Skip to main content

Un nouvel OM System OM-5 s'apprêterait à défier le Canon EOS R7

OM System OM-1
(Crédit photo: OM System)

Le retour tant attendu des appareils photo sans miroir abordables est bien parti pour se consolider cette année, avec le lancement suggéré de l'OM System OM-5 - futur rival potentiel du Canon EOS R7.

L'OM-5 représenterait le petit frère abordable de l'OM System OM-1, l'un des meilleurs appareils photo sans miroir que nous ayons testés en 2022. Le site habituellement fiable 43Rumors (opens in new tab) affirme que le nouvel appareil photo "sera annoncé officiellement fin septembre et commencera à être livré en octobre".

Sûre à "99,9%" de cette information, la source ne fait pas de supposition, elle affirme. Ce lancement constituerait dès lors la seconde inclusion dans le marché d’OM, après le rachat de la division appareils photo d’Olympus en janvier 2021.

Sans succéder directement à l'Olympus OM-D E-M5 Mark III, l’OM-5 pourrait jouer un rôle similaire dans la gamme OM System - à savoir celui d’une option de milieu de gamme plus accessible. Si c'est le cas, cela le placerait frontalement contre le Canon EOS R7, qui est le nouveau modèle de milieu de gamme de la série EOS R de Canon.

Pour l'instant, nous ne disposons pas des caractéristiques techniques de l'OM-5, mais nous pouvons faire quelques suppositions en attendant septembre. Il semble probable que l'appareil héritera du nouveau capteur empilé Micro 4/3 de 20 Mpx présent sur l'OM-1. Nous avons constaté que ce dernier offrait des performances AF bien meilleures que celles des appareils Olympus précédents.

Ce capteur permet également d'atteindre des vitesses de prise de vue en mode rafale pouvant atteindre jusqu'à 50 images par seconde via un mode électronique silencieux - ou 120 images par seconde avec une mise au point fixe. On ne sait pas exactement comment l'OM-5 va rogner sur les coûts pour obtenir une telle fiche technique. Dans le passé, la série E-M5 avait choisi de sacrifier le viseur électronique, les performances vidéo et l'inclusion d'un seul emplacement pour carte mémoire.

Néanmoins, si OM Digital parvient à intégrer dans un boîtier plus petit et plus abordable des capacités d'autofocus similaires à celles de l'OM-1, il pourrait bien avoir entre les mains un champion de plus sur le segment Micro 4/3.


La terre du milieu s’affirme

L'OM System OM-1 (ci-dessus) a apporté des modes de calcul rafraîchis qui pourraient se répercuter sur l'OM-5

L'OM System OM-1 (ci-dessus) a apporté des modes de calcul rafraîchis qui pourraient se répercuter sur l'OM-5 (Image credit: Future)

Au début de l'année 2022, nous craignions de composer avec un catalogue de milieu de gamme restreint sur le marché des appareils photo sans miroir. Les fabricants se concentrant sur les flagships plein format. Depuis, nous avons été agréablement surpris par l'arrivée de nouveaux modèles de milieu de gamme - et l'OM System OM-5 pourrait potentiellement s’imposer comme l'un des plus performants.

Lors de notre test de l'OM System OM-1, nous avons été convaincus par les extras logiciels empruntés aux meilleurs photophones - comme Live ND, Focus Stacking et High Res Shot. L'OM-1 a encore des défauts, comme son autofocus de suivi moyen. Mais si l'OM-5, dont on parle, peut reprendre uniquement les bons côtés, alors il pourrait s’avérer une nouvelle alternative de premier ordre pour les photographes animaliers ou globe-trotters.

Cela dit, le Canon EOS R7 et l'EOS R10, moins cher, s'annoncent également comme des options intéressantes dans ce domaine. Nous n'avons pas encore pu tester pleinement ces appareils, mais lors de notre essai du Canon EOS R7, nous avons été très impressionnés par ses performances en matière d'autofocus. 

Avec d'autres rivaux comme le Fujifilm X-H2 qui devrait être lancé en septembre, il semble que le milieu de gamme deviendra le principal champ de bataille pour les appareils photo sans miroir.

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won The Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.