Skip to main content

Votre PC est-il prêt pour Windows 11 ? Windows Update vous répond

Explorateur de fichiers Windows 11
(Crédit photo: TechRadar)

La prochaine mise à jour de Windows 10 a une mission-clé : vous informer si votre configuration PC peut ou non recevoir Windows 11.

Actuellement, il n’existe qu’une façon rapide de savoir si vous êtes éligible au téléchargement et à l’installation de Windows 11 sur votre machine : passer par l’application PC Health Check de Microsoft. Un service qui a été quelque peu remanié au fil des semaines précédentes. Toutefois, si vous ne souhaitez pas installer un logiciel de plus sur votre ordinateur, Windows Update vous informera prochainement sur la compatibilité de votre PC avec le futur OS.

Les propriétaires d’ordinateurs Windows les plus chanceux se verront alors délivrer le message suivant : "Bonne nouvelle, votre PC répond à la configuration minimale requise pour installer Windows 11. Le moment précis où il sera proposé peut varier en fonction de notre préparation. Remarque : certaines fonctionnalités de Windows 10 ne sont pas disponibles dans Windows 11. Certaines applications et fonctionnalités peuvent avoir des exigences supplémentaires."

A contrario, ceux disposant d’une machine trop datée ou peu puissante seront invités à vérifier les spécifications requises et à mettre à jour leur matériel si nécessaire.


Une installation à vos risques et périls

Ces informations transmises par Windows Update sont évidemment un apport utile, et il ne fait aucun doute que Windows 10 disposera bientôt de cette fonctionnalité - le déploiement de Windows 11 devant avoir lieu courant octobre si l'on en croit les rumeurs.

A noter que même si votre PC est déclaré inapte à supporter Windows 11, il demeurera possible d'installer le nouvel OS manuellement via un fichier ISO. Microsoft l’a confirmé récemment : il n’empêchera pas le processus de transition. 

Notez bien, cependant, que le fait d'ignorer les avertissements de compatibilité et d'emprunter cette voie audacieuse comporte quelques risques majeurs. Avec la possibilité que votre système devienne sérieusement instable après installation de Windows 11.

En outre, Microsoft se déresponsabilise de toute tentative non conseillée et ne prendra pas en charge les configurations PC jugées incompatibles. Autrement dit, ces dernières ne recevront aucune mise à jour cumulative ni correctif de sécurité essentiels. Mieux vaut donc éviter de jouer aux dés ici.

Via Windows Latest

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).