Skip to main content

Voici la raison majeure pour laquelle vous devriez faire attention à ce que vous publiez en ligne

Utilisateur ennuyé
(Crédit photo: Marjan Apostolovic / Shutterstock)

Il y a de nombreuses raisons de faire preuve de prudence lorsqu'on publie du contenu en ligne, mais - selon un nouveau rapport - il faut accorder plus d'attention encore à l'impact potentiel sur l'employabilité de l’auteur.

D’après une enquête menée par l'entreprise de cybersécurité Kaspersky, un tiers des demandeurs d'emploi affirment que les messages sociaux ont déjà nui à leurs perspectives d'emploi. Un chiffre qui atteint 47% chez les jeunes candidats postulant pour un premier poste.

L'enquête révèle également que plus d'un tiers des personnes interrogées (38%) pensent que la probabilité de recevoir une offre d'emploi diminue si un employeur consulte leurs publications sociales. Tandis que 40% révèlent avoir recherché des informations sur leurs futurs collègues ou patron, depuis les réseaux sociaux.

Des retombées généralement négatives

Lorsque les plateformes sociales ont commencé à se développer au milieu des années 2000, le facteur de nouveauté a suffi à nous aveugler face aux dangers que ce type de services pouvait présenter. Du point de vue de l’e-réputation, de la dépendance et de la confidentialité des données.

Après la révélation du scandale Cambridge Analytica, de nombreuses personnes sont devenues plus prudentes quant aux contenus sociaux avec lesquels elles interagissent (en particulier les quiz de personnalité). La prise de conscience sur les effets d’addiction liés à ces plateformes a encouragé certains à établir des relations plus saines avec les services concernés. Toutefois, le même sens de la prudence ne s'étend pas nécessairement au contenu que les gens choisissent de publier en ligne.

Le rapport affirme qu’une grande partie des contributeurs en viennent à regretter les contenus qu'ils publient sur ces plateformes - 45% des sondés déclarant regretter leurs usages passés des réseaux sociaux.

Par ailleurs, 42% des personnes interrogées déclarent que leurs profils sur les réseaux sociaux ne sont pas représentatifs de leur personnalité authentique. Bien qu'ils soient devenus la ressource la plus facilement accessible pour les recruteurs qui cherchent à en savoir plus sur un nouvel employé potentiel.

En revanche, les plateformes sociales telles que LinkedIn se sont révélées devenir une ressource inestimable pour les chercheurs d'emploi au fil des ans. Selon Kaspersky, 73% des millennials ont trouvé leur dernier emploi directement sur ce service.

La question qui se pose alors est la suivante : comment profiter des avantages des plateformes sociales sans s'exposer à leurs dangers ? Dixit Tony Neate, directeur général du portail de conseils Get Safe Online, il serait très utile de prendre le temps de la réflexion avant de poster un message public.

"Les réseaux sociaux ont été - et constituent toujours - l'une des révolutions de l'ère numérique. Lorsqu'ils sont employés judicieusement, ils demeurent un excellent moyen de rester en contact avec ses amis et sa famille, de partager des informations et de trouver un nouveau job", déclare M. Neate.

"Notre conseil est simple. Profitez des avantages des réseaux sociaux, mais prenez périodiquement du recul et rappelez-vous pourquoi il est important de réfléchir longuement avant de publier un message. Profitez de ce temps pour modifier, voire supprimer, les publications récentes qui pourraient vous positionner sur le marché du travail de manière négative. Afin de minimiser le risque que vos employeurs actuels et futurs vous voient sous un jour défavorable".

Joel Khalili
News and Features Editor

Joel Khalili is the News and Features Editor at TechRadar Pro, covering cybersecurity, data privacy, cloud, AI, blockchain, internet infrastructure, 5G, data storage and computing. He's responsible for curating our news content, as well as commissioning and producing features on the technologies that are transforming the way the world does business.