Skip to main content

NordVPN se dote d’un nouveau service de protection contre les menaces en ligne : comment l'utiliser gratuitement ?

VPN et sécurité en ligne
(Crédit photo: NordVPN)

Si vous pensez que les meilleurs VPN se limitent à contourner les géo-blocages imposés par votre région et à garder privée votre navigation web, vous risquez de passer à côté d’un bon nombre d’usages fort pratiques. Car traditionnellement, un service VPN est en mesure de vous protéger contre toute activité malveillante, comme le ferait un antivirus.

Hélas, la plupart des logiciels téléchargeables sur le marché disposent aujourd’hui d’un bouclier relativement réduit face aux menaces en ligne. Cette situation évolue néanmoins, et l'un des plus grands noms du secteur, NordVPN, s'est engagé à faire passer votre sécurité en ligne au niveau supérieur.

Avec sa nouvelle option de protection anti-menaces, il promet à ses utilisateurs un vrai rempart contre les logiciels malveillants, les trackers et les publicités intrusives - tout cela sans débourser le moindre euro supplémentaire.

Nous vous présentons ici tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle fonction “Protection Anti-menaces” de NordVPN, comment elle fonctionne et comment l'utiliser. 

A quoi sert la nouvelle "Protection Anti-menaces" de NordVPN ?

Cette nouvelle fonctionnalité, incluse dans l'offre NordVPN, cherche à aller au-delà de ce que propose normalement un VPN. En activant cette option sur votre application, elle protégera votre appareil contre plusieurs cybermenaces auxquelles votre service ne pourrait normalement pas faire face. 

Selon Vykintas Maknickas, responsable de la stratégie produit chez NordVPN, "la technologie de base derrière l’option Protection Anti-menaces a été construite en interne par l'équipe d'ingénieurs de NordVPN. Nous utilisons ici des ressources tierces est les bases de données contre lesquelles nous pesons le trafic Internet afin d'identifier les logiciels malveillants, qui sont compilées à partir de différentes sources de confiance, privées et publiques".  

Ce nouveau service empêche votre appareil hôte d'être infecté par des logiciels malveillants en bloquant l'accès aux sites web - il affiche un message d'avertissement lorsque vous cliquez accidentellement dessus - et en vérifiant ce que vous téléchargez. Il analyse chaque fichier et élimine ceux qui sont infectés avant de pouvoir endommager votre appareil.

Comment activer la fonction "Protection Anti-menaces" sur NordVPN ?

1. Ouvrez la dernière version de l'application NordVPN sur l'appareil de votre choix.

2. Cliquez sur l'icône du bouclier que vous trouvez à gauche de votre écran.

3. Appuyez sur le bouton Protection Anti-menaces.

Les sites web collectent constamment vos activités en ligne par le biais de trackers tiers. Si un VPN protège votre vie privée en masquant votre IP et en chiffrant vos données, la Protection Anti-menaces arrête les trackers web avant qu'ils ne puissent s'immiscer dans votre historique de navigation. L'utilisation conjointe de ces deux logiciels peut donc vous offrir un bouclier à toute épreuve pour préserver votre vie privée.

Et qu'en est-il de toutes les publicités pop-up qui peuvent faire de votre expérience en ligne un cauchemar ? Elles sont non seulement très perturbantes lorsque vous essayez de lire un article ou de regarder une vidéo, mais elles peuvent de même infecter votre appareil avec des logiciels malveillants. La protection contre les menaces empêche ces publicités intrusives et nuisibles de se charger sur la page que vous visitez.

La protection contre les menaces fonctionne sur les navigateurs Chrome, Safari, Edge et Firefox. Une fois que vous avez activé la fonction sur votre application Windows ou macOS, elle s’exécutera même si vous n'êtes pas connecté à l'un des serveurs NordVPN. De plus, vous pourrez analyser vos activités en ligne et rester au top de votre santé numérique en visionnant la synthèse du journal de protection sur 7 jours.

L’option "Protection Anti-menaces" est-elle un service antivirus ?

NordVPN l’explicite clairement sur son site web (opens in new tab) : "l'antivirus NordVPN n'est pas encore là". Vykintas Maknickas affirme que la valeur ajoutée de ce nouveau service réside dans le fait que, même si les systèmes d'exploitation actuels ont une bien meilleure gestion des autorisations sur les applications, les menaces n'ont pas disparu mais se sont plutôt déplacées vers les applications en ligne à la place. 

"C'est exactement dans ce contexte que la protection contre les menaces entre en jeu. Elle vous protège contre les pages Web hébergeant des logiciels malveillants, bloque les publicités malveillantes et analyse les fichiers à la recherche de logiciels malveillants sur le cloud", ajoute-t-il. 

Ainsi, même s'il semble assez similaire, l'outil “Protection Anti-menaces” ne fonctionne pas exactement comme les autres logiciels antivirus. Cependant, il peut tout de même vous préserver de certaines des cybermenaces qui échappent à son homologue VPN.

Protection Anti-menaces s'exécutant sur un ordinateur portable

(Image credit: NordVPN)
(opens in new tab)

Comme l'explique Mike Williams, spécialiste de la sécurité chez TechRadar : "L’outil Protection Anti-menaces analyse des fichiers exécutables. Il ne remplace pas votre antivirus, et tournera presque certainement en parallèle sans provoquer de conflits. Vous disposez ainsi d'une deuxième couche de protection bien pratique, qui peut détecter et bloquer les menaces que votre antivirus habituel a manquées".

Ainsi, même si Protection Anti-menaces ne peut pas offrir le même niveau de sécurité qu'un logiciel antivirus, elle élargit tout de même la sûreté de votre navigation via NordVPN. Vous pouvez d’ailleurs désactiver cette option quand bon vous semble, si vous préférez vous contenter des fonctions principales de votre fournisseur VPN.

Chiara Castro
Staff Writer

Chiara is a multimedia journalist, with a special eye for latest trends and issues in cybersecurity. She is a Staff Writer at Future with a focus on VPNs. She mainly writes news and features about data privacy, online censorship and digital rights for TechRadar, Tom's Guide and T3. With a passion for digital storytelling in all its forms, she also loves photography, video making and podcasting. Originally from Milan in Italy, she is now based in Bristol, UK, since 2018.