour les regards acérés et professionnels, une différence plus subtile que spectaculaire.

Plus viable pour la majeure partie des utilisateurs, le GP2 met à disposition un meilleur réglage de l'horizon, même si la caméra a tendance à tanguer. Les capacités de nivellement de la Hero 10 Black se révèlent beaucoup plus puissantes que celles de la Hero 9 Black, avec la possibilité de corriger les séquences inclinées jusqu’à 45 degrés (contre 27 degrés seulement pour le modèle précédent).

C'est une fonction pratique pour les amateurs de VTT ou les skieurs qui cherchent à produire des vidéos fluides, sans donner le mal de mer à leurs spectateurs. Un autre bonus sur ce front est la stabilisation HyperSmooth 4.0, qui prend désormais en charge les résolutions les plus exigeantes (5.3K/30p, 4K/60p et 2.7K/120p). Des rivaux comme l'édition 1 pouce de l'Insta360 One R ont peut-être devancé GoPro avec des capteurs plus grands, toutefois selon notre expérience, HyperSmooth reste la meilleure forme de stabilisation sur n'importe quelle caméra d'action.

L'application Quik est très utile sur ce modèle

(Image credit: Future)

Enfin, si vous avez envisagé d'utiliser une GoPro comme caméra de live-streaming, la Hero 10 Black apporte un autre avantage : vous pouvez désormais diffuser des flux vidéo avec la stabilisation HyperSmooth 4.0. Malheureusement, il existe encore toutes sortes de restrictions sur la diffusion en direct depuis une GoPro, en fonction de votre plateforme préférée.

Par exemple, l’option sur Twitch est réservée aux appareils iOS et celle de YouTube exige que vous animiez une chaîne comptant 1 000 abonnés. De même, vous ne pouvez envoyer un lien de live-streaming privé à vos amis que si vous êtes abonné à la formule GoPro. 

Naturellement, la GoPro Hero 10 Black hérite de tous les modes de prise de vue spéciaux que nous avons découverts sur la Hero 9 Black. Il s'agit notamment de TimeWarp 3.0 (l'un de nos préférés, qui permet de créer un film timelapse stabilisé) et des "Power Tools", récemment présentés par les laboratoires GoPro. Ce groupe de fonctionnalités pratiques comprend surtout "Hindsight", un mode plaçant constamment la vidéo en mémoire tampon de sorte que lorsque vous appuyez sur le déclencheur, vous pouvez obtenir les 15 ou 30 secondes de vidéo précédentes. Les scènes imprévues peuvent dès lors être facilement balayées. Et puis, il y a la "capture programmée", qui vous invite à sortir votre GoPro pour immortaliser un coucher ou un lever de soleil. Rien d'extraordinaire, mais tout cela renforce la polyvalence de la Hero 10 Black. 

Performances

  • Des batteries de secours demeurent indispensables
  • Les microphones intégrés sont les mêmes que sur la Hero 9 Black
  • Il vous faut user et abuser des nouveaux modes slomo 

Si le processeur GP2 de la Hero 10 Black en fait une caméra plus aboutie et plus agréable à utiliser que son aînée, vous retrouvez ici quelques-uns des travers rencontrés sur les GoPros antérieures.

L'un d'eux est la durée de vie limitée de la batterie et sa surchauffe. Le modèle de 2021 possède la même batterie que la Hero 9 Black, dont la capacité de 1 720 mAh se montre supérieure à celle de toutes les GoPro précédentes. Néanmoins, une grande partie de cette capacité supplémentaire est épuisée par les doubles écrans plus exigeants de la Hero 10 Black et par la cadence d'images élevée de certains modes.

Lors de notre test de batterie, avec la caméra filmant un clip continu 4K/30p (HyperSmooth étant activé et la luminosité réduite de 50%), nous avons réussi à obtenir un total de 72 minutes d'enregistrement. Ce chiffre inclut deux mises en veille de la caméra pour cause de surchauffe.

La batterie de la GoPro Hero 10 Black

(Image credit: Future)

Le vieil adage GoPro est vrai - assurez-vous d'avoir une ou deux batteries de rechange avec vous. Dans un test plus concret, au sein d’un parc d’attractions, la Hero 10 Black entièrement chargée nous a donné trois heures et demie de capture vidéo avant de tomber en panne. C'était un après-midi éprouvant pour elle, avec de nombreux passages entre les menus et différents taux de rafraîchissement paramétrés. 

Une autre faiblesse traditionnelle des GoPro est l'audio. Inchangés depuis la Hero 9 Black, les microphones produisent une qualité sonore acceptable dans les environnements calmes, tandis que l'isolation de la voix et la gestion du bruit du vent sont certainement supérieures à celles des anciennes GoPro. Mais si vous voulez garantir un enregistrement audio à la hauteur de la qualité vidéo, nous vous recommandons de vous procurer l'accessoire Media Mod et de brancher un micro-cravate ou de choisir une option sans fil comme le Rode Wireless Go II.

Image 1 sur 3

The GoPro Hero 10 Black action camera sitting on a wooden bench

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

The GoPro Hero 10 Black action camera sitting on a wooden bench

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

The GoPro Hero 10 Black action camera sitting on a wooden bench

(Image credit: Future)

Eux vous donneront, en revanche, entière satisfaction. Les nouveaux modes ralenti de la Hero 10 Black (4K/120p et 2,7K/240p) sont très agréables à utiliser et constituent un excellent moyen de donner un rythme original à vos vidéos - pour les diffuser avec succès sur les réseaux sociaux. Comme toujours, il y a une baisse de qualité notable lors de la prise de vue dans des environnements en basse lumière, mais la polyvalence que ces modes procurent, en particulier lorsqu'ils sont combinés avec le nivellement de l'horizon et la stabilisation HyperSmooth, en fait l'une des principales raisons de vous ruer vers l’ultime GoPro Hero. 

Qualité vidéo et photo

GoPro a apporté quelques modifications aux paramètres vidéo par défaut de la Hero 10 Black. Le fabricant de caméras d'action a apparemment abandonné l'aspect saturé vers lequel il tendait auparavant, lui préférant un style plus réaliste aujourd’hui. 

Il y a dorénavant trois préréglages de couleur à choisir. Auparavant, vous aviez le choix entre le profil de couleur "GoPro" (qui correspondait à des couleurs vives et audacieuses) et un profil "plat" que vous pouviez corriger par la suite. Avec la GoPro Hero 10 Black, le profil "Naturel" fait son entrée comme valeur par défaut - et nous sommes assez fans de cet ajout.

GoPro a également réduit l’indice de "netteté" à moyen par défaut (une autre bonne décision). En comparant les séquences filmées sur la Hero 9 Black avec les mêmes paramètres, les résultats apparaissent similaires, mais avec des améliorations subtiles qui sont probablement dues à la nouvelle cartographie des tons locaux.

Le mode 5K/60p est un atout, même s'il n'est pas idéal pour filmer les scènes d'action en raison de sa stabilisation plus limitée qui est disponible. La possibilité de filmer en 4K/120p et 2.7K/240p fait partie des nouveautés appréciables, tout comme la mise à jour du système HyperSmooth - désormais une référence absolue au sein des caméras d'action. 

Côté photo (est-ce vraiment tout l’intérêt d’une GoPro ?), la Hero 10 Black s’affirme comme un substitut étanche de votre photophone haut de gamme. Dans un environnement lumineux, les résultats se veulent assez nets et colorés, tandis que la fonction SuperPhoto peut vous aider à récupérer certains niveaux de détails supplémentaires dans des zones vastes comme le ciel.

Image 1 sur 3

The inside of a netting tunnel at a GoApe adventure park

La GoPro Hero 10 Black offre trois modes de prises de vue pour les photos - ici Linéaire (Image credit: Future)
Image 2 sur 3

The inside of a netting tunnel at a GoApe adventure park

Le mode Large (Image credit: Future)
Image 3 sur 3

The inside of a netting tunnel at a GoApe adventure park

Et le mode Réduit, qui est l'équivalent d'un objectif de 27 mm (Image credit: Future)

L'augmentation de la résolution de 3 Mpx par rapport à celle de la Hero 9 Black ne sera pas perceptible pour la plupart des gens. Qui plus est, dans des scènes en faible luminosité, elle ne peut pas rivaliser avec le traitement logiciel des meilleurs photophones Apple, Google et Samsung. Vous avez la possibilité de prendre des photos en format brut, mais cette option n'est disponible qu’en mode "large". Alors que la récupération des ombres est limitée avec un capteur de 1/2,3 pouce.

Peut-être que l'approche la plus sensée consiste à obtenir des photos légèrement améliorées de 15,8 Mpx à partir de vidéos 5,3K (ou de 19,6 Mpx à partir de séquences 5K 4:3). Le type de photos que vous obtenez ainsi surpasse celles capturées depuis votre smartphone. Ce dernier peut difficilement s’aventurer en terrain dangereux, a contrario d’une GoPro - ce qui demeure l’alibi le plus pertinent pour vous en offrir une. 

Faut-il acheter la GoPro Hero 10 Black ?

GoPro Hero 10 Black

(Image credit: Future)

Achetez-la si...

Vous recherchez la GoPro la plus raffinée et la plus polyvalente qui soit
La Hero 10 Black n'est pas un bond générationnel important, mais elle constitue un progrès sensible par rapport à la Hero 9. Son écran tactile et sa convivialité globale ont été considérablement améliorés, tandis que les nouvelles fréquences d'images vidéo en font un outil parfait pour une diffusion sur les réseaux sociaux ou les plateformes de vlogging.  

Vous aimez tourner des vidéos au ralenti
Si de petites améliorations ont été apportées à la qualité vidéo de la Hero 10 Black, les mises à niveau les plus amusantes sont ses nouveaux modes slomo. En 4K/120p particulièrement.

Vous avez besoin d'une caméra résistante et étanche
Si vous voyagez dans des endroits où le temps est peu clément, alors la Hero 10 Black pourrait être votre compagne de vlogging idéal. Son écran frontal se révèle utile pour cadrer efficacement, tandis que le Media Mod constitue un microphone de haute qualité. 

Ne l'achetez pas si...

Vous vous sentez l’âme d’un réalisateur
Bien qu'il soit possible de tirer d'excellentes vidéos de la Hero 10 Black avec les bons réglages (mode de débit binaire "élevé", faible accentuation et profil de couleur "naturel"), elle a toujours tendance à adopter cet aspect grand angle sans aucun bokeh agréable. Si vous voulez un cadre plus cinématographique, achetez un appareil photo compact APS-C ou plein format.

Il vous faut une caméra d'action à prix réduit
La Hero 10 Black a beaucoup de qualités, mais elle n'est pas bon marché. C'est compréhensible, car il s'agit de la caméra d'action la plus riche en fonctionnalités et la plus conviviale du marché. 

Vous possédez déjà la GoPro Hero 9 Black
Pour ceux qui composent avec des GoPros plus anciennes, au moins les six premières générations, la Hero 10 Black s’impose comme une énorme mise à niveau. Reste qu’il s’agit d’un modèle quasi-identique à la Hero 9 Black de l’an dernier. Inutile donc de passer de l’une à l’autre.

Mark Wilson

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won the Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.